[La Start-Up française de la Semaine] : Wimi

Wimi est la « Start-up française de la semaine » dans le cadre de notre concours Start-Up Presse-Citron. Le mois de Septembre est consacré à la thématique « Stockage & Cloud ».

Que fait Wimi ?

Wimi est un service de partage de documents et de gestion de projets orienté Cloud, qui souhaite devenir l’outil central du travail des PME. Si une importante part du service se situe dans la gestion des documents dans un cloud d’entreprise, la plateforme souhaite également être complète dans le management de projets avec la gestion des tâches, d’agenda partagé, d’un module de communication, etc.

D’après la start-up, le public est assez réceptif au Cloud grâce aux applications sur smartphone. Et si cela fonctionne dans le cadre d’un usage personnel, le marché des entreprises a besoin d’avoir un outil unifié. En effet, l’expérience en entreprise avec les bundles d’outils tels que Dropbox + Evernote, … va s’avérer déceptif avec des données dispatchées et des problèmes de droits sur les documents.

Wimi souhaite donc offrir une solution intégrée tout en 1 qui va permettre la gestion avancée des droits.

La start-up souhaite de plus apporter le maximum de souplesse en s’intégrant avec un très grand nombre de services comme Skype, Google Drive, et bientôt Box, Dropbox, Asana, Evernote, etc.

Wimi va aussi essayer de répondre aux besoins des entreprises qui vont partager des documents avec leur clientèle en proposant une solution en marque blanche la plus personnalisable  possible. La plateforme va donc mettre en valeur l’entreprise qui partage le document (plutôt qu’un Dropbox neutre et moins sécurisé). La solution peut également fonctionner de manière très similaire à Dropbox avec l’apparition d’un disque dossier Wimi sur votre ordinateur qui va se synchroniser automatiquement.

Du point de vue de son infrastructure, Wimi est hébergé sur un Private Cloud chez OVH couplé à un data center distant (même si une solution en cloud personnel est possible pour les entreprises qui ont les moyens d’héberger eux-mêmes celle-ci).

La start-up a profité des derniers scandales avec PRISM et a réussi à convaincre de nombreux clients tels que France Télévisions, HEC, Shazam, Intel, AT&T, ainsi que plusieurs partis politiques français.

Qui est derrière Wimi ?

Fondateurs :
  • Lionel Roux, 39 ans.
  • Antoine Duboscq, 42 ans.
Genèse :

Antoine Duboscq est un ancien de Procter & Gambler qui avait lancé sa première start-up en 1998 avec un portail mobile nommé Wappup. Après l’éclatement de la bulle internet, cette aventure se transformera en cabinet de conseils en stratégie.

4 années plus tard, Antoine assista à l’arrivée d’un nouvel employé, Lionel Roux, qui allait devenir son associé pour l’aventure Wimi.

Lionel était un ingénieur qui avait commencé sa carrière pour le compte de ELF au Japon, avant de créer sa première entreprise à Los Angeles dans le domaine des carburants pour le sport (F1, moto, etc.) Il avait fait cela pendant 3 ans avant de revendre ses parts et se diriger en France pour réaliser un MBA à HEC.

Et alors que ce dernier gravissait les échelons, les deux hommes virent l’éclosion du Cloud pendant qu’ils accompagnaient des clients comme Orange sur leur stratégie multimédia. Ils ressentaient un besoin opérationnel très fort pour ce genre d’outils.

Lionel Roux chapeauta un projet interne : la création d’une plateforme permettant d’ouvrir des espaces de travail, avec une gestion des droits, un rendu pro et personnalisable, et l’intégration des documents et des tâches. Ils se sont retrouvés 4 mois plus tard avec un prototype qui répondait parfaitement à plusieurs besoins en interne pour leurs clients et consultants.

Ils ont su qu’ils tenaient quelque chose d’intéressant et c’est fin 2010 qu’ils ont décidé de se lancer.

Principal défi aujourd’hui
Son développement à l’international.
Entrepreneurs qui les ont inspiré

Pour Lionel : Léonard de Vinci. « Je ne sais pas si on peut le ranger dans la catégorie entrepreneur mais j’éprouve une fascination profonde pour Léonard de Vinci et son génie pluridisciplinaire incroyable. »

Pour Antoine : Bill Gates. « Avec Paul Allen, ils se sont appuyés sur leur vision du futur marché des PC pour prendre des risques – notamment en quittant Harvard – et lancer l’activité. Habile pour saisir les opportunités, Bill Gates a souvent su trouver le bon mix entre vision et pragmatisme pour construire un extraordinaire succès industriel. Ses investissements financiers massifs dans des activités philanthropiques rendent aussi son parcours inspirant. »

 

Carte d’identité

Nom : Wimi

Lieu des bureaux : Paris, 2ème Arrondissement

Taille de l’équipe : 13 (+ 5 freelances) 

Levée de fonds : Une première levée de fonds de 680.000€ a été réalisée en Juin 2012, puis une deuxième de 550.000€ en Mars 2012 pour un total de 1M 100 au total. Wimi est actuellement en recherche de financement pour un développement à l’international.

Modèle économique : vente par abonnement avec des offres de 9,90€ à 100€ par mois (et de manière personnalisée pour les grands comptes) avec la particularité d’avoir un nombre illimité d’utilisateurs. Une offre gratuite est également disponible.

Anecdotes : 

  • Wimi a participé au French Tech Tour l’année dernière. Lionel avait pourtant zappé cet événement et était presque réfractaire tant il y avait de choses à faire. Il a eu un appel de l’équipe du French Tech Tour pour l’inciter à s’inscrire (il restait 2 jours). Ils ont envoyé un dossier à l’arrache en 1h de temps. Il a été lu par des grands pontes comme Google, AT&T, etc. et il ont été acceptés malgré un dossier risible. Au final, cela leur a ouvert de très nombreuses portes. Lionel considère qu’il s’agit d’un tournant important dans l’histoire de la boîte… qui s’est réalisé grâce à un détail.

Wimi en 4 dates :

Décembre 2010 : Création de Wimi

Novembre 2012 : Sortie du mode bêta

Décembre 2012 : 2750 entreprises clientes pour Wimi

Août 2013 : + de 8000 entreprises (pour 30.000 utilisateurs)


Actuellement : à la recherche d’un développeur .NET, d’un « growth hacker », d’un assistant marketing digital, et d’un community manager (bilingue anglais).

Contact : contact@wimi.pro


7 commentaires

  1. Bonjour Valentin,

    Une chance de présenter CloudScreener.com pendant ce mois de septembre spécial cloud ?
    Et sinon Bravo pour le choix de wimi, leur produit et top (et ils vont bientôt intégrer CloudScreener.com) !

  2. Compte crée, il m’est impossible d’accéder à quoi que ce soit !
    1) Serveur Ovh overbooké ?
    2) Incompatible avec un VPN ?
    3) incompatible Safari Version 6.0.5 (8536.30.1) ?

    Bon, Je vais racheter du maïs pour mon pigeon voyageur …
    Cordialement votre.

    Je presse donc le citron !

  3. Bonjour Clément,

    Le service support va prendre contact avec vous immédiatement pour voir ce qui bloque votre connexion au service. Concernant nos serveurs, ne vous inquiétez pas tout va très bien. Le soucis peut venir de la configuration de votre VPN.

    Merci pour votre retour,

    Bien cordialement,

    Baptiste Lacroix – CMO @ Wimi

  4. Mouai…

    D accord j ai pas tout regardé, mais je fait qq remarques quand meme.

    -Les grands comptes ont deja des intranets intégrés et tantaculaires ou se logent (se perdent) des To de documents que personne ne lit, idem sur pour les mails et les agendas. Sans parler des ERP et autres outils sui structurent les process. Ou est ici la nouveauté ?

    -Dans les pme, tout le monde est dans la meme piece : pas besoin de systeme sophistiqués pour s’ echanger 2 notes internes. ou est la nouveaut

    Enfin, personne ne redigera de powerpoint sur un smartphone ou bien n’ecrira des comptes rendus de reunions à 6 mains….

    pfffff…. je m’ennuie

    Quand pourra t on lire des presentations de startup qui ont de es vraies idees originales et anthousiasmantes ?????

  5. @JDG : non, dans les PME, tout le monde n’est pas dans la même pièce. Agences, freelances, télétravailleurs (mon cas) rendent parfois bien pratiques de tels outils. Je précise que je suis utilisateur de Wimi, mais je ne bosse pas (encore ? ils cherchent un développeur .NET, on a ça, nous) pour eux 🙂

  6. Je teste avec enthousiasme la plateforme. Très beau boulot, hyper adapté et fonctionnel. Deux petits reproches : 1- le bombardement de mails par défault pour les notifications. 2- Les mails sont aux seules couleurs de wimi. Il faurait pouvoir les personnaliser.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Majors vs. Radios digitales : nouveau conflit, une radio ne paierait pas pour les titres des années 60

Un nouveau conflit oppose les majors et les services de musique digitale : la radio Sirius XM aurait utilisé des...

Fermer