[La Start-Up française de la Semaine] : Zenwego

Zenwego propose un espace privĂ© collaboratif simplifiant l’organisation de vos vacances.

 Cet article fait partie d’un nouveau rendez-vous hebdomadaire sur Presse-Citron. Une nouvelle start-up française vous sera prĂ©sentĂ©e chaque semaine : le Jeudi Ă  11h.

Ce mois de Février sera consacré aux voyages et aux start-up françaises qui se sont spécialisées dans ce domaine.

A la fin du mois, les lecteurs de Presse-Citron seront amenĂ©s Ă  voter pour l’une des 4 start-up prĂ©sentĂ©es et Ă©lire la Start-Up du mois.

 

Que fait Zenwego ?

Zenwego propose un espace privĂ© collaboratif simplifiant l’organisation de vos vacances.

Son Ă©quipe part du principe qu’il existe aujourd’hui un nombre important de sites web proposant de partager a posteriori un voyage, de prĂ©parer seul sa prochaine excursion, mais aucun ne propose de planifier et prĂ©parer efficacement un voyage que l’on voudrait rĂ©aliser Ă  plusieurs.

TrĂšs concrĂštement, vous voulez partir Ă  New York City Ă  4 personnes mais vous n’avez pas encore dĂ©cidĂ© quand.

Vous pouvez créer un voyage sur Zenwego et inviter les participants (trÚs simplement avec leurs adresses mail ou via Facebook) en les incitant à proposer leurs dates de disponibilité pour cette escapade.

A partir de lĂ , le service rassemblera les choix de transport (avec un moteur de recherche qui vous proposera directement des vols, trains,… ), le choix de l’hĂŽtel (sur ebookers.fr), les activitĂ©s que vous voulez rĂ©aliser, les tĂąches et dĂ©penses prĂ©vues.

Vous pouvez ainsi poster un message pour que chacun vĂ©rifie qu’il a bien son passeport biomĂ©trique, avant de crĂ©er une tĂąche «RĂ©server l’hĂŽtel» assignĂ©e Ă  l’un des participants.

Vous avez ainsi une visualisation centralisĂ©e des choses Ă  faire et des dĂ©penses, avec un systĂšme calculant ce que chacun doit aux autres (vous pouvez dĂ©finir  le fait qu’un enfant doit payer seulement 1 part lorsque les adultes en payent 2).

Et avec une application iPhone & Android bien rĂ©alisĂ©e en compagnon, Zenwego peut s’avĂ©rer ĂȘtre un trĂšs bon outil pour partir en voyage… zen.

Qui est derriĂšre Zenwego ?

Avant de parler de Zenwego, il faut parler de CapGemini, une SSII trĂšs rĂ©putĂ©e dans le domaine des services informatiques. En effet, c’est lĂ  que se sont rencontrĂ©s JĂ©rĂŽme Balducci, David Palita, Matthieu Brun-Bellut et Olivier Del Bucchia, 4 collĂšgues chez CapGemini qui ont quittĂ© cette sociĂ©tĂ© pour lancer Zenwego.

Ils avaient ainsi dĂ©jĂ  tous travaillĂ© ensemble, Ă©tant tour Ă  tour chef de l’un et de l’autre. Ils avaient apprĂ©ciĂ© de travailler ensemble et avaient rĂ©guliĂšrement une discussion pour dire qu’il fallait qu’ils montent une boĂźte. Et Matthieu a simplement dit un jour : «ArrĂȘtons de dire qu’il faut monter une boĂźte, et faisons-le».

C’est ainsi que l’histoire nous amenant vers Zenwego a commencĂ©. Pourtant, ils ont avant tout eu une approche plus globale puisqu’ils ont fondĂ© une sociĂ©tĂ© du nom de Plugaround qui a pour but de rĂ©pondre du mieux possible aux problĂ©matiques de crĂ©ation d’évĂ©nements de groupe (que cela soit mariage, anniversaire, etc.)

Ils ont ainsi crĂ©Ă© KidoiKoi en un week-end, un service basĂ© sur l’adage «les bons comptes font les bons amis», et qui permet de savoir facilement qui doit combien et Ă  qui.

L’idĂ©e Ă©tait de simplifier le remboursement qui fait suite Ă  l’achat de cadeaux d’anniversaire ou Ă  ce que vous devez Ă  vos colocataires, etc.

Cependant, en proposant un service intervenant aprĂšs l’acte d’achat, ils se retrouvaient avec la trĂšs grande difficultĂ© de se rĂ©munĂ©rer sur ce service.

Il leur fallait donc proposer leurs services dans un domaine oĂč il serait possible de mettre en place un vĂ©ritable business model, et notamment en se plaçant avant l’achat.

Ils avaient tous des expĂ©riences que ce soit entre amis, famille, ou en couple, oĂč l’organisation des vacances Ă©tait complexe, avec des dizaines de mails Ă©changĂ©s et la crĂ©ation de feuilles Excel inutiles. Ils ont donc eu l’idĂ©e de se positionner sur ce marchĂ©.

Carte d’identitĂ©

Nom : Zenwego

Date de lancement : Octobre 2011

Lieu des bureaux : Paris 11Ăšme

Nombre d’employĂ©s : 4

ModĂšle Ă©conomique : Zenwego.com est un site vitrine pour une activitĂ© davantage tournĂ©e vers le business. Il est ainsi gratuit mais se rĂ©munĂšre via l’affiliation (pourcentage sur les rĂ©servations d’avions, hĂŽtels, etc.)

Mais derriĂšre cela, l’équipe propose aux agences de voyage d’offrir les services Zenwego en marque-blanche (aux couleurs de l’entreprise) pour aider leurs clients Ă  choisir leur destination de voyage.

Ils veulent aussi donner la capacitĂ© aux marchands de pouvoir rĂ©agir sur ce que font les utilisateurs. Imaginons qu’un groupe de 4 personnes veut partir aux BalĂ©ares avec un budget de 2000€. Zenwego va avertir le voyagiste pour lui permettre de revenir proposer une offre en push Ă  ces personnes. Zenwego apporterait donc une touche de business intelligence, apportant la connaissance de l’envie des internautes pour les aider Ă  les cibler et Ă  dĂ©velopper leur fidĂ©litĂ© .

Anecdotes :

  • Le nom Zenwego (qui rappelle Ă  la fois l’expression «here we go» ou «then we go» et le cĂŽtĂ© «Zen» que doit apporter l’outil) n’était pas le premier choisi par l’équipe. En effet, le projet a d’abord Ă©tĂ© lancĂ© sous le nom TripLoader. Et s’ils trouvaient le nom tout Ă  fait sympa… ça n’a plus Ă©tĂ© le cas quand ils ont entendu la maniĂšre dont certaines personnes commençaient Ă  prononcer ce nom. En effet, TripLoader ressemblait Ă  «Triple odeur» pour beaucoup trop de monde.
  • En regardant les donnĂ©es sur l’usage de Zenwego, il s’est rĂ©vĂ©lĂ© que les personnes utilisant le plus ce service sont majoritairement des femmes. Il semblerait que ce soit souvent la gente fĂ©minine qui prend en charge l’organisation des vacances, chose que l’équipe de Zenwego n’avait pas en tĂȘte puisque l’outil a Ă©tĂ© crĂ©Ă© d’aprĂšs les expĂ©riences personnelles des 4 cofondateurs
 masculins.

Points forts :

  • Un service simple, utile & efficace
  • L’application mobile (iPhone ou Android) qui est le parfait compagnon de l’organisation de ce voyage
  • L’ambition de la start-up de proposer une sĂ©rie de services avec UNE seule utilitĂ© prĂ©cise pour simplifier l’organisation d’évĂ©nements

Points faibles :

  • L’ergonomie n’est pas encore optimale (mais il s’agit d’un point sur lequel l’équipe travaille en ce moment)

32 commentaires

  1. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Zenwego | Start-up et Innovation | Scoop.it

  2. super idĂ©e ! j’utilise dĂ©jĂ  l’appli iphone pour faire les comptes lors de voyages, we entre amis. Je me vois complĂ©tement utiliser celle lĂ  pour prĂ©parer les holidays ! ça m’Ă©viter 50 Ă©changes de mails pour dĂ©cider de l’hĂŽtel ou de la location de voiture 😉 Je suis sure que certains se reconnaitront !

  3. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Zenwego | Revue de presse Zenwego | Scoop.it

  4. Franchement pas mal ce concept pour organiser ses vacances en amis ! Je vais tĂ©lĂ©charger l’application Iphone dĂšs que possible et tenter d’organiser un voyage avec quelques amis… on verra si c’est plus facile 🙂

  5. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Zenwego | L'Expert Comptable des startups | Scoop.it

  6. L’idĂ©e est formidable… mais pourquoi toutes les start-ups web s’Ă©chinent-elles Ă  avoir des noms ridicules, genre baewo, bowea, bowowo, wenigo, jiwawa, etc ?
    Elles n’auraient pas une autre histoire Ă  raconter?

  7. he en voilĂ  une idĂ©e qu’elle est bonne ^^ par contre je suis d’accord avec Terry quel drĂŽle de nom O_o pourquoi Zenwego ???

  8. IngĂ©nieux comme idĂ©e, bon courage Ă  eux 🙂
    Doit-on absolument rentrer une destination ? Le concept de « destination libre » pourrait ĂȘtre sympa si bien optimisĂ©. Il m’est arrivĂ© Ă  de nombreuses reprises de me demander avec des amis « on part ok, mais oĂč? » sans que personne n’ait d’idĂ©e fixe.

    Pour rĂ©pondre Ă  @TERRY et @Michaela, je sors moi mĂȘme d’une pĂ©riode #beaucouppluslonguequeprĂ©vu pour trouver le nom d’une nouvelle startup qu’on va bientĂŽt lancer et croyez-moi, ce n’est vraiment pas facile !

    1. Trouver un nom dispo .fr et .com est difficile, racheter un nom brandable en vente en .com revient cher pour une startup en lancement.

    2. AprĂšs avoir enchaĂźnĂ© les rdv avec l’inpi, conseils en propriĂ©tĂ© intellectuelle, avocats (gratuits je vous rassure, grĂące aux nombreux dispositifs d’aide Ă  la crĂ©ation) on se rend compte de plusieurs choses :

    – Soit on trouve un nom qui ne veut absolument rien dire (et qui n’a jamais utilisĂ©, ça c’est dur), soit on prend un nom qui n’a aucun rapport avec l’activitĂ© (et donc dur Ă  associer sur le court terme)

    – Ca a l’air super simple de dĂ©poser en ligne sur l’INPI mais en rĂ©alitĂ© la grande majoritĂ© des dĂ©pĂŽts sont soit attaquables car antĂ©cĂ©dents, soit mal dĂ©posĂ©s (mauvaises classes par exemple), et bien souvent les deux.
    Les consultants eux nous disent toujours qu’il y a danger, les avocats qu’ils peuvent dĂ©fendre, et l’inpi de dĂ©poser.
    Bref, à vous de bien jauger le risque en vous renseignant bien, en consultant la base de jurisprudence et en regardant les résultats des différentes actions.

    Bref, tout ça pour dire que personnellement je trouve leur nom sympa, Ă©vocateur, et surtout dĂ©clinable Ă  l’international.

    Bon courage à eux 😉

  9. La rĂ©alisation du site fait trĂšs pro, c’est pas des dĂ©butants mĂȘme s’il s’agit d’une startup, faudrait pas croire que le premier venu pourrait sortir un tel projet.

    Apparemment leur trafic est dĂ©jĂ  pas si mauvais pour un dĂ©marrage, donc ce sont certainement des experts en marketing Ă©galement. Un projet qui a des chances de rĂ©ussir mĂȘme si les rĂ©munĂ©rations en affiliation pour les voyages ne sont pas exceptionnelles.

  10. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Zenwego | Web Marketing Magazine | Scoop.it

  11. Pingback: Comment organiser vos vacances en toute sérénité? | Web Marketing Magazine | Scoop.it

  12. Pingback: e-business | Pearltrees

  13. Pingback: Communautaire | Pearltrees

  14. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Zenwego | service-en-plus | Scoop.it

  15. Pingback: WeekLette : Gazette de la semaine [24/02/2012]

  16. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Zenwego | Tourisme Tendances | Scoop.it

  17. Heu… pour ma part je ne suis pas convaincu… manifestement je suis le seul et donc tant mieux pour cette start up Ă  laquelle je souhaite longue vie mais… C’est vraiment rĂ©volutionnaire d’attraper 4 ou 5 contacts de potes pour leur placer des sĂ©jours et se rĂ©munĂ©rer en affiliation? Le tout en faisant croire que c’est impossible d’organiser des vacances Ă  4 sans aide… Vraiment sans mĂ©chancetĂ© mais bof bof…

  18. Pas terrible le lien Qype dans les partenaires en footer qui renvoi vers un un autre site ! Sinon, concept intéressant. A voir en pratique.

  19. L’idĂ©e de monter cette boite est super ! moi j’adore voir que de collĂšgues dans une grosse boite on peut devenir co fondateurs d’entreprise et tout miser sur elle, bravo Ă  eux pour leur courage et leur croyance en cette idĂ©e qui me plait beaucoup, pouvoir partir zen en vacances, parfait non? en mĂȘme temps moi lorsque je prends des vacances je n’ai pas envie ni de me stresser avant de partir ni pendant 🙂

    Clara

  20. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Zenwego | Entrepreneuriat et StartUp | Scoop.it

  21. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Zenwego | Travel - Market Watch | Scoop.it

  22. Pingback: Travel booking | Pearltrees

  23. Pingback: Zenwego est la Start-Up française du mois de Février, catégorie Voyage

  24. Pingback: Zenwego est la Start-Up française du mois de Février, catégorie Voyage

  25. Pingback: Des nouvelles de Zenwego : l'organisation simplifiée de vacances se développe

  26. Pingback: Babble Planet remporte le trophée Startup Presse-citron 2012

Lire les articles précédents :
SĂ©minaires d’Initiation aux mĂ©dias sociaux

Cibleweb Formations (www.seminaires-webmarketing.com) propose un cycle de séminaires sur les médias sociaux pour les entreprises, selon une approche B2B ou...

Fermer