[La Start-Up française de la Semaine] : ZoomZoomZen

ZoomZoomZen est une application de géolocalisation en temps réel, basée sur la simplicité d’utilisation et l’anonymat.

Chaque jeudi à 11h, une nouvelle start-up française vous sera présentée dans le cadre du concours Start-Up Presse-Citron 2013.

Thème du mois de Janvier : la Géolocalisation.

Que fait ZoomZoomZen ?

ZoomZoomZen est une application de géolocalisation en temps réel, basée sur  la simplicité d’utilisation et l’anonymat.

Plus concrètement, imaginons que vous devez rejoindre quelqu’un dans une grande gare. Plutôt que de s’appeler 4 fois pour poser l’éternelle question «t’es où ?», il est possible en quelques clics de communiquer son emplacement précis.

Votre ami pourra donc vous voir en train de vous déplacer et vous serez en mesure de vous rejoindre en convergeant simplement l’un vers l’autre. Mais la force de ZZZ, c’est l’absence de friction qu’il y a dans l’utilisation du service.

Vous n’avez pas besoin de vous créer un compte, vous n’avez pas besoin d’avoir un téléphone ou une application particulière (si une application iPhone existe, une version web permet d’utiliser le service depuis le navigateur de n’importe quel ordinateur ou mobile).

Argument peut être encore plus important, le service proposé par JOUL n’est connecté à aucun réseau social et ne conserve aucune trace de vos emplacements et trajets. En effet, l’utilisation peut se faire entièrement anonymement, et une fois que vous avez quitté l’espace de partage, les données sont effacées.

ZoomZoomZen souhaite donc voir apparaître un usage ultra-éphémère et impulsif, en toute simplicité, et sans contrainte.

Vous devez rejoindre un groupe de personnes ? Envoyez une adresse URL via mail ou SMS à ces personnes et vous vous verrez instantanément sur une carte.

La start-up souhaite être vue comme le Doodle de la géolocalisation.

zoomzoomzen [La Start Up française de la Semaine] : ZoomZoomZen

Qui est derrière ZoomZoomZen ?

Derrière ZoomZoomZen, il y a JOUL, la start-up lancée par 4 hommes : Julien Olivier, Ulrich & Lionel, dont les initiales font JOUL.

L’un était le collègue de l’autre chez Altran (pour du conseil en R&D), le troisième était le beau-frère du premier… bref, 4 hommes qui se connaissaient et qui avaient une aspiration commune.

Chacun avait au moins 10 années d’expérience professionnelle et sentait qu’il était temps de sauter sur une nouvelle expérience : l’entrepreneuriat.

Il arriva ce qu’Olivier désigne comme étant un «alignement des astres» : ils avaient tous cette volonté de lancer leur boîte, ils ne se seraient probablement pas lancés seuls, mais ils étaient 4 amis avec une même envie et des profils absolument complémentaires.

Ils ont commencé pendant les 6 premiers mois à bosser le soir sur ce projet. Ils se retrouvaient les jeudis de 21h à 2h du matin sur Google Docs et Skype, à bâtir les fondements de JOUL, définissant les différents choix techniques.

Ils ont donc amorcé le développement de la brique logicielle, se dirigeant très vite vers un web service dans le cloud de la firme de Mountain View (Google App Engine).

Le moteur a d’abord été pensé avec des visées BtoB et qui pourrait permettre à une société de transport de donner l’emplacement exact de l’ensemble de sa flotte de bus à ses clients par exemple.

Ils ont commencé avec 120.000€, puis ont levé 380.000€ de «love money» auprès de leurs familles et amis.

Il était important pour eux de commencer en envoyant un message fort à l’équipe. C’est pourquoi ils avaient la volonté d’embaucher en CDI tout de suite : pour démontrer, si cela était nécessaire, que JOUL avait une ambition de longue haleine.

Ils ont donc embauché 3 personnes en 3 mois pour finir de constituer le noyau dur de l’équipe.

zoomzoomzen screenshots [La Start Up française de la Semaine] : ZoomZoomZen

Carte d’identité

Nom : ZoomZoomZen

Date de lancement : Juin 2011

Lieu des bureaux : Paris, 11ème & Nantes.

Nombre d’employés : 9

Modèle économique : Lancement de ZoomZoomZen au grand public avec une offre entièrement gratuite. La start-up réfléchit à implémenter plus tard un modèle fremium avec davantage de fonctionnalités mais s’oriente davantage sur le marché BtoB. En effet, l’équipe de JOUL voit tous les usages potentiels qui pourraient être faits de ZoomZoomZen où un livreur de pizzas, sushi, un taxi ou une ambulance pourrait très simplement partager un lien qui permettrait au client de savoir où en est sa livraison, etc

Anecdotes : 

  • Pour coller à l’image d’Epinal de la start-up, ils ont eu des débuts «garage». En effet, l’aventure a débuté du côté de Nanterre à l’intérieur d’anciens entrepôts de la SCNF. Ils ont donc passé les deux premiers mois sur une table, à rôtir sous un toit en tôle et à manger invariablement dans l’unique restaurant du coin appelé «Le Triage»
  • L’utilisation de ZoomZoomZen (dont le nom est composé de ZoomZoom qui est le bruit de la voiture en anglais et de Zen pour l’état d’esprit qu’il souhaite inspirer),  est aujourd’hui limitée à un maximum de 42 personnes sur un même espace. La raison du 42 est très geek… eh oui, la solution à la vie, l’univers et le reste d’après Douglas Adams.

Points forts :

  • La possibilité de l’utiliser avec toute personne qui a une connexion à internet (sans restriction de système d’exploitation ou de possession d’une application).
  • Le côté anonyme et éphémère de l’expérience
  • Répond à une vraie demande d’usage

Points faibles :

  • L’ergonomie et le design de l’application pourraient être améliorés

14 commentaires

  1. Très sympa ce service, et l’interface de l’appli android est assez originale (on aime ou pas, moi oui).
    Cependant, la liste des autorisations, pour un service qui se veut anonyme et éphémère, est extrêmement longue et paraît de prime abord très intrusive.
    Si un dev passe par là, je lui fais confiance pour éclairer ma lanterne sur ce point.

  2. Rien que pour le nom, le service mérite d’être essayé :) C’est vrai qu’une position GPS c’est plus pratique que 4 appels pour retrouver quelqu’un. En revanche y-t-il une application Android ? Même si l’on peut se connecter via le web c’est quand même moins pratique.

  3. Bonjour,

    Je vais détailler pour chaque point, et nous allons l’inclure dans la FAQ au plus vite!

    - Votre position : Permet à ZoomZoomZen d’utiliser la géolocalisation du téléphone ou de la tablette.
    - Stockage : Permet à ZoomZoomZen de stocker des données (historique des ZZZ, pseudo/avatar).
    - Communication réseau : Permet à ZoomZoomZen d’envoyer et de recevoir les données nécessaires à son fonctionnement par internet.

    Mais je suppose que c’est les deux suivantes qui vous intéressent :

    - Vos informations personnelles : Permet à ZoomZoomZen d’envoyer automatiquement des rapports d’erreur avec des logs. Il est possible de désactiver ces rapports d’erreur dans les options de l’App.
    Il est probable que nous retirions ce point bientôt.

    - Vos comptes : Google Maps V2 nécessite l’accès au service Google Play, et par conséquent au compte Google.
    Sur ce point nous n’avons malheureusement pas la main.

    Merci de votre retour!

  4. Merci pour les précisions.
    C’est tellement exceptionnel de les avoir,
    et les intitulés du playstore sont moins qu’explicites.
    Tous les devs devraient préciser pourquoi ils utlisent telle autorisation,
    ça mettrait plus les utilisateurs en confiance.

    Bonne route ZoomZoomZen, dans ma BenzBenzBenz
    (Bon elle est faite, n’y revenons plus)

  5. Ça m’a l’air plutôt pas mal pour résoudre des p’tites galères du quotidien, genre « viens chez moi, c’est la première à droite après le 2e rond-point, au fond de l’allée », pratique quand le gps vient de nous lâcher en pleine cambrousse. En tout cas, le design et les avatars ont une bonne tête sympa !

  6. Je suis assez d’accord avec Remz, le design casse les codes établis par les applications en général, qui ont toutes plus ou moins la même charte graphique. Enfin un peu de fraicheur!

    Question: un trajet vers les lieux est-il prévu ?

    Sinon, super concept !

  7. @ZZZ : J’imagine un autre cas d’utilisation (plutôt inverse en fait) je ne pense jamais à envoyer un sms à ma mère quand je suis bien arrivé après un long trajet ;)
    Si ZZZ permet de montrer à ma mère là où j’en suis de mon trajet elle aura l’esprit tranquille tant qu’elle me vois avancer ;)

  8. @Remz : Suite à votre remarque nous avons décidé d’enlever « Vos informations personnelles » des autorisations nécessaires. La version 1.03 qui contient cette modification doit être disponible à l’heure qu’il est.
    La FAQ devrait être updatée elle aussi d’ici demain.

    @Valentin : Oui c’est un des cas d’usages possibles. Ca a même été fait presque tous les jours pendant les derniers mois par l’équipe en rentrant =)

  9. @Hélène : La différence majeure qu’il y a avec des appli tel que I’mRightHere c’est le temps réel. Sur ZoomZoomZen, on n’envoie pas simplement sa position à un instant T, mais on permet au gens de nous voir nous déplacer.
    De plus il n’y a pas de pub sur la version gratuite, elle est également disponible sur Android et on peut se retrouver à plus de 2 sur la map :)

  10. Bonsoir,

    juste une question en passant,quels sont vos sources de revenus avec cette application gratuite et sans pub(un must de nos jours)?

    Merci d’avance.

  11. @Willi : C’est une bonne question :
    ZoomZoomZen est gratuit et restera gratuit. Il sera complété par un mode premium. Nous ajouterons donc des fonctionnalités à ZoomZoomZen dont certaines seront payantes.

  12. Pingback: ZoomZoomZen est finaliste du concours Start-Up Presse-Citron 2013

Lire les articles précédents :
Graph Search : le nouveau moteur de recherche Facebook, une opportunité pour les TPE et le commerce local ?

Le futur moteur de recherche de Facebook, qui sera prochainement disponible pour tous les membres du réseau social, va redistribuer...

Fermer