La startup lyonnaise My Band Market lĂšve 250.000 euros

My Band Market vient de conclure un premier tour de table avec de prestigieux investisseurs privés.

mbm

Notre camarade (et rĂ©dacteur occasionnel sur Presse-citron dans la rubrique Musiques) Quentin LechĂ©mia nous informe que sa startup My Band Market vient de rĂ©aliser une levĂ©e de fonds de 250.000 euros auprĂšs d’investisseurs privĂ©s, et pas des moindres.

Dans ce premier tour de table de la jeune entreprise lyonnaise créée en 2011 figurent notamment Alexia Laroche-Joubert et Michel Masson (le producteur de Notre Dame de Paris).

Avec cette rentrĂ©e d’argent frais,  My Band Market entend continuer sur sa lancĂ©e en approfondissant encore son algorithme ELISE (prĂ©diction de tendances musicales) et crĂ©er toujours plus de concepts musicaux innovants pour la gĂ©nĂ©ration Y, dans la lignĂ©e de l’EuroMusic Contest.

(communiquĂ© de presse – extrait)

La startup MY BAND MARKET (MBM) est nĂ©e en 2011. Son fondateur, Quentin LECHÉMIA en invente le concept au cours des 6 mois qu’il passe Ă  Londres. Musicien, et en fin de cursus d’études d’expertise-comptable, Quentin profite de son sĂ©jour londonien pour s’initier aux spĂ©cificitĂ©s Ă©conomiques du monde de la musique. Il est interpellĂ© par la difficultĂ© qu’ont les artistes Ă  fixer au plus juste la rĂ©munĂ©ration de leurs prestations.

Victimes d’un marchĂ© trĂšs concurrentiel oĂč aucune rĂšgle ne rĂ©git leur rĂ©tribution, les artistes s’estiment souvent financiĂšrement pĂ©nalisĂ©s par des prestations sous-rĂ©munĂ©rĂ©es. Parfois, inversement, leurs prĂ©tentions trop Ă©levĂ©es les privent de contrats potentiels auprĂšs des marques, labels et autres tourneurs.

Quentin, alors ĂągĂ© de 21 ans – codeur autodidacte – dĂ©cide d’y remĂ©dier en crĂ©ant un algorithme permettant de dĂ©finir la valeur d’un artiste en fonction de sa popularitĂ© sur les rĂ©seaux sociaux.

DĂšs 2012, MBM lance le site Ă©ponyme. Conçu Ă  l’origine comme une plateforme de booking en ligne, le site connait en quelques mois un succĂšs fulgurant oĂč 5.000 artistes sont inscrits. VĂ©ritable rĂ©fĂ©rence en matiĂšre de cotation d’artistes, My Band Market devient alors LE catalogue des musiciens sur le marchĂ©. Aujourd’hui ELISE est en mesure d’analyser la popularitĂ© et de fixer le prix de prestation de millions de groupes et musiciens dans le monde entier.

 


4 commentaires

  1. Pingback: La startup lyonnaise My Band Market lève...

  2. Pingback: La startup lyonnaise My Band Market lève...

  3. Le concept est excellent et je ne dis pas ça parce que je suis lyonnais ! Le travail effectuĂ© pour proposer ce service unique est excellent. Par contre je me demande si MDM n’est pas en quelques sortes victime de son succĂšs tant l’accĂšs au site Internet est parfois difficile.

  4. Pingback: Levées de fonds startups Février 2015 | Eefficiency

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Nokia téléphone pixabay
Samsung finira-t-il comme Nokia et BlackBerry ?

Le président de Motorola pense que les jours de Samsung sont comptés


Fermer