La startup qui imprime des notes de musique en impression 3D

Comment ça marche ? Vous composez une mélodie sur internet. Le service vous l’envoie dans une boite à musique. Le procédé est facilité par l’impression 3D.

Music Drop

S’il y a un avantage que nous offre l’impression 3D, c’est la possibilité d’avoir des objets uniques et personnalisables à la demande. Si plus ou moins tout ce qu’offre cette technologie était déjà faisable, celle-ci facilite le procédé. C’est comme pour l’écriture. Avant, il fallait écrire à la main. Et maintenant, on imprime sur du papier.

L’idée de la société californienne Left Field Labs est très simple. L’utilisateur visite le site web du service. Là, on lui demande de remplir un pattern de notes pour définir la mélodie qui va être jouée. La musique est polyphonique. Il est bien sûr possible de réécouter sa mélodie. Une fois qu’il est satisfait, l’utilisateur enregistre son travail.

A partir de ce pattern, le service génère un fichier imprimable en 3D, grâce notamment à l’ensemble de fonctions de calcul OpenGL. Puis, les éléments nécessaires sont imprimés en 3D et assemblés par la société. Ici, l’élément qui est vraiment à personnaliser, c’est le disque qui va agir sur les lames de la boite à musique. Pour le reste, ce sont les mêmes composants. C’est tout simple mais original.

Pour lancer ce projet, Left Field Labs a offert ses Music Drop (le nom du produit) gratuitement. Mais très rapidement, les commandes ont dû être impossibles à gérer et le service est actuellement suspendu.

Rappelons aussi que l’année dernière, quelqu’un était même parvenu à développer un algorithme qui permet de convertir un fichier MP3 en fichier imprimable en 3D pour créer des vinyles. Mais le projet n’ayant pas encore atteint son objectif final, la qualité du son obtenu ne serait pas encore satisfaisante.


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
NSA : le prochain SMS sera peut-être le vôtre !

De nouvelles révélations indiquent que la NSA collecterait près de 200 millions de SMS par jour, de manière non-ciblée.

Fermer