[La télé ? Mais qu’est-ce que c’est ?] : Crossed

Chaque semaine, La Télé Mais Qu’est-ce Que C’est ? vous propose une chaine YouTube française originale. Le petit écran de demain, c’est votre ordinateur.

Aujourd’hui, La Télé ? Mais qu’est-ce c’est ? s’intéresse une fois de plus à une émission consacrée au cinéma. Si vous aviez raté l’article au sujet du Fossoyeur de Films, je vous invite à le relire. Cependant, l’approche de l’émission dont nous allons parler est totalement différente puisqu’elle traite un thème très particulier : le cinéma et les jeux vidéo. Mesdames et Messieurs, je vous présente la chronique Crossed de Karim Debbache. Le principe de Crossed est le suivant : parler de films qui, d’une manière ou d’une autre, évoquent le jeu vidéo. On retrouve ainsi des longs métrages de natures très diverses : adaptations nanaresque d’une licence connue, films qui exploitent le succès des jeux vidéo pour attirer du public, Å“uvres qui intègrent intelligemment le concept…

Le jeu vidéo et le cinéma

De manière générale, les différents épisodes de Crossed, même s’ils conservent une structure similaire, sont tous très différents. L’émission fait une brève introduction sur le film en présentant acteurs et réalisateurs. Puis on a le droit à des critiques de scènes ‘marquantes’ – soit très bonnes soit très mauvaises – entrecoupées de petites scènes humoristiques. Enfin, le présentateur nous indique les raisons qui pourraient nous pousser à regarder (ou pas) le film. N’oublions pas que le thème général de Crossed est le jeu vidéo, concept bien souvent très mal exploité au cinéma. L’émission présentera bien souvent d’énormes nanars complètement ratés dont la seule vraie idée est d’attirer un public de joueurs en exploitant des héros/jeux très connus (Mario, Max Payne, House of the Dead etc…) et n’hésitera pas à leur taper sur les doigts. Mais, au milieu de tous ces navets qui prennent les gamers pour des idiots se trouvent parfois quelques belles surprises qui montrent que tous les réalisateurs n’ont pas une vision totalement erronée du média jeu vidéo.

Crossed1

Humour et critique

Même si la majorité des films présentés sont mauvais, ceux-ci ne sont pas pour autant inintéressants. En effet, Karim Debbache profite de ceux-ci pour analyser ce qui fait que ces films passent complètement à côté du sujet. De plus, il n’hésite pas à faire, aidé par ses comparses Gilles Stella et Jeremy Morvan, de nombreuses interventions humoristiques. Crossed est donc un savant mélange entre humour et véritable critique qui peut parfois être technique sans jamais être inaccessible. On le sait, les chaines humoristiques sont celles qui attirent le plus de monde sur YouTube mais Crossed ne tombe jamais dans l’excès et l’on apprend au moins quelque chose à chaque vidéo. Si vous êtes du genre public difficile, soyez rassuré : l’humour dans Crossed est présent sous bien des formes, de l’absurde total jusqu’au commentaire ironique en passant par quelques références, vous trouverez forcément des choses qui vous plairont. Pour ne rien gâcher, la réalisation de Crossed est léchée, l’image et le son sont bons et le montage est dynamique, what else ?

Crossed2

Karim Debbache

Derrière l’écriture, la réalisation et le montage de Crossed se cache un seul homme : Karim Debbache. Il est aidé au son et à l’image par Gilles Stella. L’émission a été produite pour le site jeuvideo.com, célèbre site français dédié au média. Karim Debbache fait également partie de la plateforme Nesblog sur laquelle on retrouve (on a retrouvé) de nombreux créateurs de contenu du Web comme le Joueur du Grenier pour ne citer que lui. La mauvaise nouvelle, c’est que Crossed… n’existe plus. L’émission a connu son dernier épisode en avril dernier avec la chronique 28, toutes les vidéos restent cependant accessibles sur YouTube. Notre cher Karim a cependant expliqué qu’il avait d’autres projets, toujours centrés sur le cinéma, mais ceux-ci restent encore mystérieux pour le moment.

Crossed est une très bonne émission, drôle et intéressante, qui vous donnera envie de voir plein de nouveaux films, qu’ils soient bons ou mauvais. Même si l’émission s’est arrêtée, le contenu disponible sur YouTube resté conséquent et de qualité. On peut aisément comprendre que le thème très restrictif de Crossed ne pouvait pas permettre des centaines d’émissions, les films qui traitent du jeu vidéo sont encore assez rares. Oh, une dernière chose : il n’est absolument pas nécessaire d’être un joueur pour prendre du plaisir en regardant l’une des vidéos de Karim Debbache.

Pourquoi on regarde ?

  • Un thème original, jeu vidéo et cinéma
  • Des vidéos à la fois intéressantes et divertissantes
  • La réalisation de qualité.

La première émission de Crossed :

Une autre chronique qui ne traite pas d’un nanar :


2 commentaires

Send this to friend

Lire les articles précédents :
2. Une nouvelle visualisation innovante
Le Français Pearltrees passe en mode 2.0

Pearltrees, l’une des meilleures révélations start-up françaises de ces dernières années, fait un redesign de son interface et passe au...

Fermer