La victoire de Donald Trump a-t-elle rendu le chiffrement et les VPN populaires ?

ProtonMail, Signal, TunnelBar, Hotspot Shield et VPN Unlimited ont observé des hausses d’inscriptions ou de téléchargements depuis le jour de l’élection aux Etats-Unis.

hacker-et-anonymat-sur-internet

Après la victoire de Donald Trump, Edward Snowden a exprimé ses inquiétudes par rapport aux conséquences que cette élection pourrait avoir sur la surveillance aux Etats-Unis. Et visiblement, les inquiétudes du lanceur d’alerte, qui a révélé les secrets du programme de surveillance massive américain en 2013, sont partagées par un bon nombre de citoyens aux Etats-Unis.

Notre confrère VentureBeat révèle aujourd’hui que depuis l’annonce de la victoire de Trump, de nombreux services supposés sécuriser les communications sur internet ont connu des hausses en termes de nouveaux abonnés ou de téléchargements.

Ainsi, ProtonMail, un service d’e-mail chiffré, a vu son nombre d’inscriptions doubler la semaine dernière. « Etant donné le discours de Trump contre les journalistes, ses adversaires politiques, les immigrants et les musulmans, il y a des gens qui sont préoccupés par le fait que Trump pourrait utiliser les nouveaux outils à sa disposition pour cibler certains groupes », explique l’entreprise.

Les données collectées par App Annie suggèrent également que depuis le jour de l’élection aux USA, Signal, l’application de messagerie chiffrée, a connu une hausse de téléchargements dans le pays de l’Oncle Sam. Le jour de l’élection, l’application se plaçait à la 98ème place dans sa catégorie sur l’App Store aux Etats-Unis. Aujourd’hui, Signal est presque à la 30ème place.

Pareillement, des services de VPN basés en Amérique du Nord ont également vu une hausse des téléchargements depuis le jour de l’élection, comme TunnelBar, basé au Canada, qui aurait eu 25 à 40 % de téléchargements en plus par rapport à la normale aux Etats-Unis. Des constats similaires auraient été faits par d’autres services comme Hotspot Shield et VPN Unlimited.

Il est difficile de mesurer l’impact que la victoire de Trump a eu sur la popularité du chiffrement et des outils comme les VPN aux USA. Mais en tout cas, le nouveau président élu ne semble pas être un grand fan de ces outils. Lors de sa campagne, il avait appelé à boycotter Apple, qui a refusé de déverrouiller un iPhone pour les autorités dans le cadre de l’affaire de San Bernardino.

(Source)


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
un-smartphone-nexus
Vous avez un smartphone ? Cela se ressent clairement sur votre productivité

Voilà une preuve de plus qu’un smartphone est tout sauf un allié au travail, car d’après une étude, nos chers...

Fermer