Les autorités de la bonne ville de Fort Lee, New Jersey, USA, 35.000 habitants, viennent de prendre un arrêté qui sanctionne toute personne prise en flagrant délit de rédaction de SMS alors qu’elle est en train de marcher.

Dans la série des réglementations stupides, celle-ci devrait normalement remporter le trophée de la loi la plus con du monde, haut la main, et toutes catégories.

texting walking La ville qui interdisait décrire des SMS en... marchant

Les autorités de la bonne ville de Fort Lee, New Jersey, USA, 35.000 habitants, viennent de prendre un arrêté qui sanctionne toute personne prise en flagrant délit de rédaction de SMS alors qu’elle est en train de marcher. Pas de conduire, non, de MARCHER. Sur le trottoir, tranquille.

Les raisons invoquées sont évidemment liées à la sécurité des citoyens, car selon une étude menée par un certain Eric Lamberg, professeur au département de la thérapie physique à la Stony Brook University, texter pendant que l’on marche pourrait avoir des effets et des conséquences fâcheuses. Il est vrai qu’un choc frontal entre deux accros au SMS à la vitesse affolante de 2 km/h doit effectivement être à l’origine d’accidents épouvantables et de scènes totalement insoutenables.

Déjà 117 PV

Vous riez mais les shérifs du coin, eux, ne rigolent pas, et il semblerait qu’ils mettent même un certain zèle à appliquer cette loi d’un autre monde puisque ce seraient déjà 117 amendes d’un montant de 85 dollars qui auraient été distribuées en quelques jours.

Si les autorités de Fort Lee (New Jersey, USA) veulent continuer à occuper la tête du championnat des lois stupides, dans cette espèce d’obsession ultra-sécuritaire très en vogue actuellement, qui consiste à protéger les citoyens contre eux-même (et contre leur gré), nous pourrions leur suggérer de nombreuses autres pistes à étudier, comme par exemple port du casque obligatoire pour les piétons, ou encore installation d’une alarme sous-cutanée de proximité.

Image: I dont dig texting. – FlickrCC

(source)