Lors de l’annonce de Facebook Home, Mark Zuckerberg en a profité pour rappeler les ambitions énormes de son réseau social.

La rumeur d’un Facebook Phone est on ne peut plus récurrente depuis des années.

Et si Mark Zuckerberg a tenté à maintes reprises d’y mettre fin en expliquant que ce serait une mauvaise stratégie pour Facebook, celle-ci a été immédiatement ravivée lorsqu’une invitation presse est arrivée pour faire découvrir « Our new home on Android ».

facebook home La Vraie Raison pour laquelle nous naurons pas de Facebook Phone
Au final, nous avons pu découvrir une surcouche logicielle qui vient se placer au dessus d’Android pour proposer une intégration poussée des fonctionnalités du réseau social.
Mark Zuckerberg a ainsi expliqué, s’il était encore nécessaire, pourquoi il ne proposerait pas un Facebook Phone.
Et ce n’est pas par manque de connaissance du hardware ou par volonté de se concentrer sur son coeur de métier… non, c’est juste parce qu’il ne serait jamais en mesure de le mettre dans les mains de suffisamment de personnes.

Zuckerberg l’a expliqué en ces termes :

« Nous voulons apporter cette expérience au plus grand nombre de personnes. Un très bon téléphone va se vendre à 10 ou 20 millions d’exemplaires… au mieux. Et avec une communauté de plus d’un milliard d’utilisateurs, même si nous arrivions à créer un excellent téléphone, nous ne pourrions atteindre qu’1 ou 2% de notre communauté. Et nous voulons faire mieux que cela. Nous voulons apporter la meilleure expérience pour toutes les personnes, sur tous les téléphones. »

Voilà dans quelle sphère gravite Facebook : alors qu’une majorité de compagnies rêve de toucher une audience de 20 millions de personnes, Facebook ne perdra pas son temps sur un produit qui ne toucherait qu’une fraction aussi petite de ses utilisateurs.