La Wikipédia s’intéresse maintenant à la voix des plus grandes personnalités de notre monde

La célèbre encyclopédie en ligne fait désormais la part belle aux enregistrement vocaux, du moins pour certaines de ses fiches.

N’en déplaise à ses détracteurs, la Wikipédia est aujourd’hui l’un des services les plus populaires au monde. Chaque mois, elle reçoit plus d’un demi milliard de visiteurs uniques et elle occupe actuellement la sixième place du podium chez Alexa, devancée d’une courte tête par Baidu, Yahoo, YouTube, Facebook et Google. Inutile de préciser que c’est ce dernier qui arrive en première position.

Wikipedia VIP

Ces derniers mois, l’encyclopédie a beaucoup travaillé sur son éditeur en simplifiant son interface et en mettant en place un nouveau mode spécial permettant aux contributeurs de sauvegarder leurs articles sous forme de brouillons. Désormais, elle s’attaque aux fiches des plus grandes personnalités de ce monde, des fiches qu’elle a bien l’intention d’enrichir en s’appuyant sur un tout nouveau programme : le Wikipedia Voice Intro Project, ou Wikipedia VIP pour les intimes.

Développé par Andy Mabbett, ce dernier vise tout simplement à intégrer sur la fiche de certaines personnalités un échantillon de… leur voix. Etonnant, c’est certain, mais le projet est nettement plus ambitieux qu’il n’y paraît au premier abord puisque ces échantillons sont enregistrés directement auprès des personnes concernées.

Du moins dans la plupart des cas. La Wikipédia a effectivement décidé de s’associer avec la BBC afin de récupérer des extraits des interviews des personnalités les plus difficiles à contacter, y compris celles qui ont disparu de la surface de la planète. Si les contributeurs le souhaitent, ils peuvent parfaitement se joindre au mouvement et aller à la rencontre des personnalités de leur choix afin d’apporter leur pierre à l’édifice.

Pour le moment, seule la version anglaise de l’encyclopédie est concernée par cette nouveauté. Vous pouvez d’ailleurs aller visiter la page de Stephen John Fry ou de Tim Berners-Lee pour voir comment elle se présente.

Ah et un indice, quand même : le lecteur multimédia se trouve vers le bas, et vers la droite.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
blog-fail-drives-manufacture
La fiabilité des disques durs passée au crible

Outre ses performances et sa capacité, le taux de panne reste un des arguments incontournables lors de l'achat d'un disque...

Fermer