La Xbox One écoutera continuellement vos conversations

La Xbox One a été révélée par Microsoft. L’une des fonctionnalités soulève de nombreuses questions : la reconnaissance vocale toujours disponible.

Microsoft a longuement présenté la manière dont vous pouvez changer de chaînes, switcher entre les activités et contrôler l’ensemble de l’expérience Xbox One avec votre voix.

En réalité, la console sera toujours à 2 mots de s’allumer et de vous proposer ses services. Il suffit de dire « Xbox On » et la console s’allume. « Watch ESPN » et la fameuse chaîne de sport se lance. « Game » et vous basculez vers un jeu.

L’expérience est fluide et intuitive et elle aide à dépeindre un futur où vous pourrez rentrer chez vous et vous vautrez directement dans le canapé pour venir lancer un film, de la musique ou la télévision simplement avec la voix.

Si cela ressemble au futur, il faut encore faire tomber une barrière.

En effet, pour que la console réagisse à la moindre de vos commandes, il est nécessaire que le microphone soit constamment ouvert pour écouter chacune de vos paroles. Et si nous ajoutons le fait que de nombreuses actions sont possibles grâce à la caméra du Kinect, cela signifie aussi potentiellement qu’une caméra sera toujours braquée sur vous pour réagir à vos ordres.

Les réactions ont été immédiates sur internet pour présenter la Xbox One comme un nouveau Big Brother qui peut vous voir et vous entendre constamment.

 

Xbox 1984

Cette histoire me fait penser à un vieil épisode de la Quatrième Dimension où des extra-terrestres arrivent sur terre avec un livre intitulé « Comment servir l’homme ». L’humanité est ravie de faire la connaissance de ces aliens jusqu’au moment où elle comprend que « Comment servir l’homme » est un livre de cuisine.

Avec la Xbox One, Microsoft a souhaité apporter de nouvelles interactions qui allaient apporter le meilleur service. Ils arrivent ainsi avec de nouvelles fonctionnalités avec un livre sous le bras « Comment servir l’homme ». Et même s’il s’agit véritablement pour la console d’apporter une meilleure expérience, nous ne pouvons pas nous empêcher de nous demander si nous n’allons pas nous faire manger.

Le fait est que, si Microsoft veut amener un tel niveau de service, il doit impérativement nous demander cette contrepartie d’être « Ã©coutés » en permanence. Il est évident que Microsoft ne va pas stocker l’ensemble des données audio recueillies par les millions de consoles qui seront vendues et que personne ne va véritablement écouter vos conversations. Mais pour réagir aux mots « Xbox On », le microphone doit être à l’écoute de tout le reste.

 

Le futur vous écoute

La Xbox One n’est pas le premier service à requérir ceci. Rappelez-vous la présentation de la nouvelle recherche Google de la semaine dernière où les mots « OK Google » vont vous permettre de lancer une recherche à tout instant. De la même manière pour les Google Glass qui vont pouvoir prendre une photo d’un simple « OK Glass. Take a picture » ou d’un simple clin d’oeil.

Les services du futur seront indéniablement sans cesse connectés et à votre écoute. Cela va requérir du temps pour que la société accepte ceux-ci de manière généralisée. Mais il y a 10 ans de cela, si vous m’aviez demandé si je serais prêt à m’afficher sous ma véritable identité sur internet, à poster des photos de mes vacances et des pensées personnelles, je vous aurais traité de fou. Les mentalités ont aujourd’hui évolué et je confie des informations personnelles à Facebook sans avoir peur de me faire « manger ».

Il faudra donc évangéliser cette pratique et attendre de voir sa réception par le grand public. J’imagine que la Xbox One va essuyer quelques pots cassés et que certaines entreprises refuseront d’avoir cette console dans leurs locaux de peur de voir fuiter des informations. Mais d’ici 10 ans vous parlerez à votre télévision de manière aussi naturelle que vous ajoutez un statut sur Facebook.

La reconnaissance vocale de la Xbox One représente définitivement une excellente manière de vous servir… et non, il ne s’agit pas d’un livre de cuisine.


19 commentaires

  1. Merci pour cet article! Ces innovations sont super mais c’est sur qu’être sans cesse écouté ou vu freine l’envie d’acheter cette console. Les mentalités changeront peut être, c’est même sur, mais il faudra beaucoup de temps je pense.

  2. Ca sera probablement desactivable, sinon, ils risquent de se manger un tollé.
    Donc je vois pas trop le problème.

  3. Quand c’est le gentil Google qui fait ça, vous le comparez à l’USS Enterprise. Quand c’est le méchant Microsoft, c’est Big Brother. On sait que ce blog est fondamentalement anti-MS, mais là ça devient un peu trop obvious…
    Et pourquoi n’avez-vous pas publié le communiqué de MS disant que la One n’envoie pas le contenu des conversations sur Internet lorsqu’elle est en veille, sauf accord explicite de l’utilisateur ? Elle se contente de scanner les voix et attendre que quelqu’un dise « Xbox, On ». En local.

  4. Kaosphere on

    Pour ma part, je ne pense pas que ça soit vraiment une intrusion. Déjà, la console en veille a-t-elle sa carte réseau active ? En d’autre termes, est-elle liée a internet en veille ? Je pense que c’est juste une interface limité à des actions basiques pour le confort. Après oui, à terme, mal exploité cela peut poser problème.

    Je pense que dans tous les cas, il faudrait un autorité de validation pour les nouvelles technologies. On approuve bien les équipements électriques avec la normes CE ou NF. Une autorité pourrait valider la préservation de la vie privée.

  5. Valentin-Pringuay on

    @Greg : alors là je ne suis absolument pas d’accord avec toi. Ce blog n’est absolument pas anti-MS et cet article n’est pas négatif non plus.
    J’explique la fonctionnalité, je parle du fait que cela fait débat (et que les gens parlent de 1984, pas moi), et j’explique ensuite que la Xbox One possède une fonctionnalité du futur !

    Amener une fonctionnalité du futur, ce n’est pas négatif dans mon univers. Cela veut juste dire que les gens vont probablement devoir s’adapter à ces nouveaux usages.

  6. Micros ouverts, cameras…
    N’est-ce pas déjà le cas avec nos smartphones?

  7. Valentin-Pringuay on

    @Arkhan : non, ils sont fonctionnels uniquement quand tu es dans l’application appareil photo ou quand tu cliques sur le bouton pour activer Siri, Google Now ou la voix.
    Tu actives ton micro pour parler sur un smartphone

  8. @Valentin-Pringuay

    Je ne suis pas du tout d’accord avec la conclusion facebook/xbox. Autant facebook, c’est moi qui décide de donner ou non telle information… Après que tout le monde dévoile sa vie privée à ses « amis », montre les photos de ses chats, de ses dernières vacances ça me dépasse totalement, mais soit, cela reste un choix! Ici je n’ai pas envie d’avoir un appareil (peut importe que ça soit Microsoft, google, apple) qui soit à l’écoute 24h/24. J’espère tout de même qu’un système sera mis en place pour pouvoir « allumer » ou « Ã©teindre » cette fonctionnalité, parce que moi je n’ai pas envie d’avoir un spyware chez moi!

    @Greg

    Je ne vois pas dans l’article ici qu’on dit que Microsoft c’est le mal et Google les bisounours… On met le doigt sur un point que je trouve très importante la vie privée… Si l’option est désactivable aucun souci, si c’est pour avoir Big Brother à la maison non merci… Peut importe la société qui commercialise ce type de fonctionnalité, il faut que l’utilisateur final soit au courant des pour et des contres de cette technologie…

  9. C’est effectivement le fonctionnement « vendu », mais en réalité, en sommes nous si certains ? Il n’en reste pas moins que nous portons continuellement sur nous des appareils équipés de micros, de cameras et que rien ne garantit que ces équipements sont inactifs. Prenez l’exemple de la caméra frontale sur gs3 qui « vous observe pour savoir si vous observez l’écran ». Encore une fois, ce n’est pas parce que ces équipements sont réputés inactifs qu’ils le sont vraiment. Enfin, simple avis…

  10. En effet, c’est exactement pareil que pour le « OK Glass » de Google, il ne s’agit que de l’écoute permanente d’un pattern d’activation, même si MS le voulait, la console serait bien incapable d’analyser tout ce qui passe dans son micro, et les paranos pourront tout simplement désactiver cette fonction…
    La question réside dans l’explication de tout ça au grand public qui aura vite fait de s’alarmer, c’est bien le sujet de l’article !

  11. La vraie question à se poser est de savoir si les évolutions game et high-tech vont dans le sens de l’utilisateur au péril d’autres libertés.
    Le débat est ouvert depuis longtemps, notamment avec Google et Microsoft.

  12. Moi, je pense surtout au piratage. Les webcams d’ordinateurs peuvent aussi être allumées/contrôlées à distance par un pirate; Alors même si MS n’a pas de mauvaises intentions (à priori), n’importe qui pourrait pirater la console et écouter chez vous. Je suis pas expert en la matière, mais j’imagine que ce ne sera pas très difficile pour des pirates pro.

  13. « Il est évident que Microsoft ne va pas stocker l’ensemble des données audio recueillies par les millions de consoles qui seront vendues »
    Bullshit! ça n’est pas évident du tout.

  14. Eh les gars, suffit de débrancher le cable d’alimentation quand vous ne jouez pas. Après tout c’est une console DE JEUX à la base, non ??

  15. Avec l’USA Patriot Act (Titre IX : Amélioration du renseignement) le probleme est réglé et MS est protégé car il doit suivre les lois de son pays.

  16. La future XBox est un produit très controversé, entre absence de rétrocompatibilité, bridage du marché de l’occasion et atteintes potentielles à la vie privée !

  17. Donc pour résumer:
    – obligation de s’identifier et de se créer un compte pour pouvoir l’utiliser.
    – obligation d’être connecté en permanence à ce compte quand on joue, même à des jeux hors ligne.
    – je veux essayer le jeu d’un ami, ou lui prêter un des miens: pas possible.
    – je veux acheter mes jeux d’occasion parce que 80 boules pour un énième battlefield ou le fifa de l’année je trouve ça trop cher: pas possible (ou alors il faut informer microsoft que le nouveau propriétaire du jeu c’est moi, et bien évidemment encore payer).
    Рet par dessus le march̩ on est potentiellement film̩ et mis sur ̩coute en permanence.

    Et ben au moins pas de prise de tête, je me passerai sans regret de cette saleté.

    @Valentin-Pringuay quelqu’un qui a accès 30s à ton téléphone peut installer une appli qui lui permet d’activer à distance le micro et la caméra et de de tout enregistrer sans que tu t’en rendes compte. C’est enfantin à utiliser et pas cher du tout.

    Et il y aura inévitablement des versions XBox One de ce genre de truc qui sortiront. Et quand il s’agira des états ils n’auront même pas besoin de pirater, ils iront directement voir Microsoft pour avoir accès aux données.

  18. Pierre-Olivier on

    Si les gens n’ont plus la possibilité de jouer hors connexion, et surtout, si on ne peut plus achete de jeux d’occasion, ou utiliser le jeu d’un ami, cette console risque bien de faire un flop monumental.

    Cela dit, j’ai bien peur que le gros vilain méchant MicroSoft ne soit pas le seul à vouloir s’orienter dans ce sens..

  19. C’est pourtant pas compliquer d’appuyer sur un bouton pour allumer la machine…je vois pas tellement l’intérêt sauf pour épater les copains. A force de se faire assister pour tout on va ressembler aux gros humains revenus sur Terre dans « Wall E » 😉

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Spotify Top 50, les chansons les plus jouées et les plus partagées

Spotify lance une fonction qui permettra de connaitre les 50 titres les plus écoutés et les 50 plus partagés.

Fermer