L’accéléromètre, la nouvelle arme de l’annonceur ?

Et si le prochain élément de votre téléphone permettant votre identification était… l’accéléromètre de celui-ci ? C’est en tout cas une théorie sérieuse avancée par un chercheur de Stanford.

Les annonceurs savent rivaliser d’intelligence et de roublardise pour essayer de toujours cibler au mieux leurs publicités. Ceux-ci, en accédant à diverses informations de votre téléphone, vont tout faire pour vous proposer des annonces susceptibles de vous plaire. Mais, bien que de nombreuses techniques soient déjà connues – exemple : récolte de données lors de la navigation sur Internet – la suivante pourrait vous étonner : l’accéléromètre. Oui, l’accès à l’accéléromètre de votre appareil pourrait servir à vous identifier et à distinguer votre appareils des autres.

Identification par accéléromètre

C’est en tout cas ce qu’avance le chercheur Hristo Bojinov, spécialisé dans la sécurité. Selon lui, l’accès aux informations fournies par l’accéléromètre de votre mobile lorsque  vous naviguez est suffisant pour identifier votre équipement. Son explication : à cause d’un léger dysfonctionnement, ces capteurs donneraient un résultat ‘unique’ lorsqu’ils sont au repos, un résultat suffisamment particulier pour permettre une identification.

Accéléromètre

Un simple code

Pour l’instant, Bojinov ne peut pas encore affirmer totalement ses allégations et il lui faudra encore quelques mois avant de publier des résultats plus poussés. Cependant, il explique qu’il suffit d’un simple morceau de code à intégrer sur un site Internet pour récupérer ces fameuses données transmises par l’accéléromètre. Un site Internet a d’ailleurs été mis en place par l’Université de Stanford. Grâce à celui-ci, vous pourrez vérifier par vous-même  si l’accéléromètre de votre appareil laisse lui aussi une ’empreinte unique’. Rendez-vous ici (avec votre mobile) pour tenter l’expérience.

Vous êtes identifié comme unique

Pour ma part, mon téléphone a été identifié comme unique parmi les échantillons déjà testés. Un résultat qui n’est pas forcément agréable car il nous rappelle que nos smartphones sont de véritables gruyères au niveau de la sécurité – je n’ai eu à fournir aucune autorisation pour que le site récupère allègrement les données de mon accéléromètre -. Bojinov ne sait pas si la collecte d’informations par le biais de l’accéléromètre est une pratique déjà utilisée par les annonceurs. Si ce n’est pas encore le cas, ça pourrait le devenir…

(source)

Image: ‘Remote Accelerometer
http://www.flickr.com/photos/8123185@N02/4337750878
Found on flickrcc.net

  • On a testé le road trip en camping-car avec Yescapa !

    Vous rêvez de prendre la route des vacances à bord d’un van ou d’un camping-car ? La start-up Bordelaise Yescapa nous a proposé de vivre une expérience inédite sur les routes du Médoc Atlantique. Réservation, assurance, prise en main du […]


Nos dernières vidéos

  • Tanouky

    C’est particulièrement déprimant. À peu près tout peut être utile à peu près n’importe qui. :/

  • Vader_MIB

    Je suis rassuré. Mon Lumia ne passe pas 😉

  • Fred

    Nexus 7 avec Android 4.3 (sous chrome) n’a pas demandé d’autorisation. Il Est aussi unique avec 4996 enregistrements…

    Par contre, je ne comprends pas comment cela pourrait effectivement être exploité : ma tablette n’est jamais immobile lorsque je navigue donc, impossible de calculer l’erreur de l’accéléromètre… Qu’est-ce que je n’ai pas bien compris ?

  • Mic

    Fait 2 fois de suite et 2 fois unique… Bof pour m’identifier…

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Google va promouvoir les applications conçues pour les tablettes

A compter du 21 novembre 2013, Google va introduire des modifications dans le Google Play afin d'assurer une plus grande...

Fermer