L’action Apple plonge et force Tim Cook à briser la politique du secret

Après avoir atteint un record à l’automne dernier, l’action Apple vient de s’effondrer pour perdre presque 1/3 de sa précédente valeur. Tim Cook a immédiatement réagi pour annoncer que de grandes choses arrivaient.

La bourse n’est certainement pas un indicateur que nous regardons quotidiennement. Il ne reflète pas véritablement la réussite d’une société, mais plutôt la confiance des investisseurs dans ses résultats.

On se rappellera évidemment l’effondrement de l’action Apple lors d’une rumeur infondée sur le décès de Steve Jobs, bien des années trop tôt.
Nous vous en parlions encore il y a un peu plus d’un mois, Apple perdait son titre d’entreprise la plus chère du monde alors que le prix de l’action déclinait rapidement.
Il était une obligation pour Tim Cook de réagir.

 

Meeting d’actionnaires chez Apple

Le CEO d’Apple a donc fait face aux grands actionnaires de la boîte pour tenter de les rassurer et de mettre fin à cette crise de confiance.
« Je n’aime pas cela non plus, a-t-il confié. Le conseil d’administration n’aime pas cela, l’équipe de management n’aime pas cela. »
Il a tout de même rappelé que les revenus d’Apple ne cessaient de grimper et que la société n’avait réalisé aucun mauvais résultat.
« Nous nous concentrons sur le long terme, a-t-il ajouté. Cela a toujours été le secret de la réussite d’Apple ».
Tim Cook a ensuite avoué qu’Apple avait quelques trucs géniaux à présenter dans un avenir plus ou moins lointain (« we have some great stuff (in the pipeline) »).
L’une des raisons évoquées pour cet effondrement boursier, c’est le fait qu’Apple ne sera jamais plus capable d’innover autant qu’il a pu le faire en présentant l’iPhone et l’iPad.
Tim Cook pense autrement.
« Evidemment, nous visons de nouvelles catégories” expliqua Cook aux actionnaires. “Nous n’en parlons pas, mais nous y travaillons… Nous investissons dans les choses que nous pensons être les meilleures à faire. »

Apple : confirmation de l’iWatch ou l’iTV

Tim Cook confirme donc, si nous en avions encore besoin, que la société ne va pas capitaliser sur les gammes de produits existantes (iMac, MacBook, iPod, iPhone, iPad), mais va essayer de créer de nouveaux produits dans des secteurs qui ne sont pas encore adressés correctement par les autres acteurs.
On pensera évidemment ici à l’iWatch ou l’iTV qui sont des produits attendus de longue date.
En faisant cela, Tim Cook a brisé la fameuse loi du silence mise en place par Steve Jobs. En effet, Apple ne parle jamais du fait qu’il travaille sur un nouveau produit avant de pouvoir le dévoiler à l’une de ses fameuses keynotes.
Et il s’agit peut-être de l’origine de son problème en bourse, les actionnaires et investisseurs d’Apple n’ont aucune visibilité sur les plans de la société, que ce soit à court ou long terme.
La société demande donc un important acte de foi que les investisseurs n’arrivent plus à renouveler aussi facilement.
Il faudra donc attendre qu’Apple dévoile cette nouvelle gamme de produits pour espérer voir l’action remonter en flèche, comme à son habitude. A moins que la machine Apple ne soit définitivement grippée.

(source)


Nos dernières vidéos

26 commentaires

  1. Si les futurs produits Apple sont la montre et la TV, j’ai un doute (et apparemment la bourse aussi) sur leur capacité à cartonner comme avec l’iphone et l’ipad.

    Je ne suis pas certain qu’on trouve des iTV subventionné par opérateur, et ce n’est pas un marché vierge.

    Quand à la montre … moé …. faut voir. C’est généralement un accessoire de mode plus qu’un véritable objet utile.

  2. « On travaille sur d’autres produits », c’est pas non plus un scoop, en s’en doute, c’est vague, pour une « loi du silence brisée » 🙂

  3. Bon perso les montres j’en met jamais et ma tv et toujours branché sur un pc portable sur lequel j’ai supprimé la partie écran pour ne garder que la partie clavier. Donc tv connecté.. j’ai déjà depuis longtemps 😉

  4. C’était à prévoir lors du décès de Steve Jobs… Il n’y avait que lui pour vendre 5 fois le même téléphone à des utilisateurs… Tim Cook n’est pas un aussi bon marketeux et les ventes s’écroulent…
    Steve Jobs n’a jamais rien inventé (même les premiers Macs, qui ont été créés par Steve Wozniak en grosse partie) mais on ne peut lui enlever ses qualités de marketeux.
    Aujorud’hui, l’entreprise n’innove plus du tout (et elle innovait peu avant) mais il n’y a plus de vente…

    Serait-ce la fin d’Apple?

  5. Pingback: L'action Apple plonge et force Tim Cook à briser la politique du secret | Ecomie | Scoop.it

  6. Je suis septique sur la capacité d’Apple a rebondir face à la dégringolade de l’action. Samsung, Google et désormais Nokia et Sony entrent dans la danse. L’iTV et l’iWatch ne seront pas en mesure d’inverser la tendance, tout repose sur l’iPhone 6.

  7. la fin d apple ???? vous etes debiles ou quoi !?? l iphone ne s est jamais aussi bien vendu de meme pour l ipad et le mini qui a cartonné !! et ce malgres que steve soit plus la…donc non c est loin d etre la fin d apple ! a moins d etre aveugle…

  8. Bonjour,

    L’action apple baisse c’est indiscutable, mais elle a atteint des sommets au mois de septembre. Il est normal que quelques investisseurs souhaitent vendre et prendre des bénéfices. La bourse ça fonctionne comme cela,non?

  9. Pingback: L'action Apple plonge et force Tim Cook à briser la politique du secret | Argent et Economie "Autrement" | Scoop.it

  10. Clairement Steve Jobs doit se retourner dans sa tombe ! Mais bon je pense qu’il ne faut pas enterrer Apple si vite, bien au contraire. Tout d’abord, l’image d’Apple tenait beaucoup à la notoriété presque légendaire de S. Jobs. Il était le messi car il ne faut pas oublier que sans son retour fin 1999, l’entreprise mourrait ! Donc il a cette image du phoenix qui fait revivre Apple. Désormais disparu, il y a un contre coup car Tim Cook n’a pas la même aura. Les cours de bourse sont très liés à la confiance, à l’image et pour cela S. Jobs avait un don 🙂

    Mais cela n’enlève rien à la qualité des produits. Et je pense que ce TRES belles surprises sont à venir 😉
    « Oh! One more thing… » RIP Steve/

  11. Mariahcrew on

    Avoir de nouveaux produits c’est bien, mais avoir des débouchés c’est mieux.
    Cette chute boursière n’est-elle pas aussi dû à la baisse des commandes d’Apple sur les composants de l’iPhone 5?

  12. Est-ce la fin de l’intérêt des commentaires dans les blogs?

    quand on arrive à lire
    @ncommiss « les ventes s’écroulent » « la fin d’Apple »

    alors que c’est une entreprise qui continue à battre ses records de ventes et à avoir une trésorerie >= 100 milliards de Dollars.

    Apple est toujours dans la meilleure position pour innover et est toujours la société qui a le meilleur marketing. Au pire elle a montré qu’elle est capable de copier des concepts en les améliorant pour finalement dominer un marcher (iPod). Au mieux, elle est capable de révolutionner un secteur (Smartphone avec l’iPhone) et quand cela ne suffit pas, elle créé le secteur qui va lui rapporter des milliards pendant des années avant que la concurrence n’arrive (iPad).

    Même sur les secteurs où elle n’a jamais été dominante, elle progresse (pc mac).

    pour plein de raison, je peux pas piffrer les fan boys… mais quand on voit le niveau des commentaires de pseudos analyses de l’avenir d’Apple par les anti-Apple… ça fait peur.

  13. Eric

    @ncommiss : Apple n’a peut-être rien inventé, mais fait mieux : il réinvente. Le génie créatif ne se situe pas forcément seulement dans l’invention, sinon on peut dire aussi que rien n’a été inventé depuis la création de l’ordinateur. « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », comme disait un grand scientifique du siècle précédent. CQFD.
    La philosophie d’Apple tient en peu de choses : prendre un marché naissant et mal organisé, observer les daubes que font ceux qui sont les premiers sur ce marché, éliminer les défauts, simplifier, sortir un produit qui fait la même chose « en mieux », mettre en place l’écosystème qui va avec, et en vendre par millions. Pas compliqué en fait 🙂
    Apple n’est pas un inventeur, ok, il est un alchimiste.

  14. @Eric « Apple n’est pas un inventeur, ok, il est un alchimiste. » c’est beau!

    Pour rajouter ma pierre à l’édifice, il est effectivement à noter que le titre d’Apple était complètement surévalué. Le graphique peut certe faire peur mais il ne faut pas oublier que la valeur du titre était totalement délirante. Certe l’entreprise engendre des profits records, mais une action à près de USD750, ce n’est pas la réalité.

    Apple va donc très bien, dispose toujours du cash (disponibilités) nécessaires pour acheter l’ensemble de l’immobilier parisien. L’effet de grâce est juste en train de passer mais ils disposent toujours d’un matelas confortable.

    On a beau dire que l’iPhone 5 n’est pas révolutionnaire, il se vend tout de même très bien, idem pour la nouvelle petite tablette. Vous remarquez que la plupart des gens ne disent pas « tablette » mais « oh tu as un iPad » alors qu’il peut très bien s’agit d’un Nexus 7.

    Ce n’est donc absolument pas la mort d’Apple, je peux meme parier que même sans la mort de Mr. Jobs, l’action serait tout de même redescendue. Il s’agit d’une évolution normale et prévisible, tous les analystes nous le confirmerons.

  15. @Eric
    tout à fait d’accord, mais il ne faut pas oublier la communication publicitaire et le mkt qui contribue largement à transformer des produits technologiques en « signes distinctifs » et des consommateurs en « apôtres » (souvent pénibles) de la marque.
    Je résumerais en disant qu’Apple à inventer la notion de luxe en informatique, c-a-d qu’il justifie une différence de prix très importante par des différences technologiques pas si importantes que ça…

  16. Ça s’appelle l’éclatement d’une bulle, tout simplement. AAPL va retrouver un cours plus en adéquation avec la valeur réelle de l’entreprise.. Disons 330 $ ?. C’est d’ailleurs marrant de voir le désarroi des présentateurs (de certains présentateurs) BFM qui doivent tous détenir un peu d’actions quand ils annoncent les chutes du cours jour après jour… Le GOOG est en train de suivre le même chemin… il a atteint un nouveau plus haut historique aujourd’hui même je crois, en touchant 815.93$ bien que sur le long terme, il est évident que Google a bien plus de cordes à son arc en touchant un nombre énorme de domaines différents. De plus, Google maîtrise l’information, ce qui a bien plus de valeur intrinsèque que de fabriquer de beaux produits. A mon avis, GOOG peut monter jusqu’à 1000 / 1100 $ mais ne vaut pas beaucoup plus pour l’instant, j’attends de voir ce que Google X peut sortir comme innovation, en plus des Google Glass et des Google Cars.

  17. @ Eric Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », comme disait un grand scientifique du siècle précédent. CQFD. En fait ca date de Lavoisier, 18e siecle…

  18. diddle92 on

    Tim Cook a eu un bonus de 500 millions d euros quand l action était au plus haut. Il a donc intérêt à se bouger et s il a lancé des produits il faut qu il reste en place.Grosse annonce à mon avis mais en 5 ans les choses ont changé: les opérateurs n enchainent plus les clients sur 24 mois, la.crise a rendu les consommateurs plus prudents. Les entreprises sont équipées. Coupes de budget aux US.enfin les constructeurs asiatiques sortent les crocs et google tente de fermer son système.avec identification g+ systématique à venir…

  19. Et donc ?
    La croissance infinie n’existe pas. C’est une découverte ?
    Apple baisse c’est la vie.
    Elle remontera un jour au gré des vents et des humeurs.
    db

  20. Il y a un geste que je fais plusieurs dizaines de fois par jour. Sortir mon tél de la poche.
    Nous ne le savons pas encore, mais c’est aussi pour ça que nous adorerons la montre ou les lunettes, soient-elles Apple ou Google ou chinoises, car elles seront disponibles pour nos yeux en permanence.
    Concernant la télé, tout est à inventer, tout. Car elle connaitra bientôt mes habitudes par coeur, en fonction du jour, de l’heure, de la saison, de mon humeur qu’elle saura distinguer, etc.
    Parce qu’elle saura me passer le programme qui me correspond le mieux à ce moment là, zapper sans zapette (oui 2 p puis 1 p va comprendre Charles).
    Parce qu’en un clin d’oeil sur une pub d’un produit qui me plait je l’aurai ajouté à mon panier.
    Parce que les marques vont acheter à prix d’or tout ce que la caméra intégrée à la télé enregistrera de mon visage (comme Google le fait de mes clicks), que des technologies liées à l’Analytics retranscriront et revendront à prix d’or à ces marques, afin qu’elles ne me passent que des pubs personnalisées.
    Mes bien chers frères, tout est à venir.
    Notamment l’heure du coucher. Bye.

  21. Pingback: iWatch : Apple cherche de nouveaux talents

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
[MWC 2013] Votre smartphone sera bientôt solaire grâce à la technologie Wysips

Si les smartphones de dernière génération possèdent bien un point faible commun, c'est bien l'autonomie qui tout est toujours trop...

Fermer