L’affaire du bijoutier niçois réveille les suspicions sur les faux ‘like’ Facebook

Vous n’avez pas pu passer à côté du succès de la page ‘Soutien au bijoutier de Nice’ sur Facebook. En cinq jours, elle a pris une dimension phénoménale puisque celle-ci compte aujourd’hui plus de 1,5 millions de ‘like’. Explications.

SoutienBijoutierPageFacebook Laffaire du bijoutier niçois réveille les suspicions sur les faux like Facebook

Face à cette croissance exponentielle, la twittosphère s’agite et les suspicions concernant de faux comptes pour gonfler le nombre de fans font leur apparition.

On le sait, sur Internet, on peut à peu près tout s’acheter pour gonfler virtuellement son audience. Nous avions déjà évoqué le succès du marché des ‘fake followers’ sur Twitter, l’équivalent existe évidemment sur Facebook. Au moment où la page comptait 1,2 millions de fans, le blogueur politique Seb Musset relevait le point suivant, fondé sur une analyse de SocialBakers : « 80% des likes (945.000) du groupe de soutien au bijoutier viennent de l’étranger #arnaque ». Nous ne savons pas si ces allégations sont avérées, mais si c’est le cas, c’est forcément suspect. On notera cependant que vu la masse énorme de données que doit traiter Facebook (1,2 milliard de membres), celles-ci ne sont pas publiées en temps réel mais avec un délai de quelques heures, ce qui explique la forte évolution des chiffres fournis par Socialbakers depuis hier.

Achat de fans peu probable

Sur le Web, le débat concernant l’authenticité des personnes ayant apposé leur ‘like’ sur la page fait rage. Avant de confirmer ou d’infirmer quoi que ce soit, penchons nous plutôt sur le marché des faux comptes Facebook. Le millier de fans pourrait coûter entre 100 et 200 dollars[1], pour les 950.000 fans suspectés d’être de simples fake, la note aurait du normalement s’élever à plus de 15.000 $ selon Guilhem Fouetillou, professeur à Sciences Po et fondateur d’un institut d’analyse des conversations sur le web.

Le professeur souligne le fait qu’un tel investissement serait trop élevé et peu probable pour une page du type ‘Soutien au bijoutier de Nice’. On a en effet du mal à voir qui investirait une telle somme d’argent pour gonfler virtuellement l’influence sur cette page. Ajoutons à cela le crédit d’une agence, KRDS spécialisée dans les médias sociaux, qui explique suite à une analyse factuelle via l’API Facebook que 96 % des soutiens proviennent bel et bien de la France. Enfin, les commentaires, like et partages semblent correspondre à ce que l’on pourrait voir sur une page constituée de 1,5 millions de ‘vrais fans’.

L’auteur de la page Facebook, toujours anonyme au moment où nous écrivons ceci, entend démontrer dans un post récent la validité des chiffres en affichant une capture d’écran de statistiques fournies par Facebook. A moins d’une énorme manipulation, ce que nous ne pouvons pas exclure, cette capture d’écran semble également renforcer la thèse de l’authenticité des ‘like’.(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

bijoutier stats fb Laffaire du bijoutier niçois réveille les suspicions sur les faux like Facebook

On comprend bien qu’avec tous les marchés noirs qui permettent de gonfler virtuellement son e-reputation, les internautes soient méfiants. Cependant, le succès de ‘Soutien au bijoutier de Nice’ semble être ‘naturel’. Quel que soit l’avis que l’on puisse avoir sur la question, on peut difficilement nier que l’énorme succès de la page a de quoi impressionner. Pas sûr que celle-ci ait une quelconque influence sur l’affaire, mais elle montre une véritable capacité de mobilisation des internautes français.

Note d’Eric : j’ai donc pu parler avec la direction de la communication de Facebook France en fin d’après-midi. Facebook n’a pas pris de position officielle pour le moment et ne souhaite donc pas s’exprimer sur cette polémique. Cependant nous savons par ailleurs que le réseau social affirme qu’il est pratiquement impossible de générer de faux likes, comme précisé et expliqué ici.

(source)

[1] comme indiqué dans certains commentaires ci-après, il s’avère qu’il serait possible d’acheter des fans pour beaucoup moins cher, soit environ 5 euros / 1000 fans. Soit. Au-delà du fait que l’on peut s’interroger sur le sérieux des ces offres et sur leur capacité à être réellement exécutées, je ne crois pas que cela change grand chose au fond de l’histoire. Autrement dit ce n’est pas parce-qu’on peut acheter 1000 fans pour X euros que cela prouve quoique ce soit sur la validité ou non du nombre de fans dans *ce cas* précis. D’autres éléments semblent prouver que le nombre de vrais fans de cette page est loin d’être insignifiant, payants ou pas.

24 commentaires

  1. Aujourd’hui tu peux avoir 50k like pour a peine 5$, genre sur fiverr ou des sites similaires.

  2. puisqu’on parle de fans worlwide (puisque c’est ça qui a mis la puce à l’oreille concernant la fraude éventuelle), je viens de chercher « buy facebook likes », et voila le 2e site http://www.cheap-likes.com/ : 12$ les 1000. Mais bien sur on peut trouver moins cher en cherchant un peu

  3. Enfin, les commentaires, like et partages semblent correspondre à ce que l’on pourrait voir sur une page constituée de 1,5 millions de ‘vrais fans’.

    Cette conclusion me semble assez difficile a faire…

    A mon avis les 15.000$ provienne des 11Mo€ que l UMP vient de recevoir!
    La récupération politique ne va pas tarder, si ce n est pas deja fait…

  4. Simple constat :
    J’ai moins de 400 « amis » sur FB, je m’aperçois que 47 soutiennent cette page, ce sont des personnes que je connais et non des robots…
    A ce rythme là, le nombre de « fans » de cette page peut exploser très rapidement sans avoir besoin « d’acheter des fans ». (et oui, je crois à un certain « engouement » des français pour les personnes qui osent agir face au comportements de braqueurs/voleurs/malfrats, on en a besoin par les temps qui courent…).

  5. @Seb,
    « Les personnes qui osent »… Ca me fait penser à une phrase d’Audiard. Heureusement, nous sommes encore dans un état de droit et ce n’est pas au bijoutier de se faire justice.

  6. @Julien,
    « ce n’est pas au bijoutier de se faire justice. » => faut arrêter sérieux, deux mecs armés te volent et te menacent avec des armes, tu fais quoi ? Tu baisses les yeux et espères qu’ils ne te feront pas de mal ? Et s’ils avaient tué ce bijoutier, elle aurait été où la justice ??

  7. @Julien
    Je suis bien d’accord avec toi… mais tu vois surement ce que je veux dire. ;)

    Le débat n’a surement pas sa place ici mais, (s’il s’avère vrai) le succès de cette page est à rapprocher avec l’actualité socio-économique du pays. (tu remarqueras que je ne prends pas partie dans cette phrase :) ).

  8. Setra

    Ah, je viens à l’instant de voir une annonce dans un groupe Facebook. La personne veut vendre sa page qui a 5 970 fans. lol
    J’ai demandé le prix, juste pour voir…

  9. Eric

    @Laurent Bourrelly et autres : Ok, vous connaissez bien mieux les prix que moi, merci pour ces précisions tarifaires :-) Cela étant je ne crois pas que cela change grand chose au fond de l’histoire. Autrement dit ce n’est pas parce-qu’on peut acheter 1000 fans pour X euros que cela prouve quoique ce soit sur la validité ou non du nombre de fans dans *ce cas* précis. D’autres éléments semblent prouver que le nombre de vrais fans de cette page est loin d’être insignifiant, payants ou pas.

  10. @yoplait
    Sauf que la justice, c’est pas oeil pour oeil, dent pour dent : réserve ça à d’autres mais pas au monde civilisé. Il y a un état de droit en France, et le droit s’applique à tout le monde, bijoutier ou braqueur.
    Qu’on le veuille ou non, un homme est mort et il faut connaître les causes et les coupables. On ne tue pas un autre homme impunément et, s’il y en a, la justice appliquera de toute façon par la suite des circonstances atténuantes.

    Pour le reste, le nombre de like n’est pas très étonnant. Les traditionnels réseaux de droite et d’extrême-droite ont fait leur travail au début, ralliant à eux par la suite des personnes moins engagées, vu le bruit qu’a fait cette affaire. On saupoudre de quelques dizaines de milliers de like achetés et le buzz fait le reste.
    Surtout que c’est le genre de page prompte à flatter les bas instincts de l’homme et je constate également que certains de mes « amis » facebook ont liké. Pour certains, cela ne m’étonne pas, pour d’autres beaucoup plus.

  11. « Les traditionnels réseaux de droite et d’extrême-droite ont fait leur travail au début, ralliant à eux par la suite des personnes moins engagées, vu le bruit qu’a fait cette affaire. On saupoudre de quelques dizaines de milliers de like achetés et le buzz fait le reste. »

    Oui, et les traditionnels réseaux d’extrême-gauche font leur travail habituel de désinformation et de propagande, en faisant croire :
    1/ que les Like ont été achetés
    2/ que le truc est orchestré par les méchants d’extrême-droite
    C’est tellement cousu de fil blanc qu’il va vous être difficile de tenir longtemps cette argumentation ridicule face aux chiffres froids de Facebook.
    Mais vous prétendrez alors que Faceboon fait partie du complot d’extrême droite, vous n’êtes pas à une énormité près :-)

  12. @DJ Ridoo,
    Je vous invite à lire un post de Guy Birenbaum qui a fait un travail intéressant sur les auteurs des premiers likes de la page : http://guybirenbaum.com/201309.....bijoutier/
    Et pour rire un peu (ou pleurer au choix) : http://lebijoutierdenice.tumblr.com/?og=1

    @yoplait
    Bah, ça m’est arrivé. J’ai gentiment dis à mon agresseur de se calmer et j’ai répondu favorablement à sa requête. J’ai porté plainte et fait marché l’assurance. On peut déplorer de nombreux dysfonctionnement de la justice, mais ceux-ci ne justifient en rien de se faire justice soi même.

  13. Bon, voilà 24h que je suis les résultats de cette page FB et je constate que le nombre total de « likers » qui 7vient des 5 principaux pays n’a pas changé d’une unité et la « poubelle » des 700 000 non encore attribués a elle encore augmenté de 20 000… J’ai des screenshots pour le prouver…
    J’ai quand même une question à poser… Je n’ai jamais cru a l’achat de « like » mais je me demande s’il n’est pas possible via un robot un « poster » des Like qui vont incrémenter un compteur mais ne correspondent pas a de vrais inscrits FB ? Est-ce que quelqu’un peut m’affirmer le contraire ????
    Merci !

  14. Eric > Bien que je comprenne ton ressenti, je le trouve teinté de haine, et qui plus est, tu fais, toi aussi, partie de ces gens pensant avoir raison, alors qu’au final, l’état de droit dont tu parles n’est que légal ; non pas que je désire prendre la défense de cette page, mais ton discours ne fait que se barricader derrière la loi.

    Dommage, le monde nous le prouve quotidiennement, la loi n’englobe pas tout, les injustices sont légion, et la morale en prend un sacré coup dans la gueule, puisqu’à l’inverse de la loi, elle n’est simplement pas écrite.

    Passer par le pouvoir étatique afin de faire valoir ses valeurs d’homme, c’est, à l’heure actuelle, une utopie qu’on ne sauve que par notre naïveté.

  15. @Tanouky
    L’état de droit, c’est ce qui sépare la civilisation de la barbarie. C’est un consensus partagé autour de règles qui nous permettent de mieux vivre en société. Ces règles sont souvent loin d’être parfaites, mais elles ont le mérite d’exister.
    Penses-tu que le bijoutier ne devrait pas être jugé ? Crois-tu donc que son comportement est moral ? Il est sortie dans la rue avec une arme à feu, il a tiré plusieurs fois au risque de toucher des passants, et il a tué un homme… Est-ce le comportement que tout le monde devrait avoir ? Je ne le pense pas.
    Aussi il est normal que la justice fasse son travail, et en réalité, pour le meurtre d’un homme, considérant les circonstances, il devrait bien s’en tirer. La page Facebook ? C’est une oeuvre répugnante qui profite d’une émotion légitime pour entretenir la haine, et qui va être récupéré à des fins politiques.
    A lire, un post de Maître Eolas sur cette histoire, c’est un peu long mais très intéressant :
    http://www.maitre-eolas.fr/pos.....er-de-Nice

  16. luckygulli

    En même temps, je pense que du soutient psychologique est apprécié, et c’est pas ce que nous coute un « J’aime »… Nos amis aiment tout et n’importe quoi, donc quand ça a une certaine valeur morale, c’est normal que ce soit le cas aussi !

  17. @Tanouky : je ne me cache pas derrière la loi, simplement celle-ci permet d’éviter de sombrer dans une « loi de la jungle » où l’on trouvera toujours plus de justifications pour permettre de tuer.
    Le « tu m’as volé ou menacé, donc je te tue » n’est pas viable dans une société civilisée, car cela ne fait qu’accentuer l’escalade de la violence.
    Battons-nous pour donner plus de moyens à la justice et à la police, mais ne nous faisons pas justice nous-mêmes… Voilà mon discours, peut-être trop humaniste pour certains, mais loin d’être extrémiste à mon sens (cf commentaire de DJ Ridoo).
    Et cela ne veut évidemment pas dire que je ne partage pas l’exaspération des commerçants victimes de ces vols.

  18. On dirait qu’il n’y a que Seb qui réfléchit 2 minutes : en regardant parmi vos contacts, qui ne sont pas des robots, a priori, combien parmi eux ont liké la page, rapporté à votre total d’amis, vous avez grosso modo un bon échantillonnage, et vous retombez sur des chiffres cohérents (1,5-2M de likes). ;-)

  19. Aurélie Trouvé on

    Bon article sur le sujet de l’achat de fans et son éthique mais on ne peut jamais tirer de conclusions hâtives.
    Le site Boostic – http://www.boostic.fr/ – avait dénoncé le scandale au sujet de la FIFA qui achetait les fans Facebook alors qu’il fait lui-même de la vente de fans. On pourra en parler autant que l’on veut dans les médias, ceux qui travaillent dans le web savent que les avantages existent à l’achat de fans pour un business. Là pour un sujet sensible on peut douter de la pertinence de l’achat de fans. Et ça a été prouvé que si achat il y a eu, le pourcentage de faux fans est faible !
    Bonne continuation

Lire les articles précédents :
quip-ipad
Quip veut être le « Google » du marché des tablettes

Bret Taylor, ancien de Google & Facebook, dévoile aujourd'hui sa nouvelle aventure : Quip, qui ambitionne de devenir le leader...

Fermer