Lancement d’OpenLeaks : de la concurrence pour Wikileaks ?

OpenLeaks est le nouveau site des accusateurs alternatifs crée par les « dissidents » de Wikileaks. Bien que le site ne soit pas encore effectif, il est déjà entré officiellement en service. Le site a pour but, non de divulguer des informations, mais d’aider les tierces parties (tels que les organismes n’ayant aucun but fructueux  et les

OpenLeaks est le nouveau site des accusateurs alternatifs crée par les « dissidents » de Wikileaks. Bien que le site ne soit pas encore effectif, il est déjà entré officiellement en service. Le site a pour but, non de divulguer des informations, mais d’aider les tierces parties (tels que les organismes n’ayant aucun but fructueux  et les nouvelles organisations) dans leur épanouissement en leur fournissant et leur offrant la possibilité d’accéder aux documents en fuite pour qu’ils puissent par la suite les publier ont annoncé les responsables.

openleaks Lancement d’OpenLeaks : de la concurrence pour Wikileaks ?

Curieusement, OpenLeaks a été lancé en parallèle avec la publication sur le site Crypome.org d’une  fuite PDF de son contenu. De ce fait, la page de nouvelles d’Openleaks a été bien accueillie. Cependant, toutes les sections du site ne sont pas encore bouclées. Par conséquent, Openleaks devrait attendre pour lancer sa page. C’est seulement vers la moitié de 2011 qu’il entamera la deuxième étape de son projet, en attendant de collaborer avec les ONG, les médias, les syndicats et d’autres organismes afin de pouvoir diffuser des informations adéquates.

Pour OpenLeaks, les documents ne seront pas publiés sur sa propre plate-forme. Il envisage d’opérer de manière différente en ce qui concerne la publication. Il a opté pour la création de plusieurs dropboxes pour chacun des membres de sa communauté. A chaque besoin  particulier de ses membres correspondra un dropbox qui leur permettra d’offrir des informations crédibles pour éviter les éventuelles fuites des dénonciateurs. Ce principe d’OpenLeaks peut être visualisé par vidéo sur Vimeo.

Depuis Novembre dernier, un bon nombre des membres de l’organisation se sont écartés de WikiLeaks  suite à un désaccord avec Julian Assange d’où la naissance de OpenLeaks. Julian Assange est vu comme un maniaque du contrôle dans la gestion de l’organisation qui serait même arrivé à accuser certains membres d’être infidèles envers le projet. En décembre, une nouvelle organisation dénommée Openleaks a été créée par un membre de l’organisation, un site où tous les membres ont le même droit de s’exprimer et non une organisation monopolisée par un groupe d’individu.

OpenLeaks 101 from openleaks on Vimeo.

Malgré les différends  entre OpenLeaks et Wikileaks, tous deux essaient de faire bonne impression, comme si  de rien n’était, et comme si aucun litige n’existait entre les deux. D’après les informations rapportées dans la FAQ,  Wikileaks ne considère pas OpenLeaks comme un concurrent ni un substituant mais le voit comme un tout nouveau projet indépendant, pouvant donner des informations complémentaires, autres, que celles fournies par WikiLeaks.

Pour la sélection des membres qui pourront accéder aux documents de fuite recueillis par OpenLeaks, elle se fait de deux manières, la première sera choisie par la communauté elle-même quant à la deuxième moitié, elle se fait par le biais d’un vote public.

8 commentaires

  1. Pingback: Tweets that mention Lancement d’OpenLeaks par des dissidents de Wikileaks -- Topsy.com

  2. Je ne crois pas qu’ils peuvent espérer leur faire de la concurrence ^^ C’est comme tous ces encyclopédie wiki qui cherchent à concurrence Wikipédia.

  3. Pingback: Affairer.com - OpenLeaks en ligne mais pas encore opérationnel – ZDNet

  4. Pingback: Affairer.com - Wikileaks – Julian Assange l’ebook du New York Times est disponible – IDBOOX

  5. C’est une bonne chose que toute « ces fuites » ne proviennent pas toutes du même « tuyau » ça permettra de crédibiliser un peu plus le projet à mon avis.