Les appareils photos actuels apportent des métadonnées décrivant les conditions de la prise de photo (géolocalisation, date, heure…) mais aucune information quant à la photo elle-même. Matt Richardson a mis au point un « appareil photo » qui ne produit pas d’image numérique mais un texte descriptif.

Régression, blague, poésie ou plutôt idée géniale : chacun aura son avis sur cet « appareil photo » qui a la particularité de ne produire aucune photo mais un simple texte descriptif.

En l’état, l’appareil inventé par Mat Richardson ne s’inscrit pas dans une tendance. Il prend même le contrepied de la tendance actuelle dans laquelle la photo règne en maître. Les réseaux sociaux versent en effet dans le partage de photos et le texte se fait de plus en plus rare. En témoignent les succès d’Instagram, de Tumblr, de 500px et de Pinterest.

appareil photo descriptif Turc mécanique Lappareil photo qui ne prend pas de photos !

Dans son plus simple appareil

Réalisé à partir d’une carte mère embarquant Linux, d’une web caméra (car il prend bien une photo), d’une imprimante thermique Adafruit, de LEDs pour préciser le statut de l’appareil, d’un bouton de déclenchement et d’un câble ethernet, ce prototype s’appuie sur des scripts écrits dans le langage Python. Aucune course aux pixels, à la taille du capteur CMOS ou CCD, ici la pierre angulaire se situe ailleurs que dans l’appareil.

Le truc, c’est le Turc

Car c’est à un Turc mécanique que revient tout le mérite. Et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit du service dans le cloud d’Amazon Mechanical Turk. Le Turc mécanique est un automate datant du XVIII ème censé avoir la capacité de jouer aux échecs, une gageure à l’époque pour une machine faite d’engrenages. Mais plutôt que d’un automate, un homme se cachait à l’intérieur de la boîte. Pas de supercherie ici : Amazon a pris ce nom pour son service parce qu’il est destiné à effectuer des tâches qu’un ordinateur a du mal à résoudre ou à appréhender, et pour lesquels le cerveau humain reste le plus approprié. Et c’est effectivement sur le crowdsourcing qu’il s’appuie. Le développeur qui fait appel à ce service pose ses conditions (taille et qualité du texte ici, prix consenti à payer…) et des internautes rémunérés se chargent du travail.

Souriez, vous êtes décrit

Comme vous le feriez avec un APN classique, vous pointez sur le sujet à photographier et vous appuyez sur l’unique bouton de l’appareil. Comptez entre 3 et 6 minutes à partir du moment où la photo a été prise pour obtenir un texte imprimé et aussi 1.25 dollar par « photo ». Un mode économique existe également et envoie simplement un message instantané à n’importe qui. Une version WiFi et plus nomade devrait par ailleurs voir le jour.

Pour l’heure, le service reste onéreux pour ce qu’il produit mais l’idée est là. Ajoutez cette fonctionnalité à un APN classique et la photographie serait systématiquement et automatiquement accompagnée d’un descriptif précis, fut-il simpliste. De quoi ensuite filtrer, classer, rechercher des photos parmi la quantité que chaque individu prend. Le service de Turc mécanique appelé ici en renfort est quelque peu bancal pour le moment car la technologie permettant d’effectuer la tâche n’a pas encore été développée.

(MTurk d’Amazon et source)