Cette application analyse et compare vos traits de caractère avec vos amis Facebook

Des chercheurs ont mis au point une application Web capable de déterminer cinq traits dominants de votre personnalité à partir de ce que vous postez sur Facebook. Vous n’êtes pas à l’abri d’une surprise…

Avec tout ce que nous partageons chaque jour sur les réseaux sociaux, pas étonnant que certains experts en analyse sémantique soient capable de produire des algorithmes qui tracent les contours de votre personnalité de façon relativement fiable. D’ailleurs ce sont certainement des programmes d’essence identique qui façonnent les données que Facebook retient et exploite de nous.

C’est l’expérience à laquelle se sont livrés des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie (USA) en analysant les contenus postés par un échantillon de 75.000 membres volontaires de Facebook afin d’en extraire des éléments de langage qui puissent constituer un corpus commun à certains traits de caractère. Les données ont ensuite été moulinées dans une application Web par Five Labs, une société californienne spécialisée dans l’intelligence artificielle.

5labs01

Ainsi, il a été possible d’isoler cinq caractéristiques, à savoir l’extroversion, le névrosisme (ou tendance à vivre des émotions désagréables facilement, comme la colère, l’anxiété, la dépression et la vulnérabilité), « l’agréabilité » (hum, vous m’avez compris), l’ouverture d’esprit et enfin la capacité à être consciencieux, afin d’en tirer un mapping de nos traits dominants de personnalité.

5labs02

L’expérience ne précise pas si cette analyse, fondée principalement sur le langage, est capable d’analyser autre chose que l’anglo-américain, mais j’ai quand même fait le test, et à défaut d’être sûr de la fiabilité des résultats, je n’ai en tout cas pas vu de message d’erreur ou de rejet. Mieux : je peux me comparer à mes amis Facebook ayant déjà fait le test (mais leur a-t-on demandé leur avis pour que je voie ainsi leurs résultats dans ma propre page d’analyse ? J’ignore comment ceci est partagé…) ou à des inconnus totalement anonymes et pris au hasard comme un certain Bill Gates, Barack Obama, Marissa Mayer ou encore Mark Zuckerberg.

5labs03

Si je me fie à ces résultats pour mon propre profil, ce n’est pas très brillant : je suis quelqu’un de désagréable et peu consciencieux. En revanche il semblerait que j’aie l’esprit très ouvert. C’est déjà ça…

Et vous, ça donne quoi, mmmh ?

(source)


3 commentaires

  1. sympa, par contre j’ai peur de recevoir des pubs supplémentaires en partageant mes infos avec un tel service.

  2. luckygulli

    Pour avoir testé sur moi et plusieurs de mes amis, à quelques pourcents près, le côté « agréable » est très faible (30%) pour tout le monde, le côté ouvert très élevé (87% systématiquement), un névrosisme de 50% environ, une extraversion plus variable, mais autour de 55% et le côté consciencieux qui varie entre 35% et 50%…

    C’est je trouve étrangement stable… Même si c’est vrai qu’au final, même coincés dans ces intervalles, vu que toutes les grandeurs varient, ça change la forme de beaucoup…

  3. Après avoir fait le test mon « agréabilité » est très faible. J’ai regardé les résultats de toutes mes connaissances, tout le monde est en dessous de 30% sur cet item et la personne la plus agréable de cet échantillon n’est qu’à 13%
    Comme tu l’écris Eric « L’expérience ne précise pas si cette analyse, fondée principalement sur le langage, est capable d’analyser autre chose que l’anglo-américain » je pense que sur ce critère d’agréabilité, l’analyse du français ne fonctionne pas bien.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
FBHistorique
Facebook utilisera votre historique de navigation pour adapter sa publicité

Facebook fait le choix d'utiliser votre historique de navigation pour vous proposer de la publicité mieux ciblée.

Fermer