L’autocomplétion de Gmail a un problème, vous feriez mieux de vérifier vos destinataires

Un bug qui a déjà été confirmé par la firme de Mountain View.

Courrier

Ces prochains jours, si vous devez envoyer un e-mail en utilisant un compte Gmail, vous feriez mieux de bien vérifier les adresses renseignées dans la case « destinataires ». En effet, l’autocomplétion de Gmail, cette fonctionnalité qui vous évite de saisir une adresse entière, a un petit bug.

Rien de grave, si ce n’est que de nombreux utilisateurs ont remarqué que ces derniers jours, l’autocomplétion s’est mise à faire des suggestions peu pertinentes, en suggérant des destinataires auxquels vous n’écrivez jamais, au lieu de ceux auxquels vous écrivez fréquemment. Pour une personne qui a l’habitude de vérifier, ceci n’a aucune incidence, mais si vous faite une confiance aveugle à l’autocomplétion, vous risquez d’envoyer le mauvais courrier à la mauvaise personne.

L’ennui, en effet, c’est que si vous êtes fatigué ou si vous n’êtes plus vraiment concentré, vous risquez d’envoyer (par exemple) des documents ultrasecrets pour votre employeur vers votre concierge ou un message très personnel pour votre femme vers votre collaborateur.

De son côté, l’équipe de Gmail a tenu à rassurer : « Nous sommes conscients d’un problème avec Gmail et l’auto-complétion et l’examinons actuellement. Toutes nos excuses pour tout inconvénient ». Gmail a aussi déjà informé que le problème a été identifié et qu’il travaille dessus. En attendant, il est préférable de se méfier.

(Source)


5 commentaires

  1. Pingback: Gmail : le bug qui déplaît aux int...

  2. Bizarre, chez moi ça marche très bien ! Je suis en Belgique
    Merci pour l’info comme même, comme ça si ça arrive je ferais plus attention

  3. Il s’agit d’un problème uniquement lié à l’utilisation de l’interface web de gmail si je comprends bien. Ce problème est-il également présent sur les applications smartphone ?

    Quoi qu’il en soit, l’utilisation d’un autre système pour gérer les adresses gmail (de type Thunderbird) devrait éviter ce type de désagrément, puisque c’est l’algorithme de gmail qui est impliqué et non pas les adresses mail, c’est bien ça ?

  4. L’art de se créer des problèmes …
    L’auto-complétion souffre d’un défaut de hiérarchisation. Cela ne signifie pas qu’on clique à l’aveugle !

  5. Pingback: L’autocomplétion de Gmail a un pro...

Send this to friend

Lire les articles précédents :
devenir lecteur premium
Devenez Lecteur Premium Presse-citron !

Presse-Citron lance sa formule Premium pour permettre à ses lecteurs de vivre l'actualité high-tech de l'intérieur. Une expérience à vivre...

Fermer