Le Bitcoin fait ses premiers pas dans les casinos de Las Vegas

A Las Vegas, deux casinos ont décidé d’accepter la monnaie virtuelle Bitcoin pour le paiement de certains de leurs services.

Las Vegas - found on Pixabay

Le D casino et le Golden Gate acceptent maintenant les BitCoin pour payer les chambres, un cadeau, un repas ou une boisson. Pour le moment, l’adoption de cette monnaie virtuelle est limitée à seulement certains endroits de ces deux établissements. Les salles de jeux n’en font pas encore partie puisque jusqu’à indication contraire, seul le dollar y est convertible en jetons. Pour que les jeux payés avec du Bitcoin soient légaux, il faudrait l’aval de l’organisme qui régule les jeux d’argent dans l’Etat du Nevada.

Toutefois, il s’agit déjà d’un premier pas. Et si un jour il devient possible d’acheter des jetons en payant avec des Bitcoins, ces établissements seront déjà familiers avec la monnaie virtuelle.

En tous cas, de plus en plus de services et de revendeurs acceptent cette monnaie assez particulière, qui a pas mal fait parler d’elle en 2013. Il y a quelques semaines, nous avons évoqué l’initiative audacieuse d’une université de Nicosie, à Chypres, qui a décidé d’accepter les Bitcoins pour le payement des frais de scolarité. Et plus récemment, NDTV a rapporté qu’une université britannique allait également faire pareil pour certains de ses cours.

Zynga aussi, par exemple, accepte maintenant le Bitcoin pour payer les achats d’objets virtuels sur quelques-uns de ses titres. Un géant du e-commerce américain a également décidé d’accepter cette monnaie pour les achats sur son site (Source : A.P.). Il s’agit de Newegg, côté en bourse et qui pèserait pas moins de 3 milliards de dollars.

Tous ces indicateurs démontrent l’intérêt que portent le public et donc, a fortiori, les entreprises pour cette monnaie. Son utilisation n’est néanmoins pas sans risques. Au mois de décembre, l’Union Européenne avait fait une mise en garde par rapport au fait qu’aucune compensation n’est prévue en cas de piratage des porte-monnaie électroniques ou d’autres problèmes. Outre cela, le Bitcoin fluctue beaucoup.

Mais d’autres pays, comme Singapour, ont déjà commencé à légitimer cette monnaie tandis que des Etats comme la Thaïlande, la Corée du Sud ou la Norvège ne l’apprécient pas vraiment. La Banque de France s’est déjà exprimé dessus. Selon Reuters, celle-ci estime que la monnaie virtuelle non-régulée est présentée comme une alternative aux monnaies légale mais n’offre pas de garanties de remboursement.

Si vous voulez en savoir plus sur l’utilisation de la monnaie, je vous conseille ce petit bouquin très pédagogique : Comprendre et utiliser le Bitcoin.

(Source)


2 commentaires

  1. Le bitcoin n’est pas prêt de s’arrêter de grimper j’ai l’impression, bonne nouvelle pour tout ceux qui en ont.

  2. Ouai mais mauvaise pour celui qui en avait plein le disque dur et en plus il l’a jeter

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Minuum : bientôt une version optimisée pour les montres connectées

L'extrême compacité de nos montres connectées rend difficile l'utilisation d'un clavier virtuel. Bien heureusement, cela changera prochainement grâce à Minuum.

Fermer