Alors que l’iPad, mais également d’autres tablettes, continuent tranquillement leur conquête de l’espace aérien en s’invitant en nombre chez plusieurs compagnies, Boeing a choisi des terminaux à base du système d’exploitation mobile de Google, Android, pour équiper son dernier joyau, le Boeing 787 Dreamliner.

Alors que l’iPad, mais également d’autres tablettes, continuent tranquillement leur conquête de l’espace aérien en s’invitant en nombre chez plusieurs compagnies, Boeing a choisi des terminaux à base du système d’exploitation mobile de Google, Android, pour équiper son dernier joyau, le Boeing 787 Dreamliner.

boeing android Le Boeing 787 Dreamliner sera équipé de systèmes multimédia Android

Selon Mark Larson, directeur technique pour la gamme 787 Dreamliner, les avions qui vont commencer à sortir des chaînes de production à partir des prochains jours pourront déjà être équipés de systèmes de divertissement et de communication multimédia Android. Les écrans, fournis par Panasonic, seront disponibles indifféremment pour toutes les classes de voyageurs, de l’économique à la première classe. Seule la taille différera : de 7 pouces en éco jusqu’à 17 pouces en First. On notera également que si les écrans de 7 pouces seront tactiles, les moniteurs placés en classes supérieures ne le seront pas, pour une simple raison de proximité : vu la taille des compartiments en classes supérieures, l’écran est situé trop loin du passager, et celui-ci ne peut donc pas l’atteindre pour interagir confortablement avec ses doigts. Et ouais c’est pas toujours drôle d’être riche, vous croyez quoi ?

Un bon coup pour Panasonic… et Android quand on sait qu’après de nombreux reports et un retard de trois ans sur sa date initiale de lancement, le Boeing 787 Dreamliner, né dans la douleur, semble finalement promis à un démarrage sur les chapeaux de réacteurs puisque ce ne sont pas moins de 820 modèles (à 152 millions d’euros pièce) qui ont déjà fait l’objet de commandes fermes.

(source)