La période de crise incite les startup à avoir de bonnes idées. Aujourd’hui le consommateur veut dépenser moins, mais également savoir ce qu’il achète. Finie la confiance aveugle placée dans les marques, place à la consommation intelligente.

Dans ce contexte un peu morose (pour certains), le Bon Côté des Choses, une startup française, fait preuve d’imagination et tente de proposer un service pour le moins innovant.

Je suis, donc je consomme (et non l’inverse)

Un détail amusant lorsque l’on s’inscrit, c’est le fait de devoir rentrer des information personnelles originales que l’on a peu l’habitude de voir sur des sites e-commerce : l’intensité de son activité physique (sédentaire, active, modérée, intense) sa taille et son poids, afin de déterminer l’apport journalier en calories nécessaire. On sélectionne ensuite le type de produits que l’on achète (Bio, Commerce équitable…), les allergies éventuelles, les modes alimentaires (végétarien, végétalien, halal, kasher), et les critères de choix (prix au kilo, premiers prix, promotions…).

Bref, vous l’aurez compris, ces informations seront par la suite prises en compte par le site ou l’application, non seulement pour vous proposer des offres en adéquation avec vos attentes, mais aussi pour établir des profils de consommateurs qui seront utiles aux professionnels.

leboncotedeschoses Le Bon Côté des Choses, la shopping list intelligente et économique

Un panier pour les réunir tous

Une fois tous vos critères enregistrés, il est temps de faire ses course. Et là, on n’est pas spécialement dépaysés, puisqu’il s’agit d’une liste exactement comme on pourrait le faire sur un calepin (oui oui, je sais, ça fait un peu à l’ancienne !).

Le site nous propose par la suite d’affiner nos choix (marque, poids, label…), de préciser la façon dont nous préférons faire nos courses : livraison, drive ou magasin (encore en version bêta), et c’est parti : le BCC sélectionne quelques commerçants chez qui il sera intéressant d’aller faire vos courses, le tout selon vos critères !

Vous l’aurez compris, le Bon Côté des Choses n’est pas un comparateur de prix, mais un comparateur de panier, tout en étant un outil d’aide à la décision.

Alors rassurez-vous, il est beaucoup plus rapide de faire ses courses sur le Bon Côté des Choses que de lire cet article.

Et pour les professionnels ?

Mais si cette application est vraiment intéressante pour le consommateur, en est-il de même pour la cible professionnelle ? Et bien oui ! Déjà, cette application est un excellent indicateur de tendances, permettant d’analyser les parcours de consommation et les critères de choix.

Les professionnels auront donc la possibilité d’élaborer des offres en fonction des attentes de leurs clients (promotions, ventes au poids…). Il est important de préciser qu’aucune information personnelle n’est vendue ou louée, les tendances sont disponibles seulement pour les clients du BCC.

Parmi les professionnels potentiellement intéressés par ce concept, on citera les producteurs, les distributeurs, mais aussi les analystes. Et les avantages sont nombreux : meilleure performance économique, amélioration du taux de satisfaction client, approche de plus en plus personnalisée…

L’application est déjà disponible sur iOS, et vous pouvez visiter le site internet à cette adresse : leboncotedeschoses.fr

Le Bon Côté des Choses répond donc parfaitement aux attentes actuelles des consommateurs, en ayant compris l’importance du service personnalisé. En rapprochant l’offre de la demande, et en leur permettant de comparer et de faire leurs courses de façon plus intelligente, l’application risque fort de faire parler d’elle dans les mois à venir.