Le Bon Côté des Choses, la shopping list intelligente et économique

La période de crise incite les startup à avoir de bonnes idées. Aujourd’hui le consommateur veut dépenser moins, mais également savoir ce qu’il achète. Finie la confiance aveugle placée dans les marques, place à la consommation intelligente.

Dans ce contexte un peu morose (pour certains), le Bon Côté des Choses, une startup française, fait preuve d’imagination et tente de proposer un service pour le moins innovant.

Je suis, donc je consomme (et non l’inverse)

Un détail amusant lorsque l’on s’inscrit, c’est le fait de devoir rentrer des information personnelles originales que l’on a peu l’habitude de voir sur des sites e-commerce : l’intensité de son activité physique (sédentaire, active, modérée, intense) sa taille et son poids, afin de déterminer l’apport journalier en calories nécessaire. On sélectionne ensuite le type de produits que l’on achète (Bio, Commerce équitable…), les allergies éventuelles, les modes alimentaires (végétarien, végétalien, halal, kasher), et les critères de choix (prix au kilo, premiers prix, promotions…).

Bref, vous l’aurez compris, ces informations seront par la suite prises en compte par le site ou l’application, non seulement pour vous proposer des offres en adéquation avec vos attentes, mais aussi pour établir des profils de consommateurs qui seront utiles aux professionnels.

leboncotedeschoses Le Bon Côté des Choses, la shopping list intelligente et économique

Un panier pour les réunir tous

Une fois tous vos critères enregistrés, il est temps de faire ses course. Et là, on n’est pas spécialement dépaysés, puisqu’il s’agit d’une liste exactement comme on pourrait le faire sur un calepin (oui oui, je sais, ça fait un peu à l’ancienne !).

Le site nous propose par la suite d’affiner nos choix (marque, poids, label…), de préciser la façon dont nous préférons faire nos courses : livraison, drive ou magasin (encore en version bêta), et c’est parti : le BCC sélectionne quelques commerçants chez qui il sera intéressant d’aller faire vos courses, le tout selon vos critères !

Vous l’aurez compris, le Bon Côté des Choses n’est pas un comparateur de prix, mais un comparateur de panier, tout en étant un outil d’aide à la décision.

Alors rassurez-vous, il est beaucoup plus rapide de faire ses courses sur le Bon Côté des Choses que de lire cet article.

Et pour les professionnels ?

Mais si cette application est vraiment intéressante pour le consommateur, en est-il de même pour la cible professionnelle ? Et bien oui ! Déjà, cette application est un excellent indicateur de tendances, permettant d’analyser les parcours de consommation et les critères de choix.

Les professionnels auront donc la possibilité d’élaborer des offres en fonction des attentes de leurs clients (promotions, ventes au poids…). Il est important de préciser qu’aucune information personnelle n’est vendue ou louée, les tendances sont disponibles seulement pour les clients du BCC.

Parmi les professionnels potentiellement intéressés par ce concept, on citera les producteurs, les distributeurs, mais aussi les analystes. Et les avantages sont nombreux : meilleure performance économique, amélioration du taux de satisfaction client, approche de plus en plus personnalisée…

L’application est déjà disponible sur iOS, et vous pouvez visiter le site internet à cette adresse : leboncotedeschoses.fr

Le Bon Côté des Choses répond donc parfaitement aux attentes actuelles des consommateurs, en ayant compris l’importance du service personnalisé. En rapprochant l’offre de la demande, et en leur permettant de comparer et de faire leurs courses de façon plus intelligente, l’application risque fort de faire parler d’elle dans les mois à venir.

4 commentaires

  1. Merci toute l’équipe de presse-citron pour ce retour de test et ces premières impressions.
    ça met vraiment du baume au cœur !

    Et une info complémentaire, si quelqu’un est intéressé, on recrute un dev front en ce moment.
    Démarrage asap pour venir s’installer, travailler et vivre dans une région incroyable où la neige des montagnes plongent jusque dans l’eau des lacs.

    Possibilité de postuler depuis un formulaire adhoc sur le site, http://bit.ly/TaC4Kn
    @ très bientôt donc,
    TF

  2. excellent ! on n’a jamais le temps de comparer tous les produits, cela prendrait un temps fou. En général je comparais quelques produits qui représentaient un budget conséquent dans le panier, mais cette solution est bien plus intéressante :)

  3. Bonjour,

    Merci pour cet article intéressant. Je n’ai pas encore testé le service, mais je me pose une question. Est il possible de voir chez quel distributeur le panier choisi est le moins cher ? Cela fait il parti des critères pris en compte ?

    Merci d’avance

  4. Bonjour Théo,
    En fait, quand tu auras effectué ta liste, parce que toute la semaine tu vas te dire une fois qu’il te manque du lait, une autre fois des cacahuètes et juste avant de partir en courses des yaourts, tu vas activer le comparateur et tu vas passer par deux étapes qui vont te permettre de pour préciser le quoi du comment.
    En gros, tu vas commencer par dire si tu veux un produit précis ou juste une bouteille d’eau.
    Ensuite tu vas décider si tu veux du drive et/ou du commerce de proximité (c’est encore en béta là-dessus mais ça fonctionne ;-) ) et/ou te faire livrer.
    Et tu vas justement dire chez combien de commerçants tu es prêt à te servir.
    Donc si tu choisis 1, on te donnera des résultats qui correspondront plus ou moins à ta demande.
    Le seul bémol à cela, c’est que nous avons pour le moment fait le choix de ne pas te dire « untel est moins cher que l’autre ».
    Ils s’en chargent déjà très bien tout seul ;-)
    et nous pensons en tant que consommateur lambda que nous sommes…, que ça présente moins d’intérêt que de savoir qu’en cumulant tous les coûts (prix, frais de livraisons et/ou coûts de déplacements) et espérons-le bien vite l’intégration des promos (bons de réductions) et autres avantages et points cumulés sur nos cartes de fidélité, on est bien mieux équipé pour choisir.
    Vu que Le BCC est un pur outil d’aide à la décision, et nos pas, tu avais déjà du le comprendre, un site marchand ;-)

    Ce que je t’invite vivement à faire, c’est d’utiliser le uservoice qu’on a déployé sur le site pour nous remonter toutes tes remarques et tes suggestions.
    Il y en a une d’ailleurs qui nous a été faite dernièrement et qu’on a décidé de mettre prochainement en dev, c’est de pouvoir décider qu’un de nos produit en liste est non substituable.
    On trouve que l’idée de cet utilisateur est plutôt pleine de sens !

    En te souhaitant en tout cas une très agréable expérience sur http://www.leboncotedeschoses
    Bonne journée
    Thierry