Le bonus du CEO de Nokia fait scandale en Finlande

  • Stephen Elop, CEO de Nokia, va recevoir un bonus de 25 millions de dollars pour avoir revendu la division tĂ©lĂ©phone de sa compagnie.
  • L’information fait scandale en Finlande oĂč il est accusĂ© d’avoir sabordĂ© la compagnie dans le but de rĂ©aliser cette revente.

Nokia n’est certainement pas considĂ©rĂ© comme un simple constructeur de tĂ©lĂ©phones en Finlande. En effet, a minima vu comme une fiertĂ©, de nombreuses personnes n’hĂ©sitent pas Ă  le dĂ©signer comme un trĂ©sor national.

Elop au coeur d’une machination ?

L’acquisition de Nokia par Microsoft n’a donc certainement pas Ă©tĂ© vue comme une bonne nouvelle. Mais l’histoire prend des tournures mĂ©lodramatiques lorsque l’on apprend que le contrat de Stephen Elop (CEO de Nokia) stipulait qu’il recevrait un bonus de 25 millions de dollars s’il arrivait Ă  vendre la division tĂ©lĂ©phone de sa compagnie. L’ex-patron est donc accusĂ© d’avoir intentionnellement fait couler l’action Nokia pour pouvoir revendre la sociĂ©tĂ© Ă  bas prix et empocher son chĂšque de bonus Ă  8 chiffres.

microsoft buys nokia

Cela n’arrange rien pour Stephen Elop qui Ă©tait dĂ©jĂ  dans la ligne de mire de nombreux mĂ©dias qui essayent de prouver une machination dont il serait l’acteur principal. En effet, Stephen Elop a quittĂ© un joli poste chez Microsoft pour prendre la tĂȘte de Nokia. LĂ , il a choisi Windows Phone comme seul systĂšme d’exploitation utilisĂ©. La valeur de Nokia a chutĂ© en flĂšche jusqu’Ă  ce qu’il revende la sociĂ©tĂ© Ă  son ancien employeur oĂč la rumeur voudrait qu’il soit pressenti comme le futur CEO de Microsoft.

Ce bonus de 25 millions Ă©tait juste la goutte d’eau qui a fait dĂ©border le vase finlandais.

Elop et la Finlande : deux divorces pour le prix d’un

Nokia a d’abord essayĂ© de noyer le poisson en dĂ©clarant que le bonus de Stephen Elop Ă©tait absolument similaire Ă  celui proposĂ© aux anciens patron de la firme. Cela aurait pu stopper la colĂšre des mĂ©dias, si les journalistes n’avaient pas dĂ©couverts des documents qui dĂ©montraient exactement le contraire : les termes du contrat d’Elop Ă©taient plus qu’inhabituels.

Pour limiter les dĂ©gĂąts, le prĂ©sident du conseil d’administration a demandĂ© Ă  Stephen Elop d’accepter un bonus plus petit. Celui-ci a refusĂ©, prĂ©textant ĂȘtre au milieu d’un divorce et avoir donc besoin de l’intĂ©gralitĂ© de ce bonus de 25 millions de dollars.

Inutile de dire que l’association Nokia-Microsoft va rester en travers de la gorge finlandaise. Ce serait Ă©videmment pire si Stephen Elop Ă©tait effectivement nommĂ© au poste de CEO de Microsoft comme la plupart des observateurs le pressentes. A moins que cette mauvaise presse autour de l’ancien dirigeant de Nokia fasse changer d’avis les grands manitous de la firme de Redmond.

(Source)

Trier par :   Plus rĂ©cents | Plus anciens | Les plus votĂ©s
Invité
Cardan
25 septembre 2013 10:33

Celui-ci a refusĂ©, prĂ©textant ĂȘtre au milieu d’un divorce et avoir donc besoin de l’intĂ©gralitĂ© de ce bonus de 25 millions de dollars.

Je rĂȘve…

Invité
NaBiSs
25 septembre 2013 12:26

Dans quel monde vuitton, celui de l’individualisme et de l’Ă©gocentrisme ?

Merci Ă  lui pour tous les malheureux en bas de l’Ă©chelle qui eux ont souffert du manque d’activitĂ©…

Membre
25 septembre 2013 22:37

Il n’y a pas d’autoritĂ© finlandaise pour examiner les conditions de cette vente ? En tout cas, elle est soumise Ă  l’aval de la commission europĂ©enne me semble-t-il.

Invité
26 septembre 2013 10:39

A vomir en effet …
Y’a vraiment des personnes Ă  qui on aurait envie de leur faire manger leur argent … au sens propre !

wpDiscuz
Lire les articles précédents :
Twitter, des recommandations pour vous encourager Ă  suivre un compte ou lire un tweet

AprÚs une expérience menée sur un compte qui pouvait vous suggérer des personnes et publications susceptibles de vous intéresser, Twitter...

Fermer