Le bouton like de Facebook vient de changer de look

Le bouton Like de Facebook a changé d’apparence. Et il pourrait augmenter les taux d’engagement de vos sites web.

Comme Facebook est le numéro un des réseaux sociaux et que ses boutons pour les sites web font partie des plus utilisés dans le monde, la moindre modification ne passe jamais inaperçue.

Aujourd’hui, l’entreprise décide de moderniser son bouton Like, celui que vous pouvez intégrer dans vos sites web et que les lecteurs peuvent utiliser pour signaler à Facebook qu’ils ont aimé un contenu.

Les principaux changements sont le remplacement du « F » du logo de Facebook par un pouce ainsi que la disparition de la petite bulle blanche qui affichait le nombre de clic sur le bouton.

Le nouveau bouton Like de Facebook

La raison qui a entraîné Facebook à repenser son bouton social serait le web mobile. Dans un billet, il explique en effet que l’ancien bouton Like a été conçu lorsque web mobile ne prédominait pas encore. L’hypothèse fut aussi qu’avec un pouce au lieu du « F » de Facebook, les gens comprendront plus facilement qu’il est question de liker un contenu. Et dans ses tests, Facebook a remarqué que l’utilisation de ce nouveau bouton a conduit à une hausse de l’engagement.

Et en passant, il a également décidé de faire un relooking pour les boutons Partager, Suivre et Enregistrer.

Les nouveaux boutons sociaux de Facebook

Une petite nouveauté pour les Instant Articles

Si vous utilisez le format Instant Article de Facebook, sachez aussi que dans quelques semaines, Facebook vous permettra d’ajouter les boutons like, share ainsi que son plug-in pour les commentaires dans celui-ci. Ces commentaires seront synchronisés avec les commentaires sur le fil d’actualité ainsi que ceux du web si vous activez le « Comment Mirroring ».


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Projet Bloks : Google veut apprendre la logique de la programmation aux enfants
Project Bloks : Google veut apprendre la programmation aux plus jeunes

Google souhaite sans doute former les petits génies en herbe qui iront coder dans ses locaux, dès le plus jeune...

Fermer