Le cimetière du webdesign

Photo originale : Derpunk Les logiciels ne sont pas immuables, et le petit monde du webdesign en a vu défiler quelques-uns, qui ont eu leur heure de gloire, souvent éphémère, puis sont restés au bord de la route jusqu’à disparaître complètement du paysage. Phénomène de mode, déficit d’évolution ou d’adaptation à une clientèle de plus

cimetiere2 Le cimetière du webdesignPhoto originale : Derpunk

Les logiciels ne sont pas immuables, et le petit monde du webdesign en a vu défiler quelques-uns, qui ont eu leur heure de gloire, souvent éphémère, puis sont restés au bord de la route jusqu’à disparaître complètement du paysage.

Phénomène de mode, déficit d’évolution ou d’adaptation à une clientèle de plus en plus experte, concurrence acharnée, rachats, fusions, produits trop chers (ou pas assez…), de nombreuses applications ont fait les frais de l’évolution du web, à tel point que leur simple évocation vous ferait presque croire que vous venez d’embarquer à bord de l’improbable machine à remonter le temps.

Mesdames et Messieurs, attachez vos ceintures, la visite va commencer !

A votre droite, vous pouvez admirer Frontpage, qui montrait déjà d’inquiétants signes de faiblesse à l’orée des années 2000, plus loin devant, un joli vestige de Hot Metal Pro, un drôle de nom pour un programme destiné à coder du HTML. La visite continue avec Namo Web Editor, un petit logiciel malin qui a fait probablement le bonheur de milliers de webmasters débutants, trop effrayés par Dreamweaver (3).
Attention, nous arrivons chez les poids lourds, les dinosaures du webdesign, de vrais morceaux d’histoire, tous les trois figés dans l’ambre du début de siècle, j’ai nommé, par ordre d’apparition : Adobe Coldfusion, Dreamweaver Ultradev, et, last but not least : le grand Adobe GoLive, déjà très mal en point peu après sa naissance… Ces trois-là prennent tellement de place dans le parc des applications fossiles, que l’on en oublierait presque l’ineffable WebExpert.

Enfin, nous terminerons la visite avec deux logiciels encore vaillants au moment ou je vous parle, mais dont l’avenir est plus qu’incertain : l’excellentissime Fireworks (qui a depuis longtemps remplacé ou tout au moins complété Photoshop sur mes machines) et le très vectoriel Freehand, qui ne se sent plus très bien à l’ombre trop grande d’Illustrator.

Vous aussi vous connaissez certainement d’autres logiciels que vous avez utilisés par le passé et qui ont complètement disparu de la circulation, et qui sont entrés dans l’histoire de votre disque dur.

N’oubliez pas le guide, merci.

79 commentaires

  1. Humm, pas complètement d’accord. Dreamweaver est encore un peu d’actualité, pour qui veut coder sur le web (mais Kompozer/Nvu suffit pour 99% des usages HTML). Fireworks aussi est encore vaillant, et au contraire, je ne croit pas qu’il mourra de si tôt (ou bien il sera remplacé par un logiciel qui fait la même chose).

    Pour le reste Frontpage, c’était de la grosse merde dès le départ. Du foutage de gueule complet. Dans la même série, on peut rigoler (ou pas) en essayant de créer une page web avec MS Word, en regardant le code pondu. Une honte.

    Enfin, et je finirais par là : il ne faut pas oublier que les changements de noms et d’interface permettent de renouveller un produit et une gamme, et donc de refaire payer l’utilisateur ! D’où leur intérêt, même si le logiciel en lui même n’a pas changé.

    Au delà de ça, l’article aurait été encore plus intéressant s’il avait listé les jeunes poussent qui ont de l’avenir : Illustrator/Inkscape, Flash etc.

  2. Front page et Namo Web editor ! :’) que de souvenirs mes premiers sites webs il y’a 9 ans déja!

  3. Je me souviens de mon premier site en 98 crée avec Frontpage ce que c’était laid avec des liens hypertexte partout et de vilains gif….

    Merci pour ces souvenirs ^^

  4. Eric

    @AbriCoCotier, tu ne m’as pas bien lu, je parle de Dreamweaver Ultradev, pas de Dreamweaver, que j’utilise quotidiennement depuis presque une décennie

  5. @Eric : C’est vrai : je te présente toute mes excuses (en fait si : j’ai bien lu. Mais je me suis dit que c’était moi qui connaissais mal Dreamweaver et que son vrai nom/nom complet était Dreamwearver UltraDev)

  6. Et l’outil de création de site fourni avec Netscape Communicator, C’est pas du souvenir, ça ? ;-)

  7. Adobe GoLive,sitôt installée la version d’essai, sitôt désinstallée. J’y avais rien compris. Je faisais des sites tout moches avec une vieille version de Dreamweaver (genre 15 € à Surcouf, dans le bac des logiciels « périmés ») et maintenant je suis avec jEdit, largement plus léger et complet.

  8. Ah chez moi pourtant c’est bien le « vrai » Dreamweaver qui a complètement disparu depuis 2 ans.

  9. J’étais fan aussi du dreamweaver, mais certains petit me gênait… Je suis passé au couple Filezilla/PsPad. Pour le moment pas de regret, beaucoup plus léger en plus !! Que de souvenir quand même !!

  10. Sympa ce sujet. J’ai codé (enfin, si on peut dire) mon tout premier site sous MS FrontPage 98 pour ma part ; par contre je suis à l’heure actuel un fervent utilisateur de Fireworks et je lui trouve une réelle puissance et une logique de fonctionnement plus adaptée à certain nombre de mes besoins que Photoshop. Du coup j’ai du mal à être de ton avis concernant un éventuel « déclin » de ce logiciel ; on en entend peut-être moins parler (Photoshop fait de l’ombre à beaucoup de ses confrères), mais ce n’est pas pour autant qu’il n’a pas une place dans la suite Adobe. Enfin c’est mon point de vue ;)

  11. Perso, j’ai vite abandonné Frontpage au profit de Webexpert qui m’a conquis pour sa double fenêtre et cette preview en temps réel (HTML).

    Puis Dreamweaver a remplacé tout jusqu’à aujourd’hui encore. Il me permet de faire du XHTML + PHP + CSS (avec top style)

  12. @adrien : Tout à fait d’accord avec toi sur Fireworks je l’utilise depuis 7 ans et c’est vrai que c’est un plaisir à utiliser. Cependant je trouve qu’il n’y a pas de grosse communauté d’utilisateur de ce logiciel.

  13. Eric

    @Adrien, pareil que toi pour Fireworks, j’espère bien qu’il va être maintenu et encore mis à jour mais je crains qu’Adobe ne le fasse progressivement disparaître au profit de Photoshop

  14. @Adrien, Flow et Eric : Pas sûr qu’Adobe le fasse disparaître : les deux outils ont des buts différents, même si ils utilisent quasiment les même technologies.

    Je ne pense donc pas que Fireworks soit supprimé.

    Par contre, il est possible que la voie médiane soit choisie, via la transformation du logiciel en simple extension de Photoshop…

  15. Frontpage était à l’origine un produit développé par la société éponyme, il a été racheté par Microsoft moins d’un an après on apparition, en 1996 si je me rappelle bien : j’étais allé sur leur stand au salon Internet World de Boston fin 95, et j’avais discuté avec les fondateurs en vue de le distribuer en Europe… mais Microsoft a été plus rapide :-)

    Ce fut la première grosse acquisition dans le web, bien avant la bulle de 99/2000, et surtout la première de Microsoft qui voulait à tout prix rattraper son retard sur Netscape…

  16. Moi c’est avec Word 98 et Paint que j’ai fait mon tout premier site !
    Et ensuite j’ai découvert les standards et notepad…
    Aujourd’hui je travaille avec Notepad++ et Photoshop, qui pour moi est une référence incontournable (que ça soit par Fireworks ou The gimp ou autre logiciel…).
    Par contre je suis à la rechercher d’un remplaçant pour notepad++ qui possède plus de fonctionnalités…

  17. Faut que je fasse lire ça à mon boss pour qu’il accepte enfin d’abandonner ColdFusion ^^

  18. Certains irréductibles continuent d’utiliser Coldfusion, qui continue d’évoluer pas trop mal, et qui gère plutôt bien les fonctions de cryptage.

  19. une question je crois bien que coldfusion etait edité par macromédia racheté par adobe ?

    le jour ou firzworks disparait et n est pas remplacé par le meme ;) j arrete

  20. je travaille exclusivement sur fireworks, j’ai tellement peur de photoshop …

    sinon j’ai encore mon bon vieux dreamweaver 2004. je n’ose pas installer les nouvelles versions de peur de tomber sur un truc trop lourd pour mon ordi

    sinon toujours dans l editeur html il y a quoi pour remplacer dreamweaver ?

  21. lu sur adobe.com: « Cela fait plus de quatre ans que FreeHand n’a pas été mis à niveau et Adobe ne prévoit pas de développer l’application pour lui ajouter de nouvelles fonctions(…) »
    c’est con, je le trouvais pas mal moi ce soft, et même limite plus performant qu’illustrator à une époque (il me semble que l’outil d’extrusion 3D est apparu sur FH en premier), et j’aimais bien l’interface MX développée par Macromedia.

  22. sylvainweb

    Salut,

    en fait, si tu regardes bien, ceux qui sont au cimetière correspondent à la première génération de site web, à savoir les site statiques, sauf coldfusion.
    Ceux là n’ont pas su prendre le virage des tandem php/mysql , java/mysql, ou plus rare, python/mysql.
    De même, la place des frameworks (les CMS en font parti) est de plus en plus présente, et cela a déjà une influence sur les parts de marché. L’html/css est rangé au rang de templates via les moteurs de rendu. Ceux qui sauront bien implémenter les frameworks dans leur IDE via des plugins auront de l’avenir (eclipse notamment).
    Pour finir, coldfusion, que je connais très bien, est mort le jour ou la société allaire l’a revendu à Adobe. Adobe l’a racheté pour le tuer, et laisser une chance à son produit naissant de l’époque, qui du reste est toujours resté confidentiel.

  23. On dirait qu’on est nombreux à apprécier Fireworks ici :D

    @Sylvain : Créer un site avec Word et Paint… C’est ce qui s’appelle revenir de loin !

    @Hell-Bator : Je confirme pour l’avoir essayée (hum hum) qu’il y avait bien une fonction de création de « pages web » (j’appuie sur les guillements) dans MS Publisher ; il y avait des modèles prêts à l’emploi, avec des fonds de page texturés bien old school et tout le toutim, enfin bref, no comment :) C’est loin derrière moi il y a prescription.

    En tout cas c’est chouette de repenser à tout ça.

  24. En effet beaucoup de logiciels ont disparu. Par contre il y a un point qui m’exaspère: c’est la « retro-compatibilité ».
    Dans mon cas quand j’ai commencé à créer des sites j’utilisais Golive (oui je sais on fait tous des erreurs :-)). Le jour où le logiciel a disparu de la suite Adobe j’ai dû me mettre à Dreamweaver et là, oh surprise les modèles de sites de Golive n’étaient pas compatibles avec Dreamweaver. Super… pourtant les 2 logiciels appartiennent (désormais) à Adobe. Comment font alors tous les crédules (comme moi) qui ont fait confiance à Adobe qui tentait pendant des années d’imposer Golive ??? Dans mon cas j’ai du refaire les 2 sites encore existant que j’avais construit sur Golive. J’ose même pas imaginer le problème pour une boite qui aurait plusieurs dizaines de sites. ça m’apprendra a faire des modèles de sites et pas des templates…

  25. Que de bon souvenirs évoqué sur ce site, et mes débuts dans le web. Aujourd’hui, je privilégie le très simple et efficace notepadd++

  26. Netscape composer, gif animator, dreamweaver (toujours d’actualité ;-)), fireworks 1, 2, 3, (toujours d’actualité)… Et future splash…

  27. J’ai créé mon tout premier site avec paint et sa gestion trés poussée des jpg xD ! et avec namo je faisais glisser ses images pour des animations décoiffantes :) les notions de legerté et des standards m’était complétement inconnu laissant place à la folie artistique (ou pas)

  28. Mon père m’avait ramené FrontPage 98 du boulot quand j’étais plus jeune et j’ai débuté avec ça. Maintenant, j’utilise de temps en temps Dreamweaver CS3. Pour des petites retouches, Notepad++.

    Ce n’est pas du web mais dans la catégorie des logiciels au cimetière, je mettrais bien WinZIP, étant donné que tout le monde en avait besoin sous Windows 98 avant l’intégration des fameux « dossiers compréssés » dans XP. En plus, vaut mieux installer WinRAR qui supporte beaucoup plus de formats maintenant.

  29. Oh, que de bons souvenirs… Web Expert, Frontpage, etc. Toute mon enfance ;)

    N’empeche, qu’aucun de ces outils ne fait plus le poids fâce à un eclipse avec aptana, pydev, subclipse, et autres mylyn…

    Je crois que les outil qui ont le plus révolutionné ma façon de travailler sont :
    - Les frameworks serveur
    - Les frameworks JS (mootools, je t’aime !)
    - Le ssh (avec rsync & co)
    - Firebug…

  30. Perso ça fait maintenant 8 ans que je taff avec Webexpert et franchement j’en suis vraiment très satisfait, j’espère sincèrement que son heure n’est pas encore venu…

  31. Moi je regrette ImageReady.
    Adobe n’a pas inclut toutes les fonctions de celui ci dans photoshop cs3 (pas d’états de transformation de souris) et impossible d’ouvrir un psd avec firework que perso je connais mal et que je n’aime pas bien (et que je trouve plus que nul pour le traitement des images).
    Du coup je reste à ImageReady Cs2 en espérant un nouvel ImageReady.

    Comme faite vous pour passer de photoshop à firework ?
    Travail de l’image dans photoshop et découpe dans firework par exemple ?

  32. Frontpage n’est pas mort !
    Il est malheureusement encore beaucoup utilisé dans des filières comme les BTS liés aux métier du secrétariat, ou on fait croire que créer un site web c’est facile et pas cher.

  33. pendant longtemps sous mac c’était plus compliqué sauf à s’acheter des monstres comme golive ou dreamweaver (en dehors de fireworks et la gestion magique des calques et effets)
    donc c’était plutot simpletext plus du copier coller de plein de choses et essayer de comprendre les css. (ou alors la page sous word en html et hop on change les liens à la main).
    ça a complètement changé avec la généralisation du php/mysql, qui a largement tué ces machines automatiques. Toutefois, il reste effectivement énormément d’utilisateurs de frontpage qui restent dans leur processus interne plus ou moins heureux et ça reste encore une référence pour beaucoup.
    Côté mac, y’a eu freeway aussi, qui essayait de faire du wysiwyg .
    Apple avait sorti un truc énorme avec webobject (mais énorme au niveau tarif et lourdeur ) mais jamais fait grand chose avant iweb (leur frontpage à eux avec .mac)

  34. Et Home Site, d’Allaire, racheté par Macromedia et intégré ensuite comme éditeur de code de Dreamweaver.

    Ca c’était un bon logiciel !

  35. Incroyable.. Je ne savais pas qu’encore tant de monde utilisait des logiciels pour faire des site :D

    J’en ai personnelement jamais utilisé, mon premier site à été fait avec notepad, maintenant c’est pspad, et j’avoue que je me vois pas imaginer un site autrement qu’en balises html en code php et en css.

    C’est marrant de découvrir que c’est encore utilisé :].

  36. ArthurSchlomoff -> Perso j’utilise Dreamweaver, mais uniquement en mode code. Ce n’est pas forcément WYSIWYG.

    Par contre les logiciels WYSIWYG ne devraient pas exister, ça produit du code immonde, des designs moches, et ça fait croire aux gens que créer un site sans connaitre une balise html est facile.

  37. Ah ah ouai, ça ne nous rajeunit pas… j’ai fait mon premier Rollover avec Adobe PageMill :’(
    et mes premières pages web avec Dreamweaver 2

    Nostalgie, quand tu nous tiens…

  38. coldFusion est mort ? Arf fallait me le dire avant…(1 an que je taff avec ;) ) En même temps je bosse sur une appli en Flex et coldFusion me parait tout à fait adapté (son seul défaut est d’être un langage propriétaire… pour le reste, performance, sécurité, simplicité, maintenance, c’est un très bon langage). Alors non ! :p coldfusion n’est pas mort (enfin j’espère pour moi)

  39. J’ai commencé à développer des sites sous Notepad. Au moins lui, il ne disparaîtra pas de sitôt. Dreamweaver a bien servi également, notamment la version 4. Aujourd’hui, je me contente d’un PSPad ou d’un Notepad++. Et quand j’ai besoin d’un WYSIWYG, je lance Microsoft Expression Web.

  40. De toute façon aujourd’hui, soit on développe et dans ce cas on utilise Eclipse ou Notepad++ (selon les besoins), soit on design et on utilise Photoshop/Gimp et Notepad++

    non ?

  41. Oula, je viens de prendre un sacré coup de vieux en voyant WebExpert et Fireworks dans la liste.

    Bien que je suis passé sous Notepad++, j’ai développé 8 ans sous WE et j’appréciais ses raccourcis et outils très pratiques.

    Par contre, je suis content de rejoindre le front de sauvegarde de FireWorks ! C’est LA référence du graphisme web et suffit à 90% des manipulations poussées. A utiliser en complément de Photoshop !

    Dire que dans ma boite, ils taffent encore sous FrontPage et ASP. Je tente les raccourcis que j’ai l’habitude d’utiliser sous N++ mais non, rien ne se passe.. :)

  42. Et dire que je bosse toujours avec une version de cuteHTML de 2002 ;) Mais c’est une belle liste a la Prevert tout ca !!!

  43. Completement pas d’accord pour WebExpert. Nous l’utiisons chaque jour pour developper des sites web supportant plusieurs dizaines de millieurs de vu par jours et ce soft nous donne entiere satisfaction.
    Bien plus que ZDE qui est d’une lourdeur affolante.

  44. personne ne connait LiveMotion d’Adobe ?
    concurrent mort né de Flash qui était pour moi beaucoup plus intuitif.

  45. Homesite, qui a été absorbé par Ultradev et qui donnait pour une des premières fois une vraie vue designer vs. prog !
    J’ai adoré ce soft.
    On pourrait presque aussi parler des évolutions d’un même logiciel qui se tue tout seul (je me souviens le passage difficile de Flash3 à Flash4 notamment). J’avais utilisé pas mal passé un temps (quand la mode était de découper les images) par ImageReady, quasi clône pour le Web de Photoshop (vive les tranches).

    Que penser enfin de Expression de Microsoft, qui inclue des possibilités intéressantes pour SilverLight…

    Bref, encore pas mal d’histoires à écrire !

  46. Netscape composer, gif animator, image convertor, Adobe Pagemill, Claris Home Page, MS frontPage, Adobe streamline.

    Et pour l’Award de la bouse logicielle inter-galactique je propose l’excellent MS Publisher, qui a fait autant de dégâts dans le print quand pour le web en faisant croire qu’avec Microsoft Office Pro n’importe qui pouvait devenir un as de la publication en 2min30 avec une souris et une magnifique bibliothèque de cliparts.

  47. En environnement d’entreprise, Lotus Notes / Domino avec interface et ergonomie 100% propriétaires genre OS/2.
    Red boxes régulières pour ceux qui y ont gouté…

  48. Marrant. Moi aussi je suis épaté de voir que tant de monde utilise encore tous ces logiciels. Je les ai vus passer, j’en ai installé quelques uns pour tester, et chaque fois je revenais immanquablement à un bon vieil éditeur de texte. Bbedit a été mon outil de base pendant longtemps. Maintenant je suis passé à Smultron pour éditer la structure de mes gabarits, et CssEdit pour travailler en wysiwyg sur les feuilles de style… On en fait des choses avec un canif !-)

  49. « ceux qui sont au cimetière correspondent à la première génération de site web, à savoir les site statiques »

    oui, en dehors de quelques cas précis, construire un site en html ne correspond plus à grand chose, quand on peut presque tout faire avec un CMS comme Drupal.

    Que de souvenirs, qui paraissent si lointains déjà, du temps passé sur ces logiciels, pour mettre en ligne 5 pages statiques…

  50. Je ne crois pas avoir jamais utilisé Frontpage ! Tout pourris, dès le départ ! Je préfère encore faire des sites avec Publisher ! Non je rigole… Dreamweaver, bien que très pratique notemment pour les plugins qu’il permet d’intégrer et les automations qu’il propose est de plus en plus remplacé chez moi par le couple Notepad++ / Filezilla. Leger, compact, rapide et puissant. Bref que du bonheur ! Le tout complété par Firebug pour le contrôle visuel, et le tour est joué !

    Dans la série « le fond du carton », je crois avoir commencer le graphisme sur PaintShopPro 3 (installation disquette SVP !).
    Le dos, aussi, s’est peu à peu retiré de nos petites manipulations quotidiennes…

  51. Pour ma part j’ai commencé avec… PUBLISHER ( on ne rigole pas et oui s’était possible de faire des sites internet avec :o )

    Maintenant c’est Photoshop et Notepad++

  52. Moi j’ai commencé il y a 10 ans avec le bon bloc note de windows pour ensuite passer sous linux en utilisant « nano », « SciTe », et maintenant « gEdit » :)

  53. Nicolas Jarraud

    moi j’ai commencé avec un simple éditeur de texte il y a maintenant presque 10ans et maintenant j’utilise coda + photoshop sur Mac. Jamais essayé de wysiwyg…

  54. FrontPage s’appelle désormais expression web… et Microsoft fait de la résistance (pour combien de temps ;-)

  55. Targhan => Ah je suis pas tous seul dans ce cas là alors… Dis tu bosserais pas avec moi?

    Simon Robic => hum… Targhan c’est lui ton patron????

    Jonathan => Dans ta panoplie de dev eclipse etc. ajoute s’y un cfeclipse et on en reparle ;-)

    Vincent+Lg => Nan j’exagère un peu coldfusion c’est très bien, très orienté oo, avec une ligne directrice très claire dans son self-developpement,

    Un mixe d’ECMASCRIPT(apovri), asp-like balise serveur, ExtJs 1.02.rc2, une espèce de mutant language framework avec le pouvoir surnaturel de contamination du virus _cOdyNg-HOR0r_practic3 …

    Non coldufsion c’est très bien en plus très

    fiable…. (oups sorry pour les espaces blanc les coldfusionnistes reconnaitrons) Bon qu’est ce que je disais? Ah oui coldufion c’est sympa et piiii voilà :-P et on s’en accommode et ya surement pire!

  56. FIREWORKS! FIREWORKS! WOUHOUUU!

    Nan mais sérieux, vous m’enlever fireworks, je peux plus rien faire moi… Pas moyen de prendre une usine à gaz comme Photoshop.

    Par contre depuis que je suis sous Eclipse, j’en démords pas. Exit Dreamweaver, Notepad++ et tutti quanti. Si on dev du PHP/Javascript, c’est o-bli-gé.

  57. Pourquoi payer quand Komodo Edit (openKomodo) gère le css, php (avec corrections), js, AS, python, xml, html, et encore pleins pleins d’autres…. Tout ça GRATUITEMENT !!!

  58. Je suis vraiment désolé, mais coldfusion n’est surment pas sur le point de disparaitre.
    Il suffit de regarder l’actualité d’adobe.
    La version 9 arrive 1 an 1/2 après l version 8.
    Moi je suis passé de php et asp sous coldfusion il y a 3 ans, et il n’y a pas photo c’est formidable.
    De plus l’intégration avec flex/flash devient d’une très grande facilité.

    Ced

Lire les articles précédents :
Le service de streaming vidéo mobile Qik disponible en version beta

Après plusieurs mois de gestation, Qik, le service de diffusion de vidéo en direct à partir d'un mobile vient d'ouvrir...

Fermer