Le Copyright et le cyber-espionnage ont des conséquences financières

Lors d’une interview accordée à TorrentFreak, Kim Dotcom a évoqué les éventuelles répercussions financières causées par le « copyrightisme » et le cyber-espionnage.

La Nouvelle-Zélande envisage l’adoption d’une nouvelle législation permettant à l’Etat de surveiller les actions en ligne des citoyens et d’accéder à leurs contenus encryptés. Kim Dotcom envisage donc de partiellement faire déménager son service Mega vers un autre pays comme l’Islande.

Selon lui, la surveillance et l’extrémisme dans la protection des copyrights pourrait avoir un coût pour les Etats-Unis et d’autres pays. Pour le patron de Mega, la vie privée est plus qu’importante puisqu’il est lui-même traqué par des agences d’espionnage.

Selon lui, si les règles en matière de confidentialité changent en Nouvelle Zélande, il n’aura d’autre choix que de faire déménager une partie de son entreprise.

dotcom Le Copyright et le cyber espionnage ont des conséquences financières

Pour lui, les Etats-Unis et certains de ses pays alliés, comme le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie ou la Nouvelle Zélande ont dû s’accorder pour mettre en application de nouvelles législations qui viseraient à permettre à ces pays de surveiller encore plus de trafic. Il y quelques heures, les Etats-Unis avaient révélé que « seulement » 1.6 % du trafic mondial serait en réalité surveillé par la NSA.

Mega est un service encrypté qui ne permet pas à une personne non-autorisée d’accéder aux informations stockées. Or, la Nouvelle Zélande veut que le gouvernement puisse demander ces informations encryptées (NSA-style).

Aux Etats-Unis, il semble que les services de courriers électroniques confidentiels soient en voie de disparition. En effet, deux services (Lavabit et Silent Mail) ont préféré fermer, plutôt que d’enfreindre aux principes de confidentialité. Ces deux services, dont l’un a été utilisé par Edward Snowden, protégeaient les e-mails pour que ceux-ci ne soient consultables que par le propriétaire du compte.  

A voir maintenant si la polémique liée à PRISM a le pouvoir de ralentir la croissance de services Made in US comme Gmail, au profit de services hébergés dans des pays à la législation plus clémente. Par exemple, l’un des co-fondateurs de Pirate Bay compte lancer un service de messagerie instantanée anti-PRISM qui ne sera pas localisé aux USA.

(Source)

Crédit Image : sam_churchill

7 commentaires

  1. J’ai l’impression que l’ami Kim se croit poursuivi par toutes les nations occidentales depuis la sortie de Mega… Et qu’un jour les Navy Seal aidé de la Royal Navy et ducommando Hubert vont lui tomber dessus… C’est moche la mégalomanie !

  2. @Florian
    Ce qui lui est arrivé en Nouvelle Zélande c’est tout de même pas loin de votre scénario « fiction ».

  3. Article intéressant … mais par contre ‘encryptés’ (contraction entre ‘encryption’ et ‘chiffrés’ ?) ça pique les yeux, en français, on dit ‘chiffrés’
    C’est bizarre d’utiliser du franglais dans un article sérieux !

  4. @Florian… pour une fois…mets toi juste à la place de KDC…si tu n’as jamais publié quelque chose qui pourrait être répréhensible, si tu es ou as toujours été le parfait Héros de TA liberté, vie, @vie, alors je comprends ta réflexion… mais outre toi, il y 6M (-1) de personnes qui vivent et qui peut-être voudrait un peu d’intimité… sans être tout le temps fliqué par les nos politiciens retors de dés-abus pécuniaires.
    A vous… cessez de croire que vos dirigeants vous veulent du bien… ils cherchent tous à nous contrôler… que nous devenions docile.. sage… résonné… mais surtout dépensier dans des futilités souvent inaccessibles…futilités qui nous accaparent nos présents à des fins tout autant jouissif que le pouvoir « posséder »… mais pour eux il s’agit ni plu ni moins que d’assouvir une faim sans fin.. celle ancestrale du pouvoir… depuis le fin du règne des souverains royaux, impériaux, les politiciens ont pris une place non-natale de posséder ce qu’ils n’ont pas.
    ne nous leurrons pas… nos libertés ont depuis longtemps été vendues au profit de groupe antidémocratique n’ayant qu’un seul but le vol de nos ressources pécuniaires…
    Réfléchissez un moment et demandez vous ce que votre vie vaux…à vos yeux, – les taxes – les frais de la vie – nos envies – … On est tous pareil à la fin du mois.. y reste KEDAL!! et maintenant il voudrait aussi nous « libérer » de notre droit à tous…l’expression !!!

  5. Pendant ce temps: la NSA est en train de lire la recette de cheesecake que j’ai envoyé a ma grand mere.

  6. @NonSence, premièrement à la vue de ce que tu écris tu ne me connais pas du tout et deuxièmement, tu idolâtre probablement KDC :) Mais passons, je voulais juste dire que KDC est un personnage sulfureux qui joue sur le fait que c’est une victime des puissants alors qu’a coté de ça il se balade mitrailleuse à la main, que pour lui les femmes sont des objets, que le but dans la vie c’est de collectionner ces objets et les voitures (je caricature volontairement) et qu’au lieu de trouver des solutions qui réjouissent la majorité se fait du fric sur notre dos.

Lire les articles précédents :
larry ellison
Apple est condamné sans Steve Jobs, d’après Larry Ellison, CEO d’Oracle

Pour Larry Ellison, CEO d'Oracle, la situation d'Apple est claire. Sans Steve Jobs, la société est condamnée à l'échec.

Fermer