Une étude menée par IHS iSuppli nous en apprend plus sur le coût de production des principales tablettes du marché ! Des marges importantes pour Apple et Microsoft… Depuis quelques jours, c’est le coût de production de l’iPad Mini qui fait parler de lui sur la toile, vendu 329 dollars, le coût de production de

Une étude menée par IHS iSuppli nous en apprend plus sur le coût de production des principales tablettes du marché !

Des marges importantes pour Apple et Microsoft…

Depuis quelques jours, c’est le coût de production de l’iPad Mini qui fait parler de lui sur la toile, vendu 329 dollars, le coût de production de cet iPad est évalué à 188 dollars. Le prix de vente de l’iPad Mini est donc de 66% plus élevé que son coût de production (131 dollars d’écart), une donnée qui aura son importance pour effectuer une comparaison mais qu’il ne faut pas confondre avec la marge effectuée par la marque puisque seul le prix des composants est ici pris en compte. A ce propos, on notera que c’est l’écran qui coûte le plus cher puisqu’il représente 42,5% du prix de production total, ce qui n’est pas une surprise puisque sur toutes les tablettes évaluées, l’écran se révèle être le composant le plus cher.

Si le coût de production du nouvel iPad n’a pas été évalué, celui de l’iPad troisième génération avait été décortiqué. Dans ce cas, la version a une grande importance puisque on peut constater un prix de vente 58% (182,95 dollars d’écart) plus important que le coût de production pour un iPad WiFi + 16Go et jusqu’à 103% (420,3 dollars d’écart) pour un iPad Wifi + 4 G + 64Go (vendu 829 dollars pour un coût de production de 408,70 dollars).

dfacca1d 98db 4bf7 8b86 1de7fe457d0e Le coût de production des tablettes passé au crible

Mais Apple n’est pas le seul a présenter un coût de production largement inférieur à son prix de vente, Microsoft fait même mieux avec sa tablette Surface. En effet, vendu 599 dollars, la Surface a un prix de production évalué à 271 dollars, auquel s’ajoute un coût de fabrication de 13 dollars, son prix de vente est donc 111% plus élevé que le coût de production de la tablette (315 dollars d’écart) ! Comme évoqué avec l’iPad Mini, le prix de l’écran représente un pourcentage important dans ce coût de production puisqu’il est de 101 dollars. Dernier arrivé parmi les mastodonte du monde du high-tech, il ne fait aucun doute que Microsoft cherche à faire des bénéfices importants.

… réduites au maximum pour Google et surtout Amazon !

Ce qui n’est pas le cas de Google et Amazon ! Très agressives, les deux marques n’hésitent pas à attaquer la concurrence au niveau des prix et forcément l’écart entre le prix de vente et le prix de production est très mince. Commençons par la Nexus 7, la tablette de Google vendu 199 dollars dans sa version 8 Go* a un coût de production de 151,75 dollars (+7,50 dollars), l’écart  entre son prix de vente et de coût de production est donc de 25% (39,75 dollars d’écart). Evidemment, dès lors qu’on monte en gamme, cette écart est plus important avec près de 50% d’écart  (+83,24 dollars) sur la version 16 Go vendu 249,99 dollars pour un coût de production de 159,25€ ( + 7,50 dollars de coût de fabrication).

KT slate 03 lg. V401623000  Le coût de production des tablettes passé au crible

Le champion de l’écart le plus bas n’est cependant pas Google mais Amazon avec sa Kindle Fire HD, on avait d’ailleurs évoqué il y a peu la campagne très agressive menée par Amazon sur son site internet. Vendu 199 dollars pour un coût de production de 165 dollars (+ 9 dollars de coût de fabrication), l’écart entre le prix de vente est le coût de production est de seulement 14% soit 25 dollars ! Amazon confirme donc sa politique agressive et son choix de ne pas faire de profit sur ses tablettes mais de privilégier la possibilité de mettre entre les mains des consommateurs son contenu et magasin en ligne.

* l’analyse ayant été faite en Juillet, elle ne tient pas compte du nouveau positionnement de tarifaire de Google (Nexus 7 16Go à 199€)

(source)