Le créateur de Telegram explique pourquoi son appli de messagerie est mieux que WhatsApp

Si DuckDuckGo est l’anti-Google et Ello l’anti-Facebook, alors Telegram est sans aucun doute l’anti-WhatsApp.

Telegram Pavel Durov cc telegram

Il y a quelques semaines, nous évoquions le fait que Telegram envoyait déjà plus de 10 milliards de messages par jour en aout alors qu’en mai, le service n’en envoyait que deux milliards.

Mais ce nombre a encore augmenté puisque d’après son créateur, Pavel Durov (qui est aussi le fondateur du réseau social russe VK), Telegram, c’est maintenant plus de 12 milliards de messages par jour.

Par ailleurs, puisque le nombre d’utilisateurs actifs par mois n’a pas trop changé (près de 60 millions), Pavel Durov explique que cette augmentation du nombre de messages échangés sur Telegram est due à une utilisation plus fréquente de l’application par ceux qui l’avaient déjà installée. Ces informations ont été révélées durant un entretien avec le site TechCrunch.

Sinon, durant celle-ci, le créateur de Telegram n’a pas manqué de critiquer son rival WhatsApp. Selon lui, l’un des problèmes de WhatsApp est que le service ne propose pas de synchronisation entre les appareils. Si par exemple la batterie de votre téléphone vous lâche, vous n’aurez aucun moyen d’accéder à vos anciens messages depuis un autre appareil.

Mais comme vous le savez peut-être déjà, la véritable marque de fabrique de Telegram, c’est la sécurité et la confidentialité. L’année dernière, une étude menée par l’Electronic Frontier avait montré que Telegram est plus sécurisé que WhatsApp (mais on peut supposer que depuis, l’appli de messagerie de Facebook s’est améliorée).

Et durant cet entretient avec TechCrunch, Pavel Durov n’a pas manqué de raconter l’histoire d’une amie en Russie dont les messages sur WhatsApp auraient été interceptés, déchiffrés par la police, puis utilisés pour faire du chantage.

Par ailleurs, Telegram serait tellement sécurisé que l’application est même utilisée par les terroristes de Daech. A ce sujet, le créateur de l’appli explique que « notre droit à la vie privée est plus important que notre peur des mauvaises choses […] comme le terrorisme ».

L’argument de Durov est que si Telegram n’était pas sécurisé, Daech aurait de toute manière trouvé un autre moyen de communication. De ce fait, il ne culpabilise pas et maintient que Telegram fait le bon choix en protégeant la vie privée de ses utilisateurs. Mais bien entendu, cela ne signifie pas que vous devez faire confiance à 100% à la sécurité de Telegram.

Image :By TechCrunch [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons

(Source)


Nos dernières vidéos

  • Dodutils

    Citer Daesh est un peu maladroit je pense et certains pourraient bien appeler au Boycott, WhatsApp en premier en faisant un peu de lobbying surtout aux US, genre si vous utilisez Telegram vous n’êtes pas patriote, vous n’êtes pas digne d’être Américains blablabla.

    Ce que j’apprécie beaucoup dans Telegram est qu’il est ouvert et que l’on peut développer sont propre client ou robot, de plus le client Windows est très bien, mieux que le client “Web” de Whatsapp qui ne sait toujours pas faire suivre une image (ou alors j’ai pas trouvé), de plus WhatsApp ne permet pas de joindre un fichier quelconque (limité tout de même à xxMo) et surtout ne pas pouvoir avoir WhatsApp sur plusieurs appareils à la fois et une vrai limitation.

    • En plus, le créateur est russe 🙂

  • Yotta

    Le gros problème, c’est qu’une fois installé, on s’aperçois qu’on est un peu tout seul.
    Un peu comme G+. (C’est un troll)
    Bref, même si c’est la meilleur des apps “chat via data” il manque un gros service de Com’.

  • Pingback: WhatsApp s’apprêterait à lancer les chats vidéo | InAbidjan()

  • Pingback: WhatsApp s’apprêterait à lancer les chats vidéo()

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Pas de scandale #Bendgate pour l’iPhone 6S Plus

Si vous avez un doute, regardez cette vidéo.

Fermer