Contourner les banques et bénéficier d’un faible taux sur un prêt grâce aux s du crowdfunding, c’est la promesse du crédit entre particuliers.

Alors que la popularité du crowdfunding n’est plus à prouver quand il s’agit de financer un film, ou un gadget technologique, de très nombreuses personnes sont en quête de financement pour acheter une nouvelle voiture ou réaliser des travaux dans leur habitation.

C’est avec l’objectif d’aider ce genre de projets que Prêt d’Union s’est lancé il y a 1 an et demi.

pret dunion Le crédit entre particuliers explose en France avec Prêt dUnion

D’un côté, il permet à des investisseurs de mettre de l’argent dans une épargne responsable, avec un investissement citoyen qui peut leur rapporter jusqu’à 5,5% par an. De son côté, Prêt d’Union va reverser chaque mois cet argent aux emprunteurs dont les dossiers ont été acceptés. Ultra-sécurisé, la plateforme requiert une série de justificatifs pour s’assurer du sérieux et de la solvabilité des emprunteurs potentiels.

C’est notamment ces mesures qui permettent à Prêt d’Union d’être agréé « établissement de crédit prestataire de services d’investissement » par l’Autorité de Contrôle Prudentiel.

 

Une importante croissance du crédit entre particuliers

Si Prêt d’Union est déjà le leader français du crédit entre particuliers, ses derniers chiffres en font également l’acteur européen connaissant la plus forte croissance à son lancement. En effet, alors qu’ils ont accordé 11 millions d’euros de crédits sur leur première année d’exercice en 2012, ils ont déjà accordé plus de 14 millions d’euros depuis le 1er janvier 2013.

Au vu de cet excellent début d’année, Prêt d’Union prévoit d’atteindre les 50 millions d’euros à la fin 2013. Encore bien loin des chiffres de son homologue américain Lending Club (valorisé à 1,6 milliards d’euros après un important investissement de Google), cela conforte la start-up française dans le potentiel du marché.

Il faut également préciser que ce ne sont pas 4 novices qui ont co-fondé Prêt d’Union avec Charles Egly (ex-BNP Paribas), Geoffroy Guigou (ex-McKinsey & Poweo), Lionel Beaudet (ex-Virgin Mobile) et Thomas Beylot (ex-PriceMinister.com).

Prêt d’Union est donc assurémment un acteur à suivre sur la scène de cette nouvelle économie qui se dessine peu à peu.