Le départ de Sinofsky de Microsoft inquiète

Le départ de Steven Sinofsky de Microsoft a eu l’effet d’une onde de choc. Un choc qui a touché les investisseurs en premier lieu mais qui pourrait avoir des répercussions plus importantes pour Microsoft.

Cela faisait 23 ans que Sinofsky officiait au sein de Microsoft. L’annonce surprise de son départ a donc laissé coi.

La bourse sanctionne Microsoft

Les investisseurs quelque peu désorientés ont montré qu’ils n’aimaient pas ce genre de surprise. Le marché a ainsi tout de suite sanctionné le titre à la bourse de New York. L’action Microsoft a décroché de 3.2% au fixing de clôture du Nasdaq passant à 27.09 dollars. Une déconvenue rapide alors que le titre avait grimpé de 4.4% depuis début 2012. On notera toutefois que tous les indices de notation américains ont terminé en repli ce mardi (Nasdaq mais aussi Dow Jones). C’est bien le « fiscal cliff » («mur budgétaire») qui reste au centre des préoccupations et qui plombe le marché américain.

Un contexte macroéconomique tendu dans lequel le départ de Sinofsky laisse les investisseurs sceptiques alors que la société joue son avenir avec ses nouveaux produits.

Concrètement, le périmètre de Sinofsky, considéré comme un des « pères » de Windows 8, est confié à Julie Larson-Green qui s’occupera de la division Windows (hardware et software). Proche collaboratrice de Sinofsky, elle avait participé à la présentation lors du lancement de Windows 8. Tami Reller va chapeauter l’aspect marketing et finance relatif à Windows. Les changements sont effectifs immédiatement.

Steven Sinofsky départ Microsoft Presse Citron 480x300 Le départ de Sinofsky de Microsoft inquiète

Un mode collaboratif en mode mineur pour le grand manitou de Windows

L’homme, un temps pressenti comme possible successeur de Steve Ballmer, était un pilier de Microsoft. Il a participé activement au lancement de Windows 8 et de la gamme de tablettes Surface. Sinofsky aurait payé un mode de fonctionnement dans lequel seule une garde rapprochée restreinte était mise dans la confidence laissant d’autres cadres dirigeants à l’extérieur de ses cercles. Un mode collaboratif avec certains fidèles lieutenants qui n’était pas du goût de tous les membres de la direction de Microsoft.

Si cette annonce intervient quelques semaines après le lancement de Windows 8 et de Surface, le départ ne serait toutefois pas lié à des résultats décevants. Ballmer aurait choisi ce timing pour ne pas perturber les lancements de ces nouveaux produits.

La passion selon Sinofsky

Les spéculations vont bon train quant aux raisons précises de son départ, avec comme raison principale qui revient souvent, une personnalité singulière en bisbille avec de nombreux cadres dirigeants, Ballmer inclus.

C’est la raison pour laquelle, l’intéressé a toutefois tenu à démentir les rumeurs relatives à son départ et précise dans email adressé aux employés de Microsoft qu’il voulait « chercher d’autres opportunités. » Et Sinofsky d’ajouter : « Ma passion pour la création de produits est plus forte que jamais et je suis impatient de focaliser mon énergie et la créativité de manière analogue. »

Un homme passionné qui quitte une société passionnante, voilà qui n’est pas sans rappeler le récent départ d’Apple de Scott Forstall. Un départ qui serait imputable à l’accueil mitigé du service de cartographie Plans (et avant cela de Siri) mais enfin et surtout à son refus de signer la lettre ouverte relative aux aléas du service que Tim Cook avait finalement signée.

Rouage essentiel au sein de Microsoft, Sinofsky quitte une société en plein renouveau. La firme de Redmond joue son va-tout dans la mobilité avec Windows Phone 8 mais aussi avec Windows 8 (et RT), l’ensemble étant supposé créer un véritable écosystème.

(source)

6 commentaires

  1. « l’ensemble étant supposé créer un véritable écosystème. »

    Euh… ça forme un écosystème. Étrange que vous parliez de supposition !

  2. Dhekaier

    C’était aussi Monsieur Office, la vache à lait de Microsoft. J’image qu’ils ont déjà pensé à quelqu’un d’autres pour le remplacer

  3. Pingback: Le départ de Sinofksy de Microsoft inquiète | Mobile, Web et autres friandises | Scoop.it

  4. Pingback: Le départ de Sinofksy de Microsoft inquiète | business analyst | Scoop.it

  5. Pingback: Le départ de Sinofksy de Microsoft inquiète | Veille Techno et Informatique "Autrement" | Scoop.it

Lire les articles précédents :
Airbnb se transforme en guide de voyage avec l’arrivée des quartiers

Le service de location de logements entre particuliers Airbnb vient de lancer une nouvelle fonctionnalité intitulée simplement « Quartiers »...

Fermer