Le don d’organes a le vent en poupe chez les géants du high-tech

Il semble que le don d’organes soit une question de plus en plus prise au sérieux par les géants du high-tech, car après Facebook et Tinder, c’est désormais Apple qui propose une fonction visant à simplifier la démarche pour se définir comme un donneur d’organes.

mort-apple

On se souvient que le premier à avoir pris en compte cette question était le réseau social Facebook, en proposant un statut donneur d’organes. A la grande surprise de nombreuses personnes et après de nombreuses blagues plus ou moins grasses, c’était Tinder qui imaginait une fonction pour les donneurs d’organes, auprès de la NHS.

Apple proposera de se définir donneur d’organes depuis un iPhone

Désormais, c’est la firme de Cupertino qui proposera aux propriétaires d’un iPhone aux États-Unis, via la version 10 de l’iOS de s’enregistrer comme donneurs d’organes dès cet automne. Il ne faudra que quelques secondes pour remplir et valider un simple formulaire. La démarche devra s’effectuer dans l’application « santé » d’Apple, ce qui ira dans le sens des dernières volontés de Steve Jobs.

La firme de Cupertino a signé un partenariat avec l’association Donate Life America, afin que les formulaires soient gérés par cette dernière. Un porte-parole du groupe a déclaré à ce sujet : « Toutes les inscriptions enregistrées sur les iPhones seront envoyées directement au registre national de Donate Life, géré par l’association ».

De son côté, David Fleming le président de l’association a indiqué : « En travaillant avec Apple (…), nous voulons faciliter l’accès aux données sur les dons d’organes, d’yeux et de tissus. C’est un pas immense qui va aider à sauver des vies ». Il faut savoir que rien qu’aux États-Unis, 120 000 Américains seraient en attente d’une transplantation. Un chiffre dramatique, car il se solde souvent par le décès des patients. David Fleming a expliqué : « Une personne meurt en moyenne toutes les heures aux États-Unis, alors qu’elle attendait une greffe d’organe, parce que la demande est supérieure à l’offre disponible -et un donneur peut sauver au moins huit vies ».

Apple est particulièrement sensible à cette question, car pour les personnes qui se rappellent de l’actualité en 2009, Steve Jobs avait reçu une greffe de foie pour tenter d’enrayer sa longue maladie, mais qui n’aura malheureusement pas fonctionné.

Source

Répondre

Lire les articles précédents :
aranaque sur Facebook
Les paroles de Mike Brant et Dalida pour répondre à une arnaque sur Facebook

Si un jour vous vous retrouvez face à ce type d’arnaque, essayez les paroles d’Orelsan.

Fermer