Le Galaxy Note 7 aurait blessé un enfant de 6 ans en explosant dans sa main

Aujourd’hui, le petit garçon a peur des téléphones portables.

explosion-galaxy-note-7

La situation commence à devenir incontrôlable pour Samsung. Il y a quelques semaines, le constructeur présentait le Galaxy Note 7, son nouveau haut de gamme.

Dans un premier lieu, le mobile a été acclamé par la presse techno et le constructeur prévoyait une rupture de stock. Mais quelques temps après son lancement, il s’est avéré que le nouveau smartphone soit affecté par un défaut de fabrication au niveau de la batterie qui fait que celui-ci peut exploser lorsqu’il est en charge.

Samsung a déjà expliqué que le défaut, qui ne concerne heureusement que le Note 7, fait que des contacts entre l’anode et la cathode peuvent avoir lieu, ce qui peut causer des surchauffes. Il a aussi déjà annoncé un rappel de toutes les unités vendues.

Cependant, en attendant les remplacements de tous les Note 7 défectueux, des explosions de batteries continuent d’être rapportées par les médias. Et comme nous l’évoquions hier, Samsung a même demandé à ses clients de ne plus allumer le smartphone, en attendant une unité de remplacement.

Mais visiblement, le message n’est pas bien passé puisque samedi, un enfant de 6 ans aurait été blessé à New York, suite à l’explosion d’un Galaxy Note 7 dans sa main.

C’est le New York Post qui relaie cette info. « L’enfant était en train de regarder une vidéo sur le téléphone lorsque la batterie a explosé », raconte la grand-mère. Victime de brûlures, le petit garçon a dû être emmené à l’hôpital.

Actuellement, il est déjà chez lui, mais il serait traumatisé et ne veut plus s’approcher d’un smartphone, selon sa famille. Celle-ci a déjà contacté Samsung, mais le constructeur ne s’est pour le moment pas exprimé au sujet de cet accident.

(Source)

3 commentaires

  1. Va falloir s’occuper d’un enfant maintenant qu’il ne veux plus jouer avec un téléphone portable… dur coup pour la famille…

Répondre

Lire les articles précédents :
Twitter sur mobile
Le petit « Vu » de Messenger arrive sur Twitter

Mais contrairement à Facebook, Twitter permet de désactiver cette fonctionnalité.

Fermer