Le Galaxy S5 de Samsung : top ou flop ?

En dépit d’un accueil relativement mitigé, le Galaxy S5 de Samsung se vendrait bien. Peut-être mieux que le S4.

Lors de sa sortie, le Samsung Galaxy 5 n’a peut-être pas produit l’effet escompté. Alors qu’on s’attendait à beaucoup d’innovations au niveau matériel et performances, le nouveau haut de gamme du sud-coréen se présente comme une évolution de son prédécesseur, plutôt qu’une grande innovation.

Déception sur le Galaxy S5 : quelques raisons

  • « A l’intérieur, nous voyons essentiellement un grand nombre de composants recyclés que nous avons vus avant », comme l’affirmait un responsable de la firme IHS. Celle-ci a démonté le Galaxy S5 pour en savoir plus sur ce qu’il y avait à l’intérieur. Cela a permis d’en évaluer le coût de fabrication : 256 dollars par unité. Les commentaires d’IHS permettent surtout de confirmer les premières impressions.
  • Au niveau du design, Samsung a campé sur le plastique et a proposé cette texture qui s’apparente à celle d’une balle de golf. De nombreux fans avaient pourtant espéré un matériau nouveau : le métal. Par ailleurs, vous avez peut-être déjà entendu parler du récent remplacement de  Chang Dong-hoon, qui était à la tête de l’équipe design mobile au sein du constructeur.
  • Le Samsung Galaxy S5 présente également quelques défauts. Certains tests évoquent notamment des problèmes d’autonomie, tandis que d’autres affirment que l’espace de stockage interne du terminal est insuffisant.

Responsable de 4.3 % du trafic en Amérique du Nord en 25 jours

Mais le Galaxy S5 n’a pas que des défauts. Parmi ses qualités, il y a le fameux APN et surtout son autofocus, qui ne cesse d’être vanté. Nous pourrions également évoquer le mode download booster et bien d’autres fonctionnalités sur le plan logiciel. De plus, pour la première fois, le haut de gamme de Samsung offre une protection waterproof et anti-poussière, des propriétés sans lesquelles de nombreux utilisateurs auraient peut-être préféré se pencher vers Sony.

En dépit d’un accueil plutôt mitigé, Samsung a toujours su rester optimiste. Quelques jours après le lancement du Galaxy S5, Yoon Han-kil, vice-président senior chez Samsung, avait affirmé que le Galaxy S5 se vendait mieux que le S4, mais qu’il fallait attendre avant de confirmer ceci. Comme ces propos proviennent de Samsung, on pourrait croire qu’il s’agit d’un bluff.

Mais cette fois-ci, c’est une étude indépendante qui évoque implicitement le succès du Galaxy S5. Chikita a analysé le trafic provenant de quelques dizaines de millions d’utilisateurs de terminaux Samsung durant les 25 jours qui ont suivi la commercialisation du Galaxy S5, en se basant sur les impressions de publicités.

Le fait est que 25 jours après la commercialisation du nouveau haut de gamme, celui-ci représentait 4.3% du trafic. Pour comparer, sur la même période, le S4 n’a été responsable que de 2.0 % du trafic (entre avril et mai 2013). Ce graphique permet d’avoir une meilleure visualisation.

Samsung Chikita

Bien qu’il ne s’agisse que d’une analyse de trafic web, elle suggère de bonnes performances du Samsung Galaxy S5 en termes de ventes et surtout d’utilisation. Et parmi les explications logiques, on peut supposer que l’écran plus grand encourage l’utilisateur à naviguer tandis que les propriétés de résistance aux éclaboussures et anti-poussière vont être favorables à l’usage du téléphone dans des conditions particulières.

(Source)


Un commentaire

Send this to friend

Lire les articles précédents :
TractoRayon
Un tracto-rayon acoustique capable d’attirer des objets, les martiens n’ont qu’à bien se tenir

Des scientifiques ont réussi à créer un rayon capables de déplacer des petits objets visibles à l’œil nu. Pour cela,...

Fermer