Il fallait y penser : transformer les Like de Facebook en câlins grâce à un gilet conçu pour cela. Le MIT a planché sur le concept pour aboutir au gilet « Like-A-Hug » (« Comme un câlin ») qui gonfle au gré des « J’aime » sur vos mises à jour Facebook.

Il fallait y penser : transformer les Like de Facebook en câlins grâce à un gilet conçu pour cela. Le MIT a planché sur le concept pour aboutir au gilet « Like-A-Hug » (« Comme un câlin ») qui gonfle au gré des « J’aime » sur vos mises à jour Facebook.

Facebook vient de passer le milliard de membres actifs par mois et à cette occasion, on découvrait que depuis février 2009 (introduction des « J’aime »), 1.13 trillion (un trillion est égal à 10 à la puissance 12, soit à mille milliards) de « J’aime » ont été effectués. Des « J’aime » qui reposent sur un vulgaire code mais qui traduisent une véritable interaction entre les « amis » qui reste toutefois bien « virtuelle ».

C’est la raison pour laquelle Melissa Chow du MIT (Massachusetts Institute of Technology) a eu l’idée du gilet Like-A-Hug, un jeu de mot intégrant le « Like » intimement lié à Facebook et qui peut également signifier « comme un câlin ». Le gilet est relié à votre compte Facebook. Lorsque des personnes « aiment » quelque chose que vous avez posté sur Facebook, il se met alors à gonfler automatiquement vous faisant ressentir l’étreinte de celui qui a « aimé ». Précisément, le gilet gonfle lorsque vos amis aiment une photo, une vidéo ou bien une mise à jour de votre statut sur votre mur Facebook.

le gilet qui gonfle avec Like b 590x295 Le gilet qui gonfle au gré des Like sur Facebook

Transformer les interactions toutes virtuelles de Facebook, telle est la philosophie du gilet Like-A-Hug développé par Chow au sein du laboratoire Media Lab du MIT. Elle a été aidée en cela par Andy Payne et Phil Seaton.

le gilet qui gonfle avec Like 590x222 Le gilet qui gonfle au gré des Like sur Facebook

Il vous est également possible de faire gonfler la veste de celui ou ceux qui ont fait gonfler la vôtre. Pour cela, il vous suffit tout simplement de dégonfler votre veste. Une interaction qui tente de dépasser les relations souvent distantes propres à Facebook et de les ancrer dans la réalité en faisant « ressentir la chaleur, l’encouragement, le soutien et l’amour qu’on ressent lorsqu’on reçoit un câlin. »

(source)