Le gouvernement chinois inquiété par la domination d’Android sur l’industrie mobile

Le gouvernement chinois a récemment publié une étude à travers laquelle il fait état de ses craintes face à la domination qu’exerce actuellement l’OS mobile de Google sur son marché des smartphones.

Aux dernières nouvelles, l’OS mobile de Google poursuit encore et toujours sa montée en puissance dans le marché des smartphones et tablettes. Cependant, tout le monde ne le voit pas d’un bon oeil (et non, je ne parle pas d’Apple).

Il semblerait que le gouvernement chinois ait récemment émis des craintes à l’égard de la domination, voire le monopole qu’occupe actuellement Android sur le marché du smartphone dans le pays.

Selon une étude publiée récemment par le ministère chinois de l’industrie et des technologies de l’information, le secteur de la recherche et du développement dans le domaine des systèmes d’exploitation mobiles serait ainsi beaucoup trop dépendant d’Android.

Conscient des bases open source de l’OS de Google, le gouvernement chinois ajoute cependant que le coeur de la technologie ainsi que sa roadmap sont strictement et exclusivement controlés par Google, et accuse le géant de Mountain View de faire preuve de discrimination envers les compagnies chinoises cherchant à développer leurs propres OS.

En règle générale assez bien préparé et armé face à ce genre d’accusations de comportement anti-compétitif (on pense notamment à sa confrontation avec la Federal Trade Commission ou encore la Commission Européenne à la Concurrence), Google ne devrait pour le moment pas avoir de gros problèmes avec le gouvernement chinois, d’autant que l’étude n’évoque ni sanction ni mesures envisagées dans ses conclusions.

Si l’on en croit certains analystes, la firme devrait néanmoins se tenir sur ses gardes et commencer à calmer le jeu dans le pays, où des régulations à l’encontre d’Android pourrait tôt ou tard finir par pointer le bout de leur nez. Le papier publié loue d’ailleurs le mérite de compagnies telles que Baidu Inc ou encore Huawei Technologies sur le fait que celles-ci sont parvenues à créer leurs propres systèmes. Les régulations chinoises cherchant bien souvent à donner un avantage aux compagnies nationales, il est évident que le terrain est1 déjà bien préparé.

Sur l’un des plus gros marché du smartphone (si ce n’est pas déjà le plus gros), un tel frein imposé par le gouvernement pourrait se présenter comme un grand handicap, et ce même quand on s’appelle Google.

(Source)


10 commentaires

  1. Je ne sais pas de quoi il faut avoir le plus peur…
    Le régime totalitaire chinois et son pare feu global…où le monopole de Google qui s’installe petit à petit dans le monde…

    Je suis pas un grand amateur prophétie apocalyptique mais je sent que l’on va vite se rapprocher du monde post apocalyptique gouverné par les super corporations d’ici peu…

    Je me plains mais le soucis, c’est que je ne vois absolument aucune solution pour contrer ou transformer la vague Google.
    Est ce que certains d’entre vous aurait des articles sur le sujet ?

  2. je ne suis pas specialement fan du gouvernement chinois mais au moins a ce niveau la ils ont raisons a mon avis..

    un peu de protectionnisme ne ferait pas de mal en france non plus.. un peu..

  3. Une fois que les marques chinoises auront un ou plusieurs OS chinois performants à leur disposition pour mettre dans leurs smartphones made in china cela risque de faire très mal à tous les autres…

  4. Tout le monde a un peu peur de la puissance de google mais en même temps ils font énormément de logiciels gratuits d’excellentes qualité.
    Hey oui, c’est trop tard, on est tous accro a google et la Chine aussi 😉

  5. Pour une fois qu’il y a un marché qui n’est pas à la porté du gouvernement Chinois, on va dire que c’est tant mieux.

  6. Valentin on

    La Chine s’inquiète aussi pour le maintient de la censure, enfin j’imagine 😉
    En tout cas les Etats Unis ne se privent pas de faire du protectionnisme comme la Chine tend à le faire, mais c’est plus subtil, cela se fait par l’éducation. Du coup inutile de bloquer un produit chinois, si un équivalent américain existe la population se tournera « naturellement » vers la version américaine…
    En France on est éduqué sur la dépense, moins c’est cher plus c’est bon, et ce qui vient de Chine c’est pas cher… Par contre un produit français ne peut pas être bon vu le prix 😉 et ca ne va pas s’améliorer vu la spirale : c’est moins cher ailleurs donc j’achète ailleurs, du coup moins d’emploi, donc moins d’argent donc il faut acheter moins cher…

  7. jb.bertrand@atout-box.fr on

    Les chinoix vont mettre la pression sur google afin de favorise des entreprises chinoises ! préférence
    nationale oblige!

  8. Les chinois fixent les règles, c’est impressionnant. Google certes a la monopôle mais c’est le résultat de son succès, on est encore loin d’un BigBrother totalitaire, alors qu’en Chine…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
youtube-music
YouTube veut concurrencer Deezer et Spotify

Google souhaite utiliser la vaste base de vidéos musicales présentes sur YouTube pour venir proposer un nouveau service de streaming...

Fermer