De Correspondent est un nouveau média néerlandais, rendu possible grâce au 17.000 personnes qui ont crowdfundé le projet en 1 semaine.

Le visage du journalisme a connu des modifications profondes pendant les 10 années qui viennent de s’écouler.

L’information circule plus rapidement et les journalistes sont parfois pris en otage par le scoop et le besoin de relayer une information le plus rapidement possible.
Le journaliste néerlandais Rob Wijnberg (ancien rédacteur en chef de NRC) regrettait cet état de fait et a décidé de proposer une alternative.

de correspondent Le journalisme se crowdfunde pour donner de la place aux contenus de qualité

De Correspondent

Il a donc imaginé De Correspondent : un média digital qui se concentrera sur la qualité plutôt que sur le besoin de réaliser du trafic.
De Correspondent sera accessible via un abonnement de 60€/an, ce qui retire également le « poids » d’un modèle publicitaire.
En effet, le média n’est ainsi pas rabaissé à traiter des actualités peu reluisantes pour le seul besoin de faire du trafic.
Les revenus de De Correspondent ne sont donc pas liés directement à sa capacité à réaliser du trafic, mais à l’image de qualité de ses contenus qui va convaincre de nouvelles personnes à payer l’abonnement annuel.

Le média crowdfundé

Et force est de constater que l’idéal derrière ce nouveau média a su trouver l’adhésion puisque l’objectif fixé par Rob Wijnberg a été atteint en une semaine seulement.
Ce sont donc plus d’1,3 millions de dollars qui ont été levés jusqu’à présent avec plus de 17000 abonnés.
La campagne de crowdfunding dépasse déjà les 117% alors qu’il reste encore 9 jours avant sa fin.

Un média dans l’ère du temps

De nombreux observateurs n’ont pu s’empêcher de faire la liaison avec Medium, la nouvelle plateforme de publication d’Evan Williams (créateur de Twitter).
En effet, les deux initiatives ont pour cheval de bataille cette recherche de la qualité avant tout.
Espérons (pour le bien du journalisme et de ses lecteurs) que nous sommes bien face au futur du journalisme.

Et vous, seriez-vous prêts à payer un abonnement annuel de 30 ou 60€ si cela vous assure de mettre la main sur un média de qualité ?

 

(source)