Le Kickstarter de la science pourrait trouver de nouveaux traitements pour le cancer

Microryza est une plateforme de crowdfunding dédiée au financement des recherches scientifiques.

Il n’est plus nécessaire de présenter Kickstarter : le service a fait ses preuves en permettant à des projets audacieux de trouver les financements nécessaires. Grâce à Kickstarter, vous pourrez avoir une nouvelle console de jeu, un album d’Amanda Palmer et un film Veronica Mars qui n’auraient peut être jamais vu le jour.
Cela permet de chercher de l’engagement auprès de sa communauté en la faisant participer à toute l’aventure. Mais cela permet aussi à des entrepreneurs de tester leurs idées et de voir très tôt si celles-ci manquent tout simplement de traction.

Microryza : le Kickstarter de la science

Et si l’intérêt de Kickstarter n’est plus à démontrer, comment ne pas immédiatement comprendre l’immense enjeu qu’il y a à créer un Kickstarter dédié aux projets scientifiques.
En effet, Microryza est un service de crowd-funding que les scientifiques peuvent utiliser pour trouver les financements nécessaires pour réaliser leurs projets.
Bill Gates fait partie des premiers à avoir remarqué le projet et le décrit comme étant : « une solution qui aide à réduire l’écart pour des projets à fort potentiel mais qui ne sont pas financés. »
Les scientifiques ont déjà proposé de nombreux projets qui vont du moyen d’empêcher la transmission du cancer du sein à son enfant à développer un traitement contre la maladie d’Alzheimer.

Microryza : la force du design

Si Microryza marque les esprits par son objectif Ô combien louable, c’est au travers de son design qu’il pourrait devenir une réussite complète.
En effet, l’industrie médicale et pharmaceutique n’est pas réputée pour avoir un sens du design ultra-poussé.
Cependant, le site Microryza se pare d’un design vraiment accrocheur qui est à mon sens bien meilleur que celui de Kickstarter.

En effet, l’interface est visuelle, claire, directe.
Même sans connaissance scientifique vous appréhendez très facilement les projets mis en avant, vous avez une présentation complète du porteur de projet puis une partie budget qui vous montre de manière visuelle comment se répartissent les coûts.
Simple et efficace… vous avez presque envie d’entrer vos données de carte bleu à la première visite pour aider une bonne cause.

Avec déjà une quinzaine de projets ayant reçu un financement, nous ne pouvons qu’espérer voir ce genre d’initiative perdurer et offrir une vraie alternative pour financer des projets scientifiques.

(source) 


10 commentaires

  1. Bonne initiative !
    Kickstarter, à l’instar de Google devrait se méfier de la « nom commun »-isation de sa marque.

    Vivement l’étape supérieure : Kickstarter qui offrirait une API permettant de développer ce genre de sites en s’appuyant sur le premier. Ça permettrait aussi de faire des choses sympa comme un site recensant les projets « près de chez vous » ou, comme ici, un site regroupant les projets en fonction d’un thème.

  2. super si on peut faire avancer la science et aider a soigner certains cancers et autres maladies etc…
    super concept

  3. Les donneurs perçoivent-ils des dividendes si le projet sur lequel ils ont investi permet une innovation générant des revenus (sur le modèle Mymajorcompany) ?

    Dans tous les cas, c’est une très belle initiative car la science manque cruellement de financements.

  4. Valentin-Pringuay on

    @emballage fromage : Non, ils ont leur nom sur le papier de recherche ET le plaisir de savoir qu’ils ont aidé la science (en + d’avoir des nouvelles sur l’avancée des recherches)

  5. Le concept est bien pensé et j’espère vraiment que ça va marcher car tout le monde sait que les chercheurs manquent de financement.

  6. Pingback: Le Kickstarter de la science pourrait trouver de nouveaux traitements pour le cancer | LaBiotech | LaBiotech

Send this to friend

Lire les articles précédents :
J’ai assisté à des interventions sur des antennes en montagne avec Bouygues Telecom

Après avoir visité le Technopôle, centre névralgique de Bouygues Telecom, j'ai eu la chance d'assister à des interventions de maintenance...

Fermer