Le MacBook Pro avec Touch Bar de passage chez iFixit

Après le MacBook Pro d’entrée de gamme, c’est au tour du modèle avec Touch Bar de passer entre les mains des experts d’iFixit.

macbook-pro-touch-bar-ifixit

Quelques jours après avoir dévoilé ses nouveaux MacBook Pro, le modèle « d’entrée de gamme » (1 699 euros) sans Touch Bar était de passage chez iFixit et le bilan n’était pas brillant : le nouveau MacBook Pro n’est pas fait pour être réparé.

Une habitude pour Apple qui propose des vis propriétaires et n’hésite pas à souder ou coller les éléments, un choix qui peut s’expliquer par la recherche de finesse tout en conservant une bonne autonomie et des performances intéressantes.

Avec ou sans Touch Bar, le MacBook Pro n’est pas fait pour être réparé

Pour son MacBook Pro 13,3 pouces avec Touch Bar, on ne se faisait donc pas beaucoup d’illusions et on n’a pas été déçu puisqu’il a réussi à faire encore pire que le modèle sans Touch Bar. Ce passage chez les accrocs au tournevis d’iFixit était également l’occasion d’en savoir un peu plus sur les éléments qui composent ce nouveau modèle qui essuie de nombreuses critiques depuis sa présentation.

Ce démontage confirme tout d’abord que le modèle avec Touch Bar est plus véloce avec son processeur Intel Core i5-6267U et sa fréquence à 2,9 Ghz (3,3 Ghz en mode turbo) contre 2 Ghz pour le modèle sans cette fameuse barre tactile, on note également une quantité de RAM identique (8 Go) mais avec une fréquence plus élevée (2 133 Mhz contre 1 866 Mhz). Petite surprise toutefois du côté de la batterie dont la capacité est moins élevée que celle du modèle sans Touch Bar (49,2 Wh contre 54,5 Wh) mais la marque à la pomme annonce une autonomie équivalente sur son site.

Un gain de puissance qui implique une hausse de la consommation du processeur et un dégagement de chaleur plus élevé (TDP de 28 watts pour ce modèle et TDP de 15 watts pour le modèle sans Touch Bar) qu’Apple compense par l’ajout d’un ventilateur. L’autre différence majeure concerne évidemment la Touch Bar et les experts d’iFixit se montrent plutôt critiques.

Cette dernière est jugée « fragile » et difficile à remplacer sans l’abîmer. Le spécialiste d’iFixit pourtant habitué à ce genre d’intervention explique d’ailleurs que malgré ses efforts, il a fini par briser la Touch Bar en tentant de l’extraire. Enfin, le lecteur d’empreintes Touch ID qui fait également office de bouton d’alimentation est couplé à la puce T1 et il semble impossible de le remplacer sans l’aide d’Apple et changer la carte mère.

macbook-pro-touch-bar-ifixit0

Impossible de remplacer le SSD

On retrouve les critiques habituelles avec la décision d’utiliser des vis propriétaires, de coller très solidement la batterie au châssis, de souder la mémoire vive et le processeur mais aussi une nouveauté, la décision de souder le SSD à la carte mère. Nous avions déjà évoqué le choix très discutable d’utiliser un SSD non standard sur le modèle sans Touch Bar, cela rend plus difficile le remplacement du SSD mais pas impossible. Sur ce modèle, il est tout simplement impossible de migrer vers un SSD avec une plus grande capacité ou de remplacer un modèle défectueux.

Résultat, le MacBook Pro 13,3 pouces avec Touch Bar obtient une note de 1/10 et fait pire que le nouveau modèle sans Touch Bar qui avait récolté un 2/10. La seule bonne nouvelle concerne le pavé tactile qui peut facilement s’enlever.

(Source & Crédits Photos : iFixit)


4 commentaires

  1. Bonjour et merci pour ces news, je pense perso qu’apple cherche à tout prix à garder des tarifs très élever avec des petites innovation genre gadget qui ne révolutionneront surement pas leur nouveau macbook. mais les zombie seront toujours ravi de surpayer..

  2. En même temps c’eat grace à cela qu’il est étanche IP67. Vous connaissez un PC qui fait cela ?

    • Des Laptops, non. Des smartphones, oui.
      > En dehors de toute complexité supplémentaire, ce n’est pas parce quelque chose est étanche qu’il n’est pas réparable/démontable pour autant. Ce ne sont souvent que des joints à replacer, à conditions de ne pas les avoir percé lors du démontage
      >> Les smartphones/montres/baffle BT/… étanches en sont la preuve (sauf certaines exception)

      Mais au delà de ça, Apple n’a pas attendu cette justification de l’étanchéité pour rendre ses laptop non-démontables.
      > Si la cause noble du « Toujours plus fin » est souvent évoquée (à juste titre); Il s’agit surtout d’un stratégie purement commerciale dans le but d’éviter au maximum la possibilité de revente/remplacement des pièces sans passer par leur circuit officiel (= Profit++).
      > D’autres justifieront que cela permet d’obtenir toujours des pièces et réparations officielles et de qualité, mais je n’en reste que très sceptique…

  3. en même temps on s’en moque un peu non ? quel intérêt ? les professionnels on du matériel dédié pour travailler sous l’eau si ils le souhaitent.

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
pplkpr
Web Summit 2016 : le Top 10 insolite

Au programme, des rencontres loufoques, des start-ups aux idées aussi novatrices qu’improbables et des redondances qui transforment les gadgets en...

Fermer