Le MIT cherche à prouver l’existence de la matière noire et à en percer les secrets

Alors que l’existence de la matière noire est globalement admise par les communautés scientifiques, nous n’avons jamais réussi la prouver. Le projet DarkLight pourrait bien y parvenir…

La matière noire, ou dark matter, fait partie de matières dont nous n’avons jamais pu prouver l’existence. Pourtant, de nombreux scientifiques en sont persuadés car celle-ci est un point clé de nombreuses observations gravitationnelles comme l’estimation de la masse des galaxies. Mais, à ce jour, il ne nous a jamais été possible d’observer cette fameuse matière noire. Cela va peut-être changer grâce au MIT qui a décidé de lancer une importante expérience pour observer certaines propriétés de cette ‘dark matter’.

DarkLight

L’expérience, baptisée DarkLight, va utiliser un accélérateur de particules modifié pour l’occasion, celui de Jefferson Lab pour être plus précis. Ce dernier va créer un rayon d’électrons très fin alimenté à un mégawatt. Ce rayon, d’une puissance considérable (suffisante pour désintégrer à peu près tout ce qu’il rencontre) va servir a détecter d’éventuelles traces de matière noire. Comment ? Grâce à sa puissance (calculée), le rayon va désintégrer ce qui va entrer en contact avec lui. Or, si, dans les résultats de cette désintégration, on retrouve deux particules caractéristiques dans une certaine quantité (calculée aussi), cela prouverait l’existence de la matière noire. Cette particule (composée des deux précédentes) a été baptisée A’ et elle n’est pour l’instant que théorisée.

DarkLight

Quatre années de recherche

Dit comme ça, le projet semble assez simple à mettre en place mais il n’en est rien puisqu’il faudra encore deux ans pour que l’expérience DarkLight soit correctement installée et encore deux années supplémentaires pour que les résultats soient exploités. Mais si jamais le MIT réussissait à mener à bien le projet, nous aurions non seulement des scientifiques heureux (prouver quelque chose que l’on a théorisé depuis des années doit-être grisant) mais aussi une sacré avancée en matière de sciences.

 (sources [1], [2])

Image : MIT


4 commentaires

  1. Éclairez SVP ma lanterne,, est ce que l’hypothèse du graviton va de pair avec celle de la matière noire ?

  2. Il me semble que le CERN a déjà réussi à capturer de l’anti matière fin 2010 …

    • Axel-Cereloz on

      Que ce soit vrai ou non, l’antimatière et la matière noire n’ont pas grand chose à voir. 🙂

      @ de Valmont Désolé, je ne suis pas expert dans le domaine mais après une rapide recherche il semblerait que non. (si quelqu’un possède une réponse sûre, il peut bien évidemment la partager)

  3. @de Valmont,
    Le graviton est une particule hypothétique porteuse de la force gravitationnelle. Il serait à la gravitation ce que le photon est à l’électromagnétisme (en relativité générale la gravitation s’exprime en terme de déformations de l’espace temps, et non comme une interaction entre particules). Bien que la supposé matière noire se manifeste par ses effets gravitationnel les deux problèmes (unification des forces et matière noire) sont indépendant, même si résoudre l’un pourrait peut-être aider à comprendre l’autre.

    @cern
    On sait fabriquer de l’antimatière, mais ce n’est pas vraiment la même chose. L’antimatière n’est que de la matière avec le signe de charge inversé. (même si nous ne savons pas encore si l’antimatière attire ou repousse gravitationnellement la matière ordinaire).

Send this to friend

Lire les articles précédents :
house of cards
On vous offre le coffret collector de House of Cards ?

Sortie du coffret collector de la série House of Cards. Postez un commentaire en citant votre série TV préférée pour...

Fermer