Le moteur de recherche Qwant vise une niche insoupconnée, les navigateurs obsolètes !

Qwant, le moteur de recherche français lancé en 2013, souhaite détrôner Google en misant sur la protection des données des utilisateurs et en lançant une nouvelle version compatible avec les anciens terminaux et les anciennes versions de navigateurs.

lifting du moteur de recherche Qwant

Pas facile de se faire une place dans le domaine des moteurs de recherche lorsque Google occupe à lui seul 90 % des parts de marché en France ! C’est pourtant le pari fou qu’a fait Qwant, le moteur de recherche français. Pour cela, il mise sur la protection des données privées et a sorti une nouvelle version qui vise les anciens terminaux et les anciennes versions de navigateurs web.

Qwant essaie de se faire une place face à Google

Qwant a été lancé en février 2013 par Jean-Manuel Rozan et Eric Léandri, le moteur de recherche est encore petit, surtout face à Google, mais compte bien se faire une place à côté des grands. Pour cela, depuis sa mise à jour d’avril, le moteur de recherche met l’accent sur le respect de la vie privée de ses utilisateurs. Qwant explique sur son site qu’il refuse le tracking de ses utilisateurs et qu’il ne filtre pas les résultats : « La philosophie de Qwant repose sur 2 principes : ne pas tracer les utilisateurs et ne pas filtrer le contenu d’internet. Nous faisons tout notre possible pour respecter la vie privée des internautes tout en garantissant un environnement sécurisé et des résultats pertinents ».

Si Qwant peut se permettre de refuser le tracking de ses utilisateurs c’est parce que son modèle économique est différent de celui de ses concurrents. Qwant a fait le choix de tirer ses revenus de commissions prélevées sur les différentes boutiques en ligne qui s’ouvrent sur le portail et non pas de la publicité.

Qwant lance une version Lite adaptée aux anciens navigateurs

Qwant vient d’annoncer une petite nouveauté : une version Lite qui vise les anciens terminaux et les anciens navigateurs. Dans les administrations, certaines entreprises ou encore dans les écoles, les terminaux et les navigateurs utilisés sont souvent d’anciennes versions ; l’idée de Qwant est donc de leur offrir les mêmes fonctionnalités, notamment en termes de protection des données, mais dans des environnements obsolètes.

«Qwant Lite offre une expérience spécifiquement adaptée aux utilisateurs d’anciennes versions de navigateurs, qu’il s’agisse des particuliers, des entreprises, des administrations, ou des lieux d’enseignement. Pour ce faire, les fonctionnalités nécessitant le plus de ressources, telles que la lecture intégrée des vidéos et des images animées, ont été retirées. La mouture allégée de Qwant conserve la pertinence de la version complète et reste fidèle aux principes fondateurs de Qwant : la prise en compte des réseaux sociaux et le respect de la vie privée », explique le moteur de recherche.

Grâce à ces quelques nouveautés, Qwant espère se faire une place sur le marché des moteurs de recherche, il compte aussi s’ouvrir à l’international et propose déjà son moteur dans 15 langues.

Source


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. C’est bien, comme ça il fonctionnera avec NoScript, RequestPolicy et autres allégeurs de page.

  2. Je l’utilise depuis presque un an c’est vraiment bien comme moteur de recherches.

  3. Pingback: Ce que nous avons retenu de 2015

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Voiture connectée : pourquoi Porsche a choisi Apple au détriment d’Android

Porsche vient d'intégrer Apple CarPlay dans sa nouvelle 911, et a fermé la porte à Android Auto. Explications.

Fermer