Le mystère des blogbusters – Episode 1 : Koreus.com

"J’ai monté ce site pour m’amuser, sur une idée toute simple : diffuser sur le web les dizaines de vidéos et liens que je recevais chaque jour comme tout le monde dans ma boîte mail. Youtube et Dailymotion n’existaient pas encore…"
Tremblez, blogueurs, les mastodontes du trafic ont sonné l’heure de la révolte, et ça va saigner.

"J’ai monté ce site pour m’amuser, sur une idée toute simple : diffuser sur le web les dizaines de vidéos et liens que je recevais chaque jour comme tout le monde dans ma boîte mail. Youtube et Dailymotion n’existaient pas encore…"
Tremblez, blogueurs, les mastodontes du trafic ont sonné l’heure de la révolte, et ça va saigner.

 

Des blogs à part…

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais l’effet de mode autour des blogueurs "influents" est devenu tellement important ces derniers mois que l’on a un peu tendance à méconnaître, voire à ignorer une autre face du web : celle qui est peuplée de cette catégorie un peu à part de blogs ou de sites personnels dont les auteurs sont inconnus, ne fréquentent aucun club ni cercle de blogueurs, et ont pour ligne de conduite la préservation méticuleuse de leur anonymat.
Bref, des blogueurs qui ne ressemblent pas à des blogueurs.

Des audiences phénoménales

En arpentant un peu la toile à la recherche de représentants de cette caste un peu à part, j’ai découvert des blogs (ou assimilés, nous y reviendons) qui ne figurent dans aucun classement Wikio, Alianzo ou autres (et dont les auteurs en général se contrefoutent), et qui ont pourtant une audience sans commune mesure avec celle des blogs occupant les premières places desdits classements.
Et quand je dis sans commune mesure, je parle de sites dont l’audience culmine à des sommets… 5 à 10 fois supérieurs à des Loïc Le Meur, Techcrunch ou… Presse-citron !
Comme ça, tranquilles, sans faire de vagues.

Quand on regarde d’un peu plus près on remarque dans ces blogs d’autres caractéristiques frappantes comme par exemple le ratio nombre de visiteurs uniques (énorme)/nombre d’abonnés au flux RSS (faible) ou encore un nombre de backlinks, et parfois de commentaires étonnament faibles.

Décryptage

Voyant tout cela, j’ai donc décidé de prendre mon baluchon et de partir à la rencontre de ces blogueurs de l’ombre afin de tenter d’en savoir un peu plus sur ces succès phénoménaux, et éventuellement percer le mystère des blogbusters.
Cette série sera probablement courte, car les blogueurs entrant dans cette catégorie sont quand même assez peu nombreux dans le web francophone.
Afin que nous soyons bien d’accord sur ce dont nous parlons, je ne retiens que les blogs répondant aux simples critères suivants :

  • ils sont des vrais sites unipersonnels, créés et gérés par une personne à leur propre initiative (pas des blogs pro ou de marque ou adossés à un réseau quelconque)
  • ils répondent aux trois critères de base d’un blog, à savoir :
    • des billets présentés par ordre rétrochronologique
    • des commentaires
    • au moins un flux RSS

A tout seigneur tout honneur, le premier site de cette série, Koreus.com, est aussi le premier en audience, et de loin, puisque celui-ci attire chaque jour entre… 80 000 et 100 000 visiteurs uniques (oui vous avez bien lu, soit à peu près 10 fois plus que Presse-citron et probablement 4 à 5 fois plus que Loïc Le Meur). C’est assez désespérant d’ailleurs, car dans les rares endroits ou il est inscrit (régies pub…), Koreus pulvérise toute la concurrence et s’attribue de facto la plus grosse part du gâteau à lui tout seul icon wink Le mystère des blogbusters   Episode 1 : Koreus.com

koreus screen Le mystère des blogbusters   Episode 1 : Koreus.com

Koreus.com a été créé en 2002 par Jérôme Body, un ingénieur informatique parisien de 33 ans qui s’ennuyait un peu dans son job d’informatique de gestion.
Au départ Koreus était un simple site perso dans lequel Jérôme publiait tout ce que chacun d’entre nous reçoit quotidiennement dans sa boîte mail, avec un focus déjà sur la vidéo. Le contenu éditorial et l’audience n’étaient pas le souci premier de Jérôme, qui se contentait de poster des articles insolites ou décalés sur son site avec pour seule ambition d’en faire profiter son entourage sans polluer les boîtes mail.
"Au début je recevais une visite par jour, puis un peu plus, mais le site a longtemps plafonné à quelques dizaines de visiteurs et j’étais déjà très content comme ça".


Google est ton ami, encore faut-il penser à l’inviter

Puis en 2004 Jérôme entend parler de référencement et d’optimisation du positionnement dans Google. C’est alors une sorte de révélation. Constatant que le script sur lequel est monté son "blog" (Xoops, dont certains puristes diront que ce n’est pas un moteur de blog) n’est pas vraiment optimisé pour les moteurs de recherche, il entreprend de l’améliorer avec différents modules, dont l’incontournable réécriture des URL, puis de consacrer un peu de temps à s’auto-former sur les meilleures techniques de référencement. Son approche est celle d’un novice et encore aujourd’hui Jérôme affirme qu’il continue à apprendre chaque jour.
Bref il n’était et n’est toujours pas un cador du SEO, son approche de la choses est plutôt modeste et pragmatique, mais l’application de quelques règles de base permettent alors à son blog de progresser fortement en termes de trafic.
Puis de s’envoler : "…de quelques centaines de visiteurs par jour, Koreus a rapidement atteint le millier, ce dont j’étais déjà très fier, et la courbe n’a cessé de progresser, de façon exponentielle, pour toucher rapidement plusieurs milliers de visiteurs/jour, et ce n’était que le début".


Et le trafic arriva. Massif.

Mais quelles sont les recettes de ce succès phénoménal ? s’interroge le lecteur ébahi…
En fait il n’y a pas une recette en particulier, mais comme souvent un ensemble d’éléments qui juxtaposés ont largement contribué à l’envolée de Koreus. Tout d’abord, comme indiqué en introduction, Jérôme a été l’un des premiers à diffuser régulièrement de la vidéo au format Flash sur son site, 3 ans avant Youtube et Dailymotion. Le pouvoir de viralité de la vidéo était déjà là, mais il était renforcé par une méthode que Koreus utilise toujours aujourd’hui : les vidéos diffusées sur le site ne sont pas encapsulées dans un lecteur externe ni hébergées ailleurs (ce qui conduit souvent les visiteurs à quitter votre site pour se retrouver sur Youtube). Elles sont visibles dans un lecteur maison exclusivement. Par conséquent, si vous voulez voir une vidéo sur Koreus, il faut non seulement aller sur Koreus, mais rester sur Koreus.
Bien sûr il faut une infrastructure serveurs solide et de la bande passante (les frais d’hébergement de Koreus s’élèvent à 1000 Euros par mois) et du temps pour monter et insérer les vidéos, mais c’est à ce prix que l’on fidélise une audience.
"A la sortie du clip de Kamini, on a entendu dire partout qu’il avait été visionné un million de fois sur Youtube, mais ce que personne n’a dit c’est qu’il a été visionné aussi plus d’un million de fois sur Koreus…" s’amuse Jérôme.
Bien joué.
D’autres éléments – finalement assez classiques – viennent contribuer à la réussite de Koreus, comme l’installation d’un forum et d’un chat, et la possibilité pour les membres du forum de proposer leurs propres articles afin qu’ils soient publiés dans le flux de Koreus.
A ce sujet le forum, très vivant, constitue certainement une part importante du trafic de Koreus.

Profession : blogueur.

"Fin 2005, après avoir installé mes premières bannières Google Adsense quelques mois auparavant, et constatant que Koreus me prenait de plus en plus de temps et commençait à générer des revenus significatifs, et que je passais mes journées au travail à m’en occuper plutôt que bosser pour mon patron, j’ai décidé de franchir le pas : j’ai démissionné de mon emploi et j’ai monté une société pour gérer les revenus de Koreus et m’y consacrer à plein temps."
Le sujet est d’une actualité brûlante ces derniers temps, mais ne cherchez plus : le premier blogueur français à avoir quitté son job pour vivre de son blog existe, je l’ai rencontré, et il s’appelle Jérôme Body. Et je peux vous dire que non seulement il en vit, mais il en vit très confortablement. Jérôme ne souhaite pas communiquer de chiffres, mais je vous garantis ceux qu’il m’a indiqués sont absolument phénoménaux pour un blog francophone.
Jérôme consacre aujourd’hui l’équivalent d’un job à plein temps pour gérer son blog : "La recherche et la sélection de vidéos inédites ou insolites prend énormément de temps".

Bien sûr, les esprits grincheux opposeront que Koreus n’est pas vraiment un blog, qu’il n’y a pas de contenu, qu’on a vu mieux du point de vue design et ergonomie. Jérôme est conscient de tout cela et prévoit de revoir prochainement la charte graphique de son site.
Mais encore une fois son approche est pragmatique : "les blogs et le web 2.0 font l’objet d’un buzz important mais au final qui s’y intéresse à part une bulle constituée principalement de sociologues, de marketeux et… de pros du web, qui en général sont déjà tous des gens ayant dépassé la trentaine ? L’audience de Koreus est principalement constituée de 15-25 ans et ce sont eux qui apportent le trafic massif, pas les esthètes du Web 2.0. Voir ce qui se passe avec les Skyblogs…"

Un succès fracassant qui contraste avec son auteur, un garçon charmant, d’une discrétion et d’une modestie telles que vous ne pourrez même pas voir à quoi il ressemble, puisqu’il n’a pas souhaité que je publie sa photo.

Un seul indice, jérôme habite maintenant Lyon, qui décidément à ce rythme va finir par s’imposer comme la capitale des blogs…

73 commentaires

  1. vraiment très intéressant, comme quoi il y a encore de la place pour les artisans !

  2. Ca risque de donner des idées à pas mal de monde…

    Au risque de voir des blogs de bêtises qui en relaient d’autres (Voir le très bon article sur le blog de GuiM), des contenus navrants, des blogs abandonnées (c’est déjà le cas) et surtout du référencement à outrance… De la surenchère dans les blogs-roll, ce genre de choses.

    Et moi, et bien je suis contre. Il y a des blogs qui méritent leur audience et même, même ! Leur chèque de fin de mois ; D’autres ne méritent pas, ou plus, ce genre de célébrité…

    Bon, j’arrête de râler promis… :)

  3. Un super parcours et, pour l’avoir parcouru un nombre incaculable de mon fois dans mon précédent job, un excellent blog/forum bien animé !!

    Et en plus, il habite à Lyon… il a tout bon ce garçon !! ;-)

  4. C’est peut-être et sûrement que le "Web 2.0" et toute sa blogosphère ne constitue pas (et heureusement !) l’ensemble du web.

    Koreus était là bien avant toute cette chianlie, et c’est fort bien qu’il y survive :-)

    Tu cites Koreus comme le premier blogueur vivant de ses revenus… je ne suis pas sûr ;-) J’en connais d’autres, et à mon avis, ça doit se situer à la même époque, voire un peu avant.

    (si tant est qu’on peut appeler Koreus & co des blogueurs)

  5. il faut l’inviter a notre petite soirée de demain. ce serait sympa non ?
    en tout cas bravo pour son anticipation. Le succes est largement mérité

  6. Daniel, je lui en ai parlé, mais comme je coopté déjà 2 personnes je voulais pas abuser, on va voir

  7. Comme quoi le design d’un site n’influe pas sur l’audience de celui-ci car, ne le cachons pas, ce site est tout simplement ideux mais fonctionnel.

    Bel article !

  8. Des Français qui gagnent des €€€ avec leurs sites (blog ou pas blog) y’en a des paquets et souvent d’ailleurs ils damment le pion aux Us ou autres…

    Exemple: le dernier concours d’Adult Friend Finder (sorte de Meetic axé softcore/hard light) a été remporté par 2 Francophones (un Français et un Québecois)…

    Ils ont touché chacun, en plus de leurs revenus habituels, $50.000 cash !!

    Et ce n’est qu’un exemple…

  9. Très bon billet ! Maintenant il va falloir suivre Koreus pour savoir si il fait face à l’arrivé de Youtube en France ainsi que d’autre concurent.

  10. Super article!!

    Bine d’accord sur le faite qu’on réduit trop facilement la blogosphère au 2.0 alors que 95% des gens n’en ont jamais entendu parlé ou s’en foutent royalement.

  11. Il est sur le créneau très porteur du partage de vidéo (pareil pour la zic). Aurait-il gagné le même interêt avec une autre thématique ?

    NB : Une fois sorti de mon agrégateur j’arrive sur cette page :"MySQL Error : 1040 – #08004Too many connections". Assez souvent, c’est pas drôle du tout ! Si vous invitez le petit gars à votre soirée, il faut lui demander son truc qui lui permet d’absorber une audience 10 fois supérieure.

  12. Mais Presse-Citron aussi a beaucoup de visiteurs :

    MySQL Error : 1040 – #08004Too many connections

    (message observé entre 14:47 et 14:52)

  13. Article très intéressant!

    Et merci pour le lien vers Tout Le Monde En Blogue, ça paraît dans les stats le Presse-Citron effect! ;)

    Au fait, à quand Presse-Citron dans le classement? ;)

  14. Très très bon article en effet ! Tout à fait d’accord avec ça "L’effet de mode autour des blogueurs "influents" est devenu tellement important ces derniers mois que l’on a un peu tendance à méconnaître, voire à ignorer une autre face du web". On me fait sans cesse remarquer que bloguer devient un truc de "communiquants" et que ces pro de la com ou du marketing ravagent les autres sortes de blogeurs… Pour le vérifier je n’ai qu’à consulter mon Netvibes…

  15. pour vous koreus c’est un blog ? (:

    sans déconner, c’est un site de vidéos et d’images fun comme il y en a des centaines

    eric je te trouve un peu hors sujet sur le coup

  16. Bienvenue dans le monde REEL du web Eric :-)
    Devrait faire un article style : Ouille un bloggeur influent casse sa bulle LOL

  17. Une excellent article qui sort de l’ordinaire. J’aime bien quand ponds ce genre d’article et tu sorts des chemins de la traditionnelle blogosphère franco-française.

  18. Depuis le temps que je connais ce site, j’pensais être le seul avec mon voisin à le connaître lol !
    J’vais lui dire ça, il va être sur le c** ! :D

  19. Dans le genre blogueurs ou sites qui explosent tout le monde, tu peux continuer avec Otto et BonWeb ;-)
    Il y a Radicule aussi je crois

  20. ha bah oui, quand les ch’tits gars de 20 ans sortiront de la mode, ils verront que des "papys" sont toujours là. ok, design h.i.é (c’est mon mot aujourd’hui), mais on s’en cogne, c’est fonctionnel et ca plait. ou est le probleme ?
    je crois que le site privé de potes qu’on utilise pour communiquer n’a pas changé depuis … 12 ans !!!

  21. Très bon article. Mais qui m’inquiète sur le devenir du web… en effet, aujourd’hui ce sont de moins en moins les vrais créateurs de contenus qui tirent le bénéfice de leur travail mais les copieurs/colleurs du web (ceux qui font du contenu avec le contenu des autres), ce que je trouve assez injuste… :-/

  22. marcant de koreus on

    Comme dirait Quadeur59, fier de Jérome et de Koreus :-), sympa comme article, on trouve pas mal d’infos , merchii

  23. J’ai connu Koreus (.com) presque à ses débuts

    Merci Koreus sans toi ma vie ne serait pas la même Et tu sais pourquoi hihi ;)

  24. Il suffit d’aller faire un tour sur weborama pour trouver tout un tas de blogs qui font un tas de trafic (et de fric) dans le silence.

  25. sur ce genre de site, je suis toujours surpris que les webmasters n’ont aucun état d’âme concernant les droits d’auteur des contenus qu’ils affichent. Pas la peine de créer des sites innovants finalement, 2-3 vidéos chopées à droite et à gauche et hop le nième clone est fini…

  26. Bravo Koreus
    fier de toi
    tu nous a fait un beau bébé

    une partie un peu oublié dans l’article et qui fait tout de meme une grosse partie de charme de koreus : l’ambiance , la communauté .
    C’est vraiment familliale ( pour les habitué bien sur … )
    ce blog c’est la différence entre un hotel de chaine trois étoile et une chambre d’hote .

    Et pour le design on y boss gentillement mais surement …

  27. Superbe article. C’est vrai que si on veut faire de l’audience, il ne faut pas s’intéresser à l’élite!
    Tout comme la cinq ne détrônera jamais TF1…
    Quelque part c’est moche, mais c’est la vie!

  28. Tu veux faire exploser la bulle web 2.0 ou quoi ?

    Ca fait pas mal réfléchir en tout cas : le ados français sont sur ce genre de sites, sur skyblog et sur messenger, ce sont des purs "génération Y" et pourtant ils ne sont pas à la pointe en matière de possibilités sur le web.

    Le web2 n’est pas du tout généralisé en France contrairement à ce que je croyais. Merci pour cette ouverture de z’yeux

  29. Salut Eric, je me pose simplement cette question : est-on encore, avec Koreus, en présence d’un blog ? Je n’en suis pas sûr… A débattre !

  30. Très fort Koreus, c’est mon idole. Il y a aussi Gigistudio qui est dans les 100 000 visiteurs par jour. Moi j’atteins péniblement 20 000 v/j lol. Super ton blog Mr Citron

  31. @Antoine : incroyable, merci de l’info ! C’est la première fois que j’ai un article en une sur Scoopeo ! Moi qui croyais que Presse-citron était banni à jamais de Scoopeo pour cause de Fuzz, j’en reviens pas :-)
    Pourtant il a dû y avoir un paquet de gentils membres qui on essayé d’enterrer la news !
    Je précise que ce n’est pas moi qui l’ai postée, je n’ai même pas de compte chez Scoopeo.

  32. Serais-je arrivé 2 ans trop tard ? :)
    Pas grave, le succès que je connais me suffit amplement pour l’instant moi aussi.

  33. Whos da bo$$ ??? : après ceux qui ont payé pour avoir leur pixel de publicité, rendant millionnaire le premier à avoir eu l’idée, voilà Whos da bo$$, le jeu où il faut payer pour être… premier. Au jeu du « kikialaplusgrosse » on retrouve (à l’heure où est rédigé cette ligne) le patron de l’excellent NetVibes, Tariq Krim, et en 2e position Benjamin Bejbaum, d’un certain Dailymotion.
    http://www.whosdaboss.com

  34. Jean-Raphael Poulin on

    Je fréquente koreus tous les jours depuis 3 ans et je ne m’en lasse pas! Chapeau a Jérôme pour son beau travail!

  35. Ce que j’aimerais savoir c’est la véritable audience, je veux dire les visiteurs directs.

    En gros s’il "attrape" la majorité de ses visiteurs avec google, ou s’il a 60000 visiteurs fidèles quotidiens…

  36. Yuki koi de neuf on

    C’est assez enorme comme traffic..pour ma part moi je tourne en moyenne a 16 000 par jour dont plus de 8500 access direct journalier!! Mais que j’aimerais arrivé a plus de 80 000 ..Bravo a lui en tout cas et bravo a tous les lyonnais…;)

  37. Pingback: Je deviens blogueur professionnel | Presse-Citron

  38. Fan de Koreus, je te remercie pour cet article qui nous donne un peu d’infos « backstage ».
    Pour moi, une grande leçon à tirer de l’exemple de Jérome/Koreus : On se concentre trop souvent sur la partie techno d’une plateforme mais c’est toujours le contenu qui prime même si l’interface est « juste » OK

    merci

  39. Merci eric pour ce reportage super bien fait, cela nous permet de croire en nous. Les petits webmasters avec nos idées et surtout sans réseaux

  40. Pingback: Best of des sites moches qui cartonnent | Presse-Citron

  41. Pingback: Les 1000 sites web les plus visités du monde et le Top 10 français, selon Google | Presse-Citron

  42. Pingback: e-lokence - Les 1000 sites web les plus visités du monde et le Top 10 français, selon Google

  43. Bonjour !

    Je viens juste de découvrir cette interview de Koreus. Et je dois dire que c’est un très bon site qui m’a d’ailleurs donné envie de créer Accrovideo.com Il aurait été intéressant d’actualiser les informations concernant Koreus.

    @+

Lire les articles précédents :
Autocritique

Il semblerait que dans mon article sur Velib j'aie parlé écrit un peu vite sans m'être assez documenté : la...

Fermer