Le navigateur d’Android prend le dessus sur Opera

Les donnĂ©es collectĂ©es par la sociĂ©tĂ© de mesure d’audience StatCounter rĂ©vĂšlent dĂ©sormais que le navigateur pour mobiles proposĂ© par dĂ©faut sous Android a rĂ©cemment dĂ©passĂ© les parts de marchĂ© de celui d’Opera, jusque lĂ  numĂ©ro 1.

Les donnĂ©es collectĂ©es par la sociĂ©tĂ© de mesure d’audience StatCounter rĂ©vĂšlent dĂ©sormais que le navigateur pour mobiles proposĂ© par dĂ©faut sous Android a rĂ©cemment dĂ©passĂ© les parts de marchĂ© de celui d’Opera, jusque lĂ  numĂ©ro 1.

Parts des diffĂ©rents navigateurs mobiles (fĂ©vrier 2011 – fĂ©vrier 2012) — StatCounter

Alors qu’en ce moment les ventes d’appareils tournant sous Android s’enflamment, et font grimper la cĂŽte de l’OS sur le marchĂ©, il a Ă©tĂ© dĂ©couvert hier que le navigateur offert par ce dernier vient de s’emparer de la premiĂšre place des navigateurs pour mobiles, auparavant occupĂ©e par Opera Mini.

Une nouvelle qui ne fait donc que confirmer la trĂšs forte emprise de Google (certains oseront dire domination) sur le monde des mobiles. L’OS de la firme de Mountain View semble cependant avoir encore un peu de chemin Ă  parcourir avant de dĂ©passer celui de Nokia (Symbian OS), dont la popularitĂ© est actuellement en train de diminuer.

Parts des diffĂ©rents OS mobiles (fĂ©vrier 2011 – fĂ©vrier 2012) — StatCounter

Sur PC, c’est bien entendu toujours Internet Explorer qui conserve sa premiĂšre place, bien que ce dernier soit en ce moment en train de perdre pas mal de parts au profit de Chrome, qui poursuit de son cĂŽtĂ© son ascension depuis sa victoire contre Firefox il y a quelques mois (novembre 2011).

Pour en revenir aux navigateurs mobiles, si l’on se base sur les donnĂ©es fournies par StatCounter, le dĂ©clin rĂ©cent d’Opera est clairement identifiable : celui-ci a pris lieu au cours du mois de janvier, pour profiter Ă  l’essor des navigateurs d’Android et de l’iPhone. Un possible effet fĂȘtes de NoĂ«l ?

Quoiqu’il en soit, on ne peut que remarquer l’impressionnante performance d’Opera Mini, navigateur non-natif, qui aura su, pendant plus d’un an, tenir tĂȘte Ă  tous les autres navigateurs pour mobiles. Il est vrai que certains constructeurs, comme Samsung, auront proposĂ© pendant quelque temps Opera Mini en prĂ©-installĂ© sur leurs appareils, mais ce dernier aura surtout bĂ©nĂ©ficiĂ© des nombreux tĂ©lĂ©chargements effectuĂ©s par les utilisateurs de smartphones.

Il y a une semaine, Opera Software annonçait que son navigateur mobile avait Ă©tĂ© utilisĂ© le mois dernier par prĂšs de 160 millions de personnes. La part du browser pour fĂ©vrier 2012 est, selon les chiffres de StatCounter, de 21,7%. Ce qui nous laisse donc croire que le navigateur d’Android, qui pĂšse maintenant 22,67% sur le marchĂ©, aurait bien pu ĂȘtre utilisĂ© par plus de 167 millions de personnes sur un marchĂ© regroupant prĂšs de 737 millions d’utilisateurs. Le navigateur Safari des iPhones se contente quant Ă  lui pour l’instant d’un honorable 21,06%.

Il est d’ailleurs Ă  prendre en compte que le navigateur de l’iPod Touch a Ă©tĂ© diffĂ©renciĂ© de celui de l’iPhone dans la distribution des parts de marchĂ© telle qu’elle est prĂ©sentĂ©e par StatCounter. Celle-ci n’est pourtant pas nĂ©gligeable, puisqu’elle correspond Ă  une part de 4,3%. Le navigateur de l’iPad n’est par la mĂȘme occasion pas pris en compte dans les donnĂ©es.

Toutes ses donnĂ©es devraient certainement se voir quelque peu chamboulĂ©es au cours de cette annĂ©e, avec l’arrivĂ©e rĂ©cente de Chrome pour Android (disponible Ă  partir de la version 4.0 de l’OS) et d’Internet Explorer pour les Windows Phones.

16 commentaires

  1. Ne reste plus qu’Ă  imposer un ballot screen au lancement d’Android 😉
    En tout cas pour moi ça reste Opera surtout avec la compression des sites c’est incroyable le temps et la charge de donnĂ©es gagnĂ©s en 3G.

  2. Google quand tu nous tiens ! je ne dirai rien j’utilise moi mĂȘme android…
    mais c’est dommage qu’il y ait cette domination car la concurrence ca ne fait jamais de mal Ă  personne…

  3. 3 navigateurs entre 20 et 23 %, tu appelles ça de la domination ?!

  4. Pingback: Le navigateur d’Android prend le dessus sur Opera – Presse-citron

  5. BenoĂźt on

    iPod touch et iPhone n ont pas le mĂȘme navigateur ??
    Et l iPad n’est pas dedans ? Les tablettes android le sont elles ?
    Bref c est pas trĂšs prĂ©cis tout ça. On fait dire ce qu on veut aux chiffres. On en a la preuve ici et il est est de mĂȘme pour le site qui a sortie l info hier
    Cordialement

  6. Pingback: Le navigateur d’Android prend le dessus sur Opera | Veille Techno "Autrement" | Scoop.it

  7. Quand on utilise un logiciel on n’a pas toujours conscience des consĂ©quence. Maiq la suprĂ©matie de google a quelque chose d’inquiĂ©tant quand on regarde les chiffres.

  8. Pingback: Mobile | Pearltrees

  9. :O
    « 167 millions de personnes sur un marchĂ© regroupant prĂšs de 737 millions d’utilisateurs »
    Cela signifie soit : qu’une part extrĂȘmement importante des utilisateurs ne surf pas sur le net mobile tous les mois soit : qu’une partie importante change le navigateur par dĂ©faut :O
    Je crois que le marchĂ© mobile est plus que perturbĂ© en ce moment…

    La premiĂšre hypothĂšse fait rĂȘver les marqueteurs vu le potentiel ;). Mais en dit long sur l’association faite entre les ventes de smartphones et le nombre de mobinautes. Seulement 22% vont sur le web plus d’une fois par MOIS !!!
    La deuxiĂšme hypothĂšse est plus grĂąve cela signifie que les mobinautes ne sont pas satisfait des navigateurs natif, et que la navigation web sur les mobiles ne pourra pas se dĂ©velopper s’il n’y a pas une rĂ©volution des navigateurs mobiles.
    Les deux hypothĂšses ne font pas rĂȘver sur l’avenir du web mobile…

  10. mĂȘme si c’etait prĂ©visible, je trouve la chute du blackberry trĂšs trĂšs rapide

  11. Pingback: Internet mobile : le navigateur d’Android surpasse Opera – Maxisciences

  12. Si on regarde les chiffres pour la France, là on peut parler de réelle domination, pas pour android bien que la courbe soit en hausse constante, mais pour iOS avec 50% de parts de marché.

    Toujours en France, opera mobile est dans le bas du tableau. Quant’Ă  IE Mobile de Windows Phone il fait de la figuration avec 1%.

  13. Tant mieux, Opera fera pas long feu toute façon.
    Je leur en veux toujours pour l’histoire des publicitĂ©s.

  14. Pingback: Facebook recommande Opera et supprime Chrome

  15. Pingback: Facebook recommande Opera et supprime Chrome

Lire les articles précédents :
Samsung lance ChatON Studio : un voyage Ă  Hollywood Ă  gagner + un Galaxy Note offert

Samsung Electronics France prĂ©sente « ChatON Studio », une plateforme digitale permettant la rĂ©alisation de films courts dont l’architecture est...

Fermer