Le navigateur Opera va bientôt adopter WebKit…

Opera est bien connu des spécialistes du web et des développeurs pour sa rapidité mais aussi son respect des standards grâce à son moteur de rendu Presto.

La firme norvégienne qui développe le navigateur, utilisé par plus de 300 millions de personnes chaque mois pour naviguer sur Internet sur les ordinateurs, téléphones portables et tablettes, vient d’annoncer par le biais d’un communiqué de presse une décision pour le moins surprenante. Alors qu’elle développe (et commercialise) son propre moteur de rendu HTML, Presto, depuis près de 10 ans, la société a annoncé aujourd’hui qu’elle choisirait WebKit comme moteur de rendu et V8 comme moteur d’exécution JavaScript pour ses nouveaux produits.

Il faut dire que la bibliothèque logicielle WebKit, développée par Apple, Google et Nokia, est largement présente dans le petit monde des navigateurs web et mobile : Chrome, Safari, Konqueror ou Android, pour ne citer qu’eux, l’ont déjà adopté depuis belle lurette. Tous les sites modernes sont déjà adaptés à ce moteur de rendu. En choisissant un moteur de rendu puissant et fiable, la firme va pouvoir se concentrer sur l’essentiel, sur les fonctions intégrées dans ses navigateurs et sur de nouveaux produits tel qu’Opera Ice, un navigateur pour les smartphones et tablettes qui utilisera donc WebKit.

opera browser icon Le navigateur Opera va bientôt adopter WebKit...

L’éditeur présentera ses premières démonstrations à la fin du mois à l’occasion du salon de l’industrie de la téléphonie mobile, le Mobile World Congress qui se tient à Barcelone du 25 au 28 février 2013.

(source)

17 commentaires

  1. J’étais un grand utilisateur d’Opera depuis plusieurs années jusqu’à il y a quelques jours. Les dernières mises sont une catastrophe et plantent régulièrement le navigateur. J’ai dû tout désinstaller et me rabattre sur Safari (IE, FF et Chrome étant bien surchargés par d’autres applications).
    J’attends donc de voir une nouvelle version (13 ou 14 ?) pour revenir vers ce navigateur qui reste toutefois en deçà face l’attractivité des extensions de FF ou Chrome.

  2. Utilisateur occasionnel d’Opéra et au vue du commentaire précédent, j’espère que cette mise à jour ne vas trop causé de dégâts. On pourrait alors se demander vers quel navigateur vont se tourner les inconditionnels d’Opéra ?

    En utilisant le même rendu que Chrome, le travail des développeurs devraient être facilité, même si Opéra n’était pas la plus grande source de problèmes.

  3. Plop

     » [...] Tous les sites modernes sont déjà adaptés à ce moteur de rendu. En choisissant un moteur de rendu puissant et fiable [...]  »
    Un peu superficiel cet article ! Vous auriez pu mentionner que l’abandon de presto par Opera est un mauvais signe pour le web en général et que ceci accroit l’hégémonie de quelques-uns (Google et Apple) aux dépens d’autres. Un mot sur la réaction de Glazman ? Non trop compliqué à aller chercher…

    Et si les sites modernes sont adaptés à webkit c’est surtout parce que les webmasters et développeurs web sont en majorité trop fainéants pour bien implémenter leur site… alors que ça ne demande pas grand chose…

  4. Pingback: Le navigateur Opera va bientôt adopter WebKit… | PJExploration

  5. personnellement je n’ai jamais réellement été convaincu par Opera, pas si rapide que ça, niveau pratique j’esperais de réelle inovation quand même. Après oui le respect des standars est toujours une bonne chose. Mais quand je le compare à Chrome, le choix est vite fait…

  6. J’aimerai bien savoir qui aujourd’hui utilise Opera mis à part les anti-apple et anti-microsoft ? C’est grace au militantisme que ce navigateur continue à exister. Car pour l’avoir essayé une fois, certe il est très rapide mais il est pas vraiment ergonomique

  7. j’utilise quotidiennement Opera et il offre tout ce dont j’ai besoin contrairement à Chrome qui n’efface pas mes cookies et historique à chaque fermeture. ATTENTION : Cet article ne précise pas une donnée importante, webkit ne sera déployé QUE sur les navigateurs MOBILE dans un premier temps !

  8. @presse pmu
    Et une fois que Webkit sera en position de monopole (ce qui risque d’arriver), on en arrivera à ce qui s’est passé à l’époque d’IE6, à savoir que les webmestres vont se contenter d’implémenter les normes « propriétaires » de Webkit (-webkit-* pour le CSS par exemple) et non celles du w3c.

    Opera, via les différentes versions de son moteur maison, a été l’un des navigateurs qui a le plus innové tout en respectant les normes du w3c. Presto est également le moteur le moins gourmand en mémoire par rapport à ses principaux concurrents. Quand on voit ce qui se passe au w3c (où les différents intervenants ont tendance à se mettre des bâtons dans les roues pour des raisons politiques), ça ne me rassure pas pour la suite.

  9. @echelle J’utilise Opera. Je ne suis ni contre Microsoft duquel j’utilise au moins Windows, Windows Phone et Office, ni contre Apple, ni contre Google dont j’utilise les services. C’est donc si surprenant d’utiliser juste un navigateur qui correspond et répond à mes besoins qui ne sont pas nécessairement les mêmes que tout le monde ?
    Qui êtes-vous par ailleurs pour parler d’ergonomie ? Qu’Opera ne réponde pas à vos besoins ca peut être compréhensible. Dire qu’il n’est pas ergonomique… laissons donc les ergonomes faire leur travail. :)

    @Garf La choix de Webkit nuit à la diversité des moteurs de rendu. Oui. Par contre, il n’accroît l’hégémonie de personne si ce n’est Webkit. Webkit n’est pas Chrome ni Safari. Webkit est antérieur, libre et indépendant. Et c’est très bien comme ca.
    Il se trouve aussi que c’est un moteur qui est performant aujourd’hui et respectueux des standards. Il y a pire comme choix.
    La diversité des moteurs de rendu avait un but, imposer le respect des standards et améliorer les performances en faisant jouer la concurrence. Ce but est plutôt atteint aujourd’hui.
    Alors oui, les dév sont fainéants, mais ils ont raison de l’être. Ce n’est pas normal de devoir s’intéresser à l’interprétation de la même fonction par 15 navigateurs différents pour arriver au même résultat sur les 15 navigateurs. La standardisation est là pour éviter ça heureusement, mais c’est un processus long et bien plus lent que l’évolution des technologies. Du coup, la convergence vers Webkit n’est pas forcément une mauvaise chose pour le web. En tout cas ca n’est pas une mauvaise chose aujourd’hui.

  10. @presse-pmu : Si je n’utilise pas la navigation privée c’est pour une raison ! J’ai besoin des cookies et de l’historique, j’ai besoin d’avoir du cache, d’être identifié par les sites que je visite, j’ai besoin d’un fonctionnement normal. Mais j’ai aussi besoin à chaque réouverture de mon navigateur de repartir de zéro. J’ai les 5 principaux navigateurs internet d’installé, et seuls deux sont compatibles avec mon utilisation du Web (Opera et Firefox), les autres : IE, Chrome, Safari ne répondent pas à mes contraintes. D’ailleurs en utilisant la navigation privée vous privez les webmasters d’améliorer votre expérience du web, puisqu’il n’ont plus d’analytics…

  11. Opera n’est pas très utilisé, mais l’essayer c’est l’adopter. Ce que j’apprécie énormément sur ce navigateur c’est :
    on navigue on ouvre plein d’onglets, puis on ferme si on relance le navigateur Opéra. On se retrouve avec les mêmes onglets et ça c’est extrêmement pratique.
    Dans le cadre de ma veille chaque matin je lance Opéra et j’ai directement tous mes sites, mes infos etc…
    vraiment excellent. Un autre avantage, d’avoir de nombreux navigateurs est de pouvoir utiliser plusieurs comptes du même réseau social, en même temps.

  12. @val
    La navigation privée revient à créer une nouvelle session vide (comme vous le voulez donc), elle n’empêche pas aux site d’utiliser les cookies etc., simplement, une fois la navigation terminée, les cookies et autre cache ne sont pas conservés.

    @Rédacteurs Web
    Si Opera a été le premier à le faire (à ma connaissance), depuis des fonctionnalité équivalentes existent sur Chrome (Paramètres > Au démarrage > « Continuer là où je m’étais arrêté ») ou Firefox (Options > Général > Au démarrage de Firefox > Afficher les derniers onglets et fenêtres utilisés)

    @Toyanne
    « Ce n’est pas normal de devoir s’intéresser à l’interprétation de la même fonction par 15 navigateurs différents »
    Pas d’accord, du coup, on arrive à des choix aberrants comme ne voir plus qu’une implémentation pour webkit et non une implémentation standard (avec des -webkit-* plutôt que les vrais règles « parce-que bon, on s’en fout, ça marche sur presque tous les navigateurs, tan-pis pour les autres »).

    Voir http://pro.clubic.com/creation.....-html.html

  13. Salut,
    > »Opera a été le premier à le faire (à ma connaissance), depuis des fonctionnalité équivalentes existent sur Chrome (Paramètres > Au démarrage > « Continuer là où je m’étais arrêté ») »
    Je confirme que sur ma v2.1x de 1997 (sous Windows 3.1), j’arrivais tout à fait à restaurer mes pages (on parlait pas d’onglets alors) ouvertes lors de l’utilisation précédente :D
    @+

    Pierre

Lire les articles précédents :
verbatim
[Bon Plan Presse-Citron] Le disque dur externe Verbatim 1To à 70€

Vous êtes en quête du disque dur externe 1To le moins cher du marché ? Ne cherchez plus, le Verbatim...

Fermer