La mise à jour du service de lecture de flux de Google se sera fait attendre ! Annoncée il y a maintenant deux semaines, celle-ci est désormais en place, avec une nouvelle interface, et une liaison avec Google+.

La mise à jour du service de lecture de flux de Google se sera fait attendre ! Annoncée il y a maintenant deux semaines, celle-ci est désormais en place, avec une nouvelle interface, et une liaison avec Google+.

new google reader interface Le nouveau Google Reader est enfin en place

Comme toujours, la nouvelle interface correspond à celle des autres services, lancée depuis cet été avec l’entrée en scène de Google+. Le menu d’aperçu a quelque peu changé, plus clair et espacé, et les inscriptions aux flux RSS restent à leur place sur le côté gauche, toujours sous la forme d’une liste. Un changement qui, je dois l’avouer, fait du bien aux yeux.

Effacée du tableau : la possibilité de suivre et de s’abonner à des amis ou personnalités depuis Reader (Google+ et ses cercles sont là pour ça ;)).

C’est le fonctionnement du partage d’articles depuis Google Reader qui a en revanche été complètement revu. Le bouton “+1” fait désormais partie intégrante du service, visible sur chaque item, et permettant de partager les pages directement sur Google+. Quid des autres réseaux sociaux ? Disparus ! Une décision qui n’est pas vu d’un bon oeil par tout le monde…

google plus integration Le nouveau Google Reader est enfin en place

Comme prédit il y a deux semaines, Google a en effet décidé d’ignorer les appels au secours de la communauté des utilisateurs de Reader pour qui les fonctionnalités de partage multiple comptaient énormément. Une pétition avait même été créée, rassemblant plus de 10 000 personnes.

La firme, bien consciente du mouvement a donc décidé de répondre à ce mécontentement dans son article publié hier soir sur son blog officiel :

Nous comprenons que certains d’entre vous n’aprécieront pas le nouveau Google Reader. Le retrait des fonctionnalités de partage n’a pas été une décision prise à la légère, mais il s’est avéré que cela nous aiderait à nous focaliser sur moins de domaines, et à créer une meilleure expérience des produits Google.

Une manière habile pour la firme de Mountain View de diriger les utilisateurs de Reader vers Google+. Cette dernière propose cependant aux utilisateurs les plus déçus de récupérer leur données Google Reader en les exportant sous la forme de fichiers OPML et JSON.

Google a laissé pour l’instant l’option “Send to”, qui vous permet de publier les articles sur les réseaux sociaux de votre choix (Facebook, Twitter, et bien d’autres — la liste est énoncée dans le commentaire de Jipem ci-dessous).

Une mise à jour de l’application Google Reader pour Android devrait suivre dans les jours qui viennent. Reste désormais à voir quel va être l’impact de ce changement majeur d’un des services les plus utilisés de Google sur son réseau social qui sent encore le neuf !