Avec 114.000 patients en liste d’attente dont environ 7.000 décèdent chaque année aux Etats-Unis, le don d’organes est un problème de santé publique important. Facebook a décidé de s’en mêler en donnant bientôt la possibilité à ses utilisateurs de divulger publiquement leur intention de don sur leur profil.

Avec 114.000 patients en liste d’attente dont environ 7.000 décèdent chaque année aux Etats-Unis, le don d’organes est un problème de santé publique important. Facebook a décidé de s’en mêler en donnant bientôt la possibilité à ses utilisateurs de divulger publiquement leur intention de don sur leur profil.

don organe application blinder Le nouveau statut Donneur dorganes bientôt sur Facebook

C’est le New-York Times qui dévoile l’information selon laquelle Facebook allait bientôt encourager ses utilisateurs à indiquer leur statut de « donneur » aux côté de leurs informations de base, date de naissance, sexe… dans l’espérance que cela créera une pression sociale incitant leurs amis gens à devenir donneurs d’organes eux aussi.

Il faut aussi savoir que puisque ce sont souvent les proches de la victime qui doivent donner l’accord final sur le don ou non (basé sur ce que leur avait dit la personne de son vivant), ce statut publique pourrait aider ces personnes à faire ce choix difficile en cas de doutes.

Le statut sur Facebook sera également lié au registre national (par pays) des donneurs pour inciter les gens visitant le profil à eux aussi s’y inscrire.

En France ?

Pour l’instant la nouvelle fonctionnalité ne sera disponible qu’aux Etats-Unis et au Royaume-Uni mais Facebook déclare vouloir le lancer dans plusieurs autres pays dans les mois qui viennent. En attendant que Mark Zuckerberg mette vos reins dans une glacière (et parce que c’est utile) voici les grandes lignes sur comment être donneur d’organes en France.

  • Soit vous le dîtes à votre médecin avant de faire le grand saut
  • Soit vous avez une carte de donneur, il y en a 3 mais Attention la carte n’a pas de valeur légale ! C’est un signe fort mais il sera quand même demandé à vos proches de le confirmer donc il faut en parler autour de vous et pourquoi pas bientôt sur Facebook (même si ça n’aura pas de valeur légale non plus bien sûr) !

Plus de détails ici.

Je vous épargne le débat « vie privée vs. réseaux sociaux » dans ce cas puisque je trouve que c’est une bonne idée et cela reste sur la base du volontariat. D’ailleurs si Facebook pouvait aussi afficher les groupes sanguins pour que je me fasse une petite liste d’amis « donneurs potentiels » à garder sous la main, ça serait pas mal ! icon smile Le nouveau statut Donneur dorganes bientôt sur Facebook

[NYTIMES]