Le nouvel Angry Birds Star Wars II sortira ce mois de septembre

L’éditeur de jeux Rovio a publié un billet qui confirme la date de sortie du prochain titre de la série Angry Birds (Star Wars II) pour le 19 septembre 2013. Il sera disponible sur trois plates-formes : iOS, Android et Windows Phone.

Le nouveau jeu de Rovio présentera des personnages de la série culte sous forme d’oiseaux ou de cochons, selon leur camp. Comme annoncé précédemment, le jeu sera disponible à partir du 19 septembre 2013, partout dans le monde, en tant qu’application universelle. Il pourra être installé sur les appareils sous iOS, Android et Windows Phone. Le prix de l’appli a été fixé à $0.99 aux Etats-Unis ou l’équivalent, pour les smartphones, mais il sera possible de télécharger une version gratuite (mais avec publicité) sur Google Play (seulement pour Android). Ne vous inquiétez pas. Si vous êtes radin, vous pourrez donc y jouer gratuitement, en contrepartie de quelques annonces.

Petit rappel

La trentaine de personnages inspirés de ceux de la série ne représenteront pas la seule nouveauté de ce titre promis par Rovio. Dans son blog, l’éditeur a annoncé qu’il sera possible de rejoindre le côté obscur de la force. C’est-à-dire que vous ne serez pas obligé de prendre le côté des oiseaux et que vous allez pouvoir aider les « cochons » (« Join The Pork Side »), pour la première fois depuis la création des Angry Birds. Il y a également une collection de goodies de chez Hasbro à collectionner et à scanner avec l’APN de son mobile pour pouvoir débloquer des personnages du jeu.

De nouvelles vidéos

Par ailleurs, à l’approche de la date de sortie, Rovio a posté une nouvelle vidéo qui nous permet d’avoir un très bon avant-goût de ce que « Join The Pork Side » veut dire.

Et le making-of de la vidéo (juste pour se marrer).

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Anticipation : et si Uber utilisait les voitures autonomes Google ?

Le futur n’est plus loin. TechCrunch propose une anticipation sur ce que pourrait être l'avenir des sociétés de taxis privés...

Fermer