Le père du laptop meurt à l’âge de 75 ans

John Ellenby, fondateur de Grid Systems, nous a quittés. Il était un pionnier de la mobilité.

Si Apple est considéré comme l’un des précurseurs de l’ordinateur personnel, le laptop ou du moins l’ordinateur portable à clapet, c’est l’entreprise Grid Systems qui est considéré comme en étant à l’origine. Et comme le rapporte le New York Times, John Ellenby, le fondateur de cette compagnie, est mort le 17 août, à San Francisco.

Comme l’explique le média américain, dans les années 80, c’est lui qui a créé l’équipe d’ingénieurs et de designers qui est derrière le Compass. Selon le Computer History Museum de Mountain View, « le GRiD Compass 1100 était probablement le premier ordinateur commercial créé dans un format portable et l’une des premières machines vraiment portables ».

Pionnier de la mobilité

La machine avait un processeur Intel 8086 @ 8MHz, un petit écran de 6 pouces et tournait sous un système d’exploitation appelé GRiD OS. Et à l’époque, la mobilité qu’elle offrait était une véritable révolution. De ce fait, malgré son prix assez prohibitif qui serait aujourd’hui l’équivalent de 20 000 dollars, le GRiD Compass (lancé en 1982) a trouvé preneur chez de nombreuses institutions, comme la NASA, la Maison Blanche et même l’armée américaine. On raconte même qu’une version destinée aux forces spéciales était dotée d’un bouton d’autodestruction, un peu à la James Bond.

Crédit : oldcomputers.net

Crédit : oldcomputers.net

Le New York Times a pu obtenir la confirmation du décès du fondateur de GRiD Systems auprès de son fils, mais les circonstances ne sont pas connues. En tout cas, on peut considérer que cet homme ainsi que sescollaborateurs sont les précurseurs de l’ordinateur portable.

Sinon, le NYT souligne qu’en plus d’avoir fondé GRiD Systems, John Ellenby a également fondé Agilis en 1988, après avoir vendu sa première entreprise à Tandy Corporation. Cette entreprise développait, quant à elle, des tablettes.


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Par Zachary Moskow (Zachary Moskow) [CC BY-SA 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons
Facebook va employer moins d’humains pour sa rubrique Tendances

Accusé de partialité politique, Facebook réduit l’intervention humaine pour sa liste des sujets tendances.

Fermer