Le piratage survivra aux nouvelles pénalisations de Google

Google a modifié son algorithme pour rendre les sites pirates moins visibles. Les résultats sont là mais cela ne tuera pas le piratage.

Walking dead pixabay cinéma film série piratage

Il y a quelques jours, nous évoquions une annonce de Google qui a décidé (sous la pression des ayants droit ?) d’encore plus rétrograder les sites dits pirates dans ses résultats de recherche.

Depuis longtemps, Google supprime des liens de ses résultats de recherche lorsque ceux-ci font l’objet de requêtes DMCA (Digital Millennium Copyright Act) valables. DMCA, c’est comme le droit à l’oubli mais pour les contenus illégaux.

Et en plus de retirer des liens, Google utilise également ces requêtes depuis 2012 comme signal pour pénaliser des sites, au niveau du référencement. Pour faire court, plus un site fait l’objet de requêtes DMCA, plus il est pénalisé.

Mais visiblement, les mesures que Google a prises en 2012 n’étaient pas satisfaisantes. Ainsi, la firme de Mountain View a récemment décidé de modifier son algorithme pour que certains des sites pirates les plus populaires soient d’avantage pénalisés. Dans une publication de blog, Google avait affirmé que le signal (les requêtes DMCA) avait été affiné de manière à ce que la rétrogradation des sites pirates soit visible.

Une semaine plus tard, les résultats sont là et ils sont bien « visibles ». Nos confrères de TorrentFreak ont interrogé quelques sites de torrent et, comme ils l’affirment, les trafics Google de ces derniers ont été impactés par les modifications de l’algorithme et ce, de manière significative.

Par exemple, le site Isohunt.to affirme que son trafic provenant des moteurs de recherche a été réduit de moitié.

Pour l’impact sur le trafic en général, tout dépend de la dépendance d’un site de Google. L’une des réactions les plus intéressantes fut celle de The Pirate Bay. Le célèbre site de torrent ne s’inquiète pas et affirme même que la rétrogradation par Google peut être une bonne chose. La logique ? Lorsqu’un utilisateur ne voit pas The Pirate Bay sur les premiers résultats de recherche, il sera susceptible d’aller directement sur The Pirate Bay. Conséquence : ils s’attendent à plus de trafic direct.

Avant et après…

Globalement, l’effet de la mise à jour de l’algo de Google est que le moteur de recherche est moins susceptible d’afficher en premier des sites pirates connus. Cela profite bien entendu aux sources de contenus légaux.

Mais comme le montre ces deux captures d’écrans réalisées par TorrentFreak pour la requête « Breaking Bad Torrent » (à gauche, avant et à droite, après la mise à jour de l’algorithme), la rétrogradation des « grands » sites pirates peut aussi profiter aux plus modestes (clin d’œil à Cpabien).

breaking-bad-torrent

(Source)


14 commentaires

  1. Pingback: Le piratage survivra aux nouvelles pénalisations de Google - Linkeol, L'actualité des entreprises en France

  2. Pingback: Google pénalise les sites pirates. Et al...

  3. « aux plus modestes (clin d’œil à Cpabien). » Faut pas abuser … un site avec des pubs à la limite du porno et des gueguerres avec d’autre sites de torrent… C’est le genre de tracker qui ne devrait même pas se retrouver sur google …

  4. Moi non-plus ça ne me gêne pas que Google de-rank.
    Après tout, la recherche de contenu pirate à tout intérêt à rester dans l’ombre, histoire que ça ne devienne pas trop populaire et gêne les ayants droits. J’ai toujours préféré les aspects « underground » des contenus piratés, un peu comme à l’époque des fansubs, interdis mais tolérés.

  5. Pingback: Google pénalise les sites pirates. Et al...

  6. Pingback: Google pénalise les sites pirates. Et alors ? | Developpement d'affaires - Pierre André Fontaine

  7. S’il s’agit d’une véritable chasse aux pirates je suis pour.S’il s’agit de dire sans aucun argument que tel site est un site pirate.Je suis contre.

  8. Pingback: Le piratage survivra aux nouvelles pénal...

  9. Pingback: Actu Google 2 | Pearltrees

  10. Je ne crois pas que ces restrictions vont être la solution ! Le réseaux de piratage est partout , exemple de « cpasbien » qui je présume çà été frappé par la foudre de Google d’où son page rank actuelle  » n/a » portant je pense qu’il y a bien du trafic autour de ce site et d’où aussi sa nouvelle exetnsion .pe !!

  11. Les pénalisations de Google à l’encontre des sites pirates sont certainement une bonne démarche pour réguler le web. Cependant, je rejoins l’idée que les pirates survivront à ces pénalisations. En effet, les utilisateurs qui connaissent déjà ces sites pirates retiennent leurs adresses et n’ont aucun mal à venir. Ceux qui ne les connaissent pas encore le sauront via les forums, etc. Bref, l’action de Google est intéressante mais d’une efficacité limitée.

  12. Setra

    @MICHELLE J’ai remarqué que Cpabien change souvent d’extension (avant c’était .me). Mais je ne pense pas que Google y soit pour quelque chose

  13. Pingback: Intégrer une vidéo pirate fait-il de vous un pirate ?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
eTree
En Israël, de drôles de stations de chargement

Des arbres qui servent de stations de chargement pour mobiles, l’idée d’une société israélienne.

Fermer