Le porno n’est plus le bienvenu sur Vine

Twitter a décidé de changer les règles d’utilisation de son application Vine afin de ne plus être envahi par les vidéos à caractère pornographique.

Véritable phénomène, l’application Vine permet de publier de courtes vidéos de 7 secondes qui tournent en boucle, on y retrouve des chats mais aussi des magiciens… et du porno. Cette dernière catégorie de vidéo n’est pas nouvelle puisque le service pullule de vidéos de ce genre depuis son lancement !

Une situation qui a rapidement crée la polémique, en particulier avec Apple, peu enclin à voir ce type de vidéos accessible via une application disponible sur son App Store. On rappellera au passage que l’application avait fait ses débuts sur le système d’exploitation mobile de la marque à la pomme avant de débarquer sur celui de Google. Pour s’éviter des ennuis, Twitter avait alors décidé de revoir la date minimum de son application, la passant de 12 à 17 ans.

Un an plus tard, Twitter va plus loin en modifiant les règles et conditions d’utilisation pour ne plus avoir de vidéos sexuellement explicites sur Vine. Une mesure forte qui n’est pas sans rappeler la politique d’un autre géant des réseaux sociaux, Facebook, qui se montre particulièrement strict à l’égard des images ou vidéos à caractère pornographie, sur son réseau social comme sur Instagram.

Peut-être un peu trop puisque on se souviendra de l’affaire Frode Steinicke, cet artiste danois qui avait publié sur Facebook le tableau de Gustave Courbet, « L’Origine du monde », ce qui lui avait valu d’être exclu du réseau social.

v lrg green Le porno nest plus le bienvenu sur Vine

Une situation que Vine semble vouloir éviter si on en croit la FAQ mis à disposition pour l’occasion et qui nous précise ce que le service juge comme étant sexuellement explicite et ce qui est toléré.

Dans cette première catégorie, rien de surprenant, les actes sexuels, l’utilisation de sex-toys, la nudité sexuellement provocante (vidéo issu d’un club de strip-tease par exemple) mais aussi le hentai sont dorénavant proscrits. A contrario, le nu artistique, la nudité provenant d’un documentaire ou qui n’est pas jugée comme sexuellement provocante (Vine cite l’exemple d’une mère allaitant son enfant) sont des vidéos toujours tolérées sur le service.

Pour justifier sa décision, Vine tient à préciser qu’il n’a rien contre ce type de contenu mais qu’il ne souhaite pas être à l’origine de sa diffusion et invite les utilisateurs a signaler les vidéos qui ne respectent plus cette nouvelle politique.

Enfin, si vous n’approuvez pas la décision de Vine mais que vous aimez les réseaux sociaux et l’érotisme, chez Presse-citron on serait tenté de vous conseiller de découvrir Pornostagram.

(Source)

 

Un commentaire

  1. Il y a déjà des personnes qui se sont penchés sur le créneau en récupérant les vidéos chaudes de Vine pour en faire un site à part entière.

Lire les articles précédents :
Twitter
Twitter sur la défensive, achète 900 brevets à IBM

Twitter vient de s’alléger de 36 millions de dollars versés à IBM afin d’acquérir 900 brevets et cesser un conflit...

Fermer