On se demande toujours si la vie privée existe encore et si le « moi » numérique ne serait plus finalement qu’un argument commercial sur la toile. TodoBravo.com nous propose une nouvelle solution pour éviter de voir sa vie étalée sur la place publique digitale.

On se demande toujours si la vie privée existe encore et si le « moi » numérique ne serait plus finalement qu’un argument commercial sur la toile. TodoBravo.com nous propose une nouvelle solution pour éviter de voir sa vie étalée sur la place publique digitale.

todobravo Le réseau social des réseaux sociaux s’appelle TodoBravo.com

Son concept

TodoBravo est le premier réseau social qui promet de gérer toutes ses relations sur un seul et même site, tout en protégeant son identité et sa vie privée. L’idée est de permettre de rester invisible à l’extérieur du site en empêchant Google et les autres moteurs d’indexer vos données à votre insu. TodoBravo n’autorise pas non plus d’applications étrangères pour garantir l’intégrité de nos données.

Comme vous l’aurez sans doute compris, TodoBravo permet d’échanger sur une seule interface les informations que nous avions l’habitude de poster sur Facebook, Twitter, LinkedIN, ou encore Meetic. Ce n’est pas un agrégateur (tel Yoono ou Seesmic), mais bien un nouvel espace sécurisé où l’on peut se créer de multiples identités numériques, étanches les unes des autres, et ce en toute confidentialité.

La plateforme tirera ses revenus de la publicité contextuelle et de partenariats avec des marques « stratégiques » qui pourront créer leurs propres identités, leurs propres communautés. Jean Damien Hobé, le PDG de TodoBravo, prévoit également le lancement en fin d’année d’une dizaine de nouveaux services « innovants » regroupés dans une offre payante « premium », incluant par exemple la possibilité de réaliser des CV vidéo en ligne, des albums secrets, etc.

Son point fort

Si on compare TodoBravo avec Facebook ou LinkedIN, l’intérêt le plus flagrant est ce contrôle de sa vie numérique qui échappe trop souvent aux internautes sur ces autres plateformes. Le réseau social propose des services plus précis – et plus utiles – que ses confrères, comme de faire la différence entre nos relations amicales, professionnelles ou amoureuses grâce à un système de multi-profils qui protège automatiquement les différentes identités numériques de l’internaute. Ou encore la possibilité du publier des petites annonces entre relations « Amis » ou « Professionnels ».

Le site structure l’information échangée pour que l’on puisse y retrouver nos centres d’intérêts : nous ne sommes plus contraints de lire le statut du voisin qui nous parle de son déjeuner. Le but est de créer un internaute « média » que l’on choisit et qui nous servira plus utilement sans être noyé par une masse d’informations continuellement renouvelées.

Notre avis

Dans l’absolu TodoBravo est vraiment le premier réseau social à proposer ce type de services. Jusqu’à présent, il fallait au mieux recourir à un agrégateur pour pouvoir zapper entre ses profils ami, pro et rencontre. TodoBravo propose, lui, un site intégré où l’internaute maitrise toutes ses informations, sans interconnexion avec d’autres plateformes, donc sans risque de « fuite » sur Google. L’idée de réaliser un réseau social intuitif et plutôt agréable à l’œil que se soit sur fixe ou mobile, est elle, originale.

Un des seuls points faibles, mais nécessaires, réside peut-être dans la migration de ses « contacts » numériques des autres sites vers TodoBravo pour pouvoir les classer et les hiérarchiser en communautés distinctes « amis », « professionnel », « rencontre ».

Rappelons encore que TodoBravo offre la possibilité de tagger les publications en « Bons Plans », afin de partager des informations sur des spectacles, sorties ou tout autre activité qui vous plait – si vous recherchez un restaurant à Tokyo vous n’aurez plus qu’à consulter les « Bons Plans» « Sorties » de vos « amis » y étant passé pour avoir les bons conseils de ceux que vous connaissez.